De gauche à droite : Muriel Burgaz, Jean-Lin Lacapelle et Muriel Coativy. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le Rassemblement natio­nal (feu FN) fina­lise sa « refon­da­tion » en Isère

Le Rassemblement natio­nal (feu FN) fina­lise sa « refon­da­tion » en Isère

FOCUS – Ce ven­dredi 15 juin, Jean-Lin Lacapelle, vice-pré­sident du Rassemblement natio­nal, ter­mi­nait en Isère sa tour­née dite de « la refon­da­tion » de toutes les fédé­ra­tions fran­çaises du parti de Marine Le Pen. L’objectif ? Expliquer aux cadres dépar­te­men­taux, aux adhé­rents et élus en quoi le parti a évo­lué, en dévoi­lant sa nou­velle orga­ni­sa­tion, ses objec­tifs et, dans une moindre mesure, sa ligne politique.

Ce 15 juin, Jean-Lin Lacapelle, vice-président du Rassemblement national était en Isère pour expliquer la refondation du parti aux cadres, élus et adhérents© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous sommes à un moment his­to­rique de notre mou­ve­ment, face à une recom­po­si­tion de la vie poli­tique sans pré­cé­dent. Notre ligne a par­tout le vent en poupe. Pour être à la hau­teur de ce qu’at­tendent les Français de notre parti, nous avons décidé d’é­vo­luer. C’est bien tout le sens de notre refon­da­tion », déclare Muriel Burgaz, délé­guée dépar­te­men­tale adjointe du Rassemblement natio­nal (RN) en Isère.

Cette der­nière s’ex­pri­mait ainsi à l’oc­ca­sion du pas­sage dans le dépar­te­ment de Jean-Lin Lacapelle, vice-pré­sident du RN accom­pa­gné de Muriel Coativy, secré­taire dépar­te­men­tale de la fédé­ra­tion du Rhône, tous deux étant éga­le­ment membres du bureau natio­nal du RN. Le binôme ter­mi­nait en Isère une tour­née natio­nale dite « de la refon­da­tion », une ini­tia­tive conjointe de Marine Le Pen, la pré­si­dente du RN, et du bureau national.

De gauche à droite :Muriel Ce 15 juin, Jean-Lin Lacapelle, vice-président du Rassemblement national était en Isère pour expliquer la refondation du parti aux cadres, élus et adhérentsBurgaz et Jean-Lin Lacapelle. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Muriel Burgaz et Jean-Lin Lacapelle. © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’objectif de cette tour­née ? Faire le tour des fédé­ra­tions pour expli­quer aux adhé­rents, aux cadres et aux élus du parti ce qu’est cette fameuse refon­da­tion « et ce qu’il y [a] der­rière les termes Rassemblement natio­nal », pré­cise Jean-Lin Lacapelle.

C’était tout l’ob­jet de la réunion qui allait suivre en pré­sence de mili­tants, d’é­lus et des ins­tances isé­roises du parti, le tout dans le cadre buco­lique du châ­teau de la Baume, à Seyssins.

« Nous ne sommes pas dans une opé­ra­tion de marketing »

« La refon­da­tion n’est pas qu’un chan­ge­ment de nom. Nous ne sommes pas dans une opé­ra­tion mar­ke­ting, nous sommes réel­le­ment dans le virage que le mou­ve­ment poli­tique est en train de prendre. Il s’a­gis­sait d’al­ler expli­quer concrè­te­ment quelles sont les évo­lu­tions qui s’o­pèrent au sein de notre mou­ve­ment poli­tique », explique Jean-Lin Lacapelle. Et de pour­suivre. « Il y a énor­mé­ment de chan­ge­ments dans notre fonc­tion­ne­ment, dans nos ins­tances, nos ambi­tions… C’est là le mes­sage qu’au­jourd’­hui la tour­née de la refon­da­tion a pour objet de por­ter. »

De fait, le congrès du Rassemblement natio­nal – dit de la refon­da­tion – qui s’est déroulé les 10 et 11 mars der­niers à Lille, où le nom Rassemblement natio­nal a été porté sur les fonts bap­tis­maux, a éga­le­ment été le point d’orgue d’une « grande phase de réflexions » au sein du parti. Pourquoi une refon­da­tion ? En quoi était-elle néces­saire et sur quoi se fonde-t-elle ? Autant de ques­tions sur les­quelles Jean-Lin Lacapelle nous four­nit quelques élé­ments de compréhension..


Reportage Joël Kermabon

La for­ma­tion, le moteur de la refondation

« Notre mou­ve­ment a été, dans les années 80, un mou­ve­ment de pro­tes­ta­tion, il est devenu un mou­ve­ment d’op­po­si­tion, ces quinze der­nières années, et aujourd’­hui nous sou­hai­tons nous enra­ci­ner dans un mou­ve­ment de gou­ver­ne­ment », explique Jean-Lin Lacapelle. Dans le viseur, l’é­chéance pro­chaine des élec­tions euro­péennes en 2019, bien sûr, mais aussi à plus long terme les muni­ci­pales, dépar­te­men­tales et régio­nales avant l’é­lec­tion pré­si­den­tielle, où le parti compte bien tirer son épingle du jeu.

L’objectif ? Ne pas retom­ber dans l’or­nière de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle de 2014. Commentant des résul­tats jugés insa­tis­fai­sants, Marine Le Pen avait alors estimé urgent et néces­saire de refondre le mouvement.

De gauche à droite : Muriel Burgaz, Jean-Lin Lacapelle et Muriel Coativy. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Muriel Burgaz, Jean-Lin Lacapelle et Muriel Coativy. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Outre les chan­ge­ment orga­niques, le Rassemblement natio­nal mise gros sur la for­ma­tion des cadres, en par­ti­cu­lier dépar­te­men­taux. Comment ? Grâce à des modules de for­ma­tion dont ont déjà béné­fi­cié les res­pon­sables aux adhé­sions des 95 fédé­ra­tions de France, les char­gés de com­mu­ni­ca­tion ou encore les tré­so­riers. Les élus régio­naux, dépar­te­men­taux et muni­ci­paux ne sont pas oubliés, avec des for­ma­tions thé­ma­tiques basées sur l’ex­per­tise pour gagner en effi­ca­cité et cohé­sion lors des commissions.

Quant aux adhé­rents, ils pour­ront pro­fi­ter de six modules de for­ma­tion, ados­sés dès sep­tembre à une pla­te­forme de for­ma­tion en ligne (e‑learning). Bref, un parti plus struc­turé, plus pro­fes­sion­nel, plus cré­dible. « Tout cela est une vraie révo­lu­tion dans notre manière de tra­vailler ! », s’en­flamme Jean-Lin Lacapelle.

Philippot ? Même pas mal !

Le pro­jet poli­tique ? « Il s’ar­ti­cule autour des 144 enga­ge­ments que notre pré­si­dente a défen­dus lors de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle, dont cer­tains ont été révi­sés […] Les fon­da­men­taux res­tent les mêmes. Notre ADN poli­tique n’a pas changé et, bien évi­dem­ment, l’im­mi­gra­tion va être au cœur de la cam­pagne élec­to­rale », assure Jean-Lin Lacapelle.

De gauche à droite : Jean-Lin Lacapelle et Muriel Coativy. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Lin Lacapelle et Muriel Coativy. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce der­nier assure ne pas craindre la concur­rence du parti Les Patriotes de Florian Philippot. Même pas mal ! « M. Philippot est parti avec quelques amis […] C’est un épi­phé­no­mène, on est là dans l’a­nec­dote. Le Rassemblement natio­nal n’a rien res­senti en matière d’adhé­sions ! », affirme le vice-pré­sident du RN. D’ailleurs, ajoute-t-il, « les adhé­sions ne se sont jamais mieux por­tées, c’est une véri­table explo­sion ! »

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un débat d'orientation budgétaire 2023 de Grenoble houleux sur fond d'opposition à la hausse de la taxe foncière
Un débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire 2023 de Grenoble hou­leux sur fond d’op­po­si­tion à la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Les échanges ont été longs autour de la hausse annoncée de la taxe foncière à Grenoble, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire durant Lire plus

Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, présidente de l'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes
Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, pré­si­dente de l’Observatoire isé­rois de la parité entre les femmes et les hommes

FLASH INFO - L'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes (OIP) pleure sa présidente. Marie-Françoise Proust-Baudry s'est en effet éteinte à Lire plus

Grenoble : affi­chage sau­vage de Dernière Rénovation, mou­ve­ment éco­lo­giste pour la réno­va­tion ther­mique… « d’urgence »

REPORTAGE - Une quinzaine de militants de Dernière Rénovation (DR) ont mené une action d'affichage sauvage dans les rues du centre de Grenoble, jeudi 26 Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 54: "Une conférence qui a beaucoup fait parler d'elle"
Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Nouvel appel à la mobilisation à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 janvier
Nouvel appel à la mobi­li­sa­tion à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 jan­vier 2023

FOCUS - Nouvelle journée de mobilisation à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 janvier 2023, après une première action (très suivie) le 19 Lire plus

Grenoble : 150 à 200 mani­fes­tants contre la pro­po­si­tion de loi « Kasbarian-Bergé » dite loi « anti-squat »

FOCUS - Entre 150 et 200 personnes ont manifesté ce samedi 28 janvier 2023, à Grenoble, dans le cadre de la mobilisation nationale contre la Lire plus

Flash Info

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !