Les deux dissidents de la majorité municipale reprochent au maire de Grenoble Eric Piolle mensonges et rétention d'informations.

À Grenoble, deux ex-colis­tiers du maire accusent Eric Piolle de men­songes et de réten­tion d’information

À Grenoble, deux ex-colis­tiers du maire accusent Eric Piolle de men­songes et de réten­tion d’information

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - À Grenoble, deux ex-colistiers du maire écologiste accusent Eric Piolle de mensonges et de rétention d'information. Devenus dissidents, ils portent la voix la plus virulente sur la gestion des dossiers par la majorité rouge-verte-citoyenne, aux manettes depuis 2014. Tempête dans un verre d'eau ?

 

 

Les deux élus du groupe dissident Ensemble à gauche accusent le maire de Grenoble Eric Piolle de mensonge mais aussi de dissimulation de documents.

Les deux élus dissidents du groupe Ensemble à gauche accusent le maire de Grenoble de mensonge et de rétention d'information. © Patricia Cerinsek

L'opposition politique la plus virulente peut-elle venir de ses propres rangs ? C'est la question qui se pose alors que le ton monte à la Ville de Grenoble entre la majorité rouge-verte-citoyenne, aux manettes depuis l'élection en 2014 du maire écologiste Eric Piolle, et deux élus de la majorité entrés en dissidence en janvier 2017.

 

Guy Tuscher et Bernadette Richard-Finot ne mâchent pas leurs mots, en séance publique du conseil municipal comme en aparté. « Refus de transmission de documents », « mensonges », « reniements », « pratiques anti-démocratiques »… Les deux élus issus des rangs de la gauche*, de plus en plus souvent en proie aux railleries de la part des élus de la majorité – quand ils ne sont pas interrompus –, enfoncent le clou.

 

« Les propos à géométrie variable du maire sèment une totale confusion dans les esprits, tancent les deux élus. Certains appellent ça à juste titre la politique de l'oxymore. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Affiche 7e édition budget participatif
7e édi­tion du bud­get par­ti­ci­pa­tif de Grenoble : les habi­tants en panne d’idées ?

FIL INFO - Doit-on y voir un manque d'intérêt des habitants pour l'appel à idées du budget participatif 2021 de Grenoble ? La participation semble Lire plus

Référendum d'initiative citoyenne à la Villeneuve mercredi 16 octobre 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
“Tout démo­lir” ou “réha­bi­li­ter” : à la Villeneuve, le Ric auto­géré jus­qu’à dimanche ren­contre un rela­tif succès

  REPORTAGE - Alors qu'il reste encore tout le week-end pour voter, les organisateurs du Référendum d'initiative citoyenne (Ric) "Pour ou contre les démolitions de Lire plus

Tribunal admi­nis­tra­tif de Grenoble : une acti­vité sou­te­nue en 2018, mar­quée par l’ex­plo­sion des conten­tieux des étrangers

FOCUS - Le tribunal administratif vient de dresser le bilan de son activité sur 2018. Une activité très soutenue, marquée par une véritable explosion du Lire plus

La députée de l'Isère Émilie Chalas inaugure un cycle de permanences mobiles sur les places et marchés de sa circonscription. La forme en attendant le fond?
La dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas veut relan­cer le débat sur la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive (et annule sa réunion publique)

FIL INFO - Jugé anticonstitutionnel, le dispositif d'interpellation citoyenne initié par le maire de Grenoble Eric Piolle a été débouté par la justice. En attendant Lire plus

Matthieu Chamussy et Jérôme Safar © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Renouer hon­nê­te­ment avec l’es­prit pion­nier de la démo­cra­tie locale à Grenoble »

TRIBUNE LIBRE - Deux semaines après l'annulation par le tribunal administratif du dispositif de votation citoyenne à Grenoble, les conseillers municipaux d'opposition Matthieu Chamussy (Les Lire plus

UNE Eric Piolle, maire de Grenoble réagit devant la presse, suite à la décision du tribunal administratif d'annuler le dispositif d'interpellation et de votation citoyenne © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Annulation du dis­po­si­tif de vota­tion citoyenne de Grenoble : Eric Piolle dénonce une « vision très étri­quée de la démocratie »

EN BREF - Le maire de Grenoble Eric Piolle a promptement réagi, ce jeudi 24 mai, suite à l'annonce de l'annulation du dispositif d'interpellation et de votation Lire plus

Flash Info

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin