Les deux dissidents de la majorité municipale reprochent au maire de Grenoble Eric Piolle mensonges et rétention d'informations.

À Grenoble, deux ex-colis­tiers du maire accusent Eric Piolle de men­songes et de réten­tion d’information

À Grenoble, deux ex-colis­tiers du maire accusent Eric Piolle de men­songes et de réten­tion d’information

FOCUS – À Grenoble, deux ex-colis­tiers du maire éco­lo­giste accusent Eric Piolle de men­songes et de réten­tion d’in­for­ma­tion. Devenus dis­si­dents, ils portent la voix la plus viru­lente sur la ges­tion des dos­siers par la majo­rité rouge-verte-citoyenne, aux manettes depuis 2014. Tempête dans un verre d’eau ?

Les deux élus du groupe dissident Ensemble à gauche accusent le maire de Grenoble Eric Piolle de mensonge mais aussi de dissimulation de documents.

Les deux élus dis­si­dents du groupe Ensemble à gauche accusent le maire de Grenoble de men­songe et de réten­tion d’in­for­ma­tion. © Patricia Cerinsek

L’opposition poli­tique la plus viru­lente peut-elle venir de ses propres rangs ? C’est la ques­tion qui se pose alors que le ton monte à la Ville de Grenoble entre la majo­rité rouge-verte-citoyenne, aux manettes depuis l’é­lec­tion en 2014 du maire éco­lo­giste Eric Piolle, et deux élus de la majo­rité entrés en dis­si­dence en jan­vier 2017.

Guy Tuscher et Bernadette Richard-Finot ne mâchent pas leurs mots, en séance publique du conseil muni­ci­pal comme en aparté. « Refus de trans­mis­sion de docu­ments », « men­songes », « renie­ments », « pra­tiques anti-démo­cra­tiques »… Les deux élus issus des rangs de la gauche*, de plus en plus sou­vent en proie aux raille­ries de la part des élus de la majo­rité – quand ils ne sont pas inter­rom­pus –, enfoncent le clou.

« Les pro­pos à géo­mé­trie variable du maire sèment une totale confu­sion dans les esprits, tancent les deux élus. Certains appellent ça à juste titre la poli­tique de l’oxymore. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

FOCUS - Le tribunal administratif a examiné, vendredi 5 juillet 2024, le recours déposé par les anciens élus du groupe Ensemble à gauche contre la Lire plus

Le passage en sens unique pour les automobiles sur le cours Berriat de Grenoble (re)fait débat au conseil métropolitain
Cours Berriat à Grenoble : le pas­sage en sens unique a (re)fait débat au conseil métro­po­li­tain… mais se fera

FOCUS - Les aménagements en vue de la réalisation d'une chronovélo sur le tronçon du cours Berriat entre le cours Jean-Jaurès et le pont de Lire plus

Succès du rassemblement place Verdun "pour la démocratie et le progrès social" à l'appel des syndicats
Succès du ras­sem­ble­ment place de Verdun « pour la démo­cra­tie et le pro­grès social » à l’ap­pel des syndicats

FOCUS - Forte affluence sur la place de Verdun de Grenoble mardi 9 juillet à l'appel des syndicats CGT, FSU, Unsa et Solidaires, "pour la Lire plus

"LR collabos", "Mort au fascisme"... Le siège grenoblois des Républicains 38 ciblé par de (nouvelles) dégradations
« LR col­la­bos », « Mort au fas­cisme »… Le siège gre­no­blois des Républicains 38 ciblé par de (nou­velles) dégradations

FLASH INFO - "LR collabos", "sales racistes", "Ciotti T mort" ou encore "mort au fascisme"... Telles sont les amabilités qui ont été inscrites à la Lire plus

La Métropole annonce une recapitalisation (surprise) de 16 millions d'euros du bailleur social Grenoble Habitat
La Métropole annonce une reca­pi­ta­li­sa­tion sur­prise de 16 mil­lions d’eu­ros du bailleur social Grenoble Habitat

FOCUS - La Métropole grenobloise a annoncé avoir trouvé un accord avec la Ville de Grenoble pour une recapitalisation de 16 millions d'euros du bailleur Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !