À Grenoble, deux ex-colistiers du maire accusent Eric Piolle de mensonges et de rétention d’information

sep article

FOCUS – À Grenoble, deux ex-colistiers du maire écologiste accusent Eric Piolle de mensonges et de rétention d’information. Devenus dissidents, ils portent la voix la plus virulente sur la gestion des dossiers par la majorité rouge-verte-citoyenne, aux manettes depuis 2014. Tempête dans un verre d’eau ?

 

 

Les deux élus du groupe dissident Ensemble à gauche accusent le maire de Grenoble Eric Piolle de mensonge mais aussi de dissimulation de documents.

Les deux élus dis­si­dents du groupe Ensemble à gauche accusent le maire de Grenoble de men­songe et de réten­tion d’in­for­ma­tion. © Patricia Cerinsek

L’opposition poli­tique la plus viru­lente peut-elle venir de ses propres rangs ? C’est la ques­tion qui se pose alors que le ton monte à la Ville de Grenoble entre la majo­rité rouge-verte-citoyenne, aux manettes depuis l’é­lec­tion en 2014 du maire éco­lo­giste Eric Piolle, et deux élus de la majo­rité entrés en dis­si­dence en jan­vier 2017.

 

Guy Tuscher et Bernadette Richard-Finot ne mâchent pas leurs mots, en séance publique du conseil muni­ci­pal comme en aparté. « Refus de trans­mis­sion de docu­ments », « men­songes », « renie­ments », « pra­tiques anti-démo­cra­tiques »… Les deux élus issus des rangs de la gauche*, de plus en plus sou­vent en proie aux raille­ries de la part des élus de la majo­rité – quand ils ne sont pas inter­rom­pus –, enfoncent le clou.

 

« Les pro­pos à géo­mé­trie variable du maire sèment une totale confu­sion dans les esprits, tancent les deux élus. Certains appellent ça à juste titre la poli­tique de l’oxy­more. »

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
5071 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Eric Piolle un men­teur et mani­pu­la­teur ? Pas pos­siiiible ! 😀 😀

    sep article
  2. on attend avec impa­tience que Guy Tuscher et Bernadette Richard-Finot portent plainte auprès des juri­dic­tions concer­nées … pour l’ins­tant, ils bla­blatent beau­coup et n’a­gissent pas, sauf à se répandre dans des réunions d’as­so­cia­tions qui veulent bien les écou­ter …

    sep article
    • N’est-il pas une fois pos­sible que la majo­rité se dise qu’il y a peut être un pro­blème avec ses méthodes auto­cra­tiques ? Sauf à dire que tous ces gens sont des men­teurs, il semble quand même que le Conseil Municipal a bien du mal à com­prendre que la démo­cra­tie sup­pose la plu­ra­lité. Pour avoir assisté à quelques CM il est vrai que la majo­rité s’octroie des liber­tés bien supre­ne­nantes vis à vis de l’opposition.

      L’humilité n’a pas tou­ché Piolle et sa bande depuis bien long­temps main­te­nant.

      Enfin rien ne dit que les auto­ri­tés com­pé­tentes n’aient pas été contac­tées par ces deux personnes…mais peut être éga­le­ment pas d’autres…

      sep article