Face aux critiques sur le dispositif du prélèvement d'impôt à la source, la députée de l'Isère et chargée de mission sur la question Cendra Motin admet des faiblesses du dispositif mais se montre confiante.

Impôt à la source : la députée de l’Isère Cendra Motin pointe les faiblesses mais se veut rassurante

Impôt à la source : la députée de l’Isère Cendra Motin pointe les faiblesses mais se veut rassurante

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La députée de la sixième circonscription de l’Isère Cendra Motin est revenue dans les médias sur le prélèvement de l’impôt à la source. Chargée d’une mission sur le sujet et membre de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, la parlementaire a notamment abordé la question des personnes éloignées d’Internet, et celle des crédits d’impôt.

 

 

Un effet psy­cho­lo­gique à redou­ter ? La dépu­tée de la sixième cir­cons­crip­tion de l’Isère Cendra Motin, membre de la Commission des Finances de l’Assemblée natio­nale et char­gée d’une mis­sion sur le pré­lè­ve­ment à la source, a fait valoir dans les médias les limites de l’im­pôt direc­te­ment pré­levé sur les reve­nus, en par­ti­cu­lier vis-à-vis des per­sonnes âgées, et est reve­nue sur la ques­tion des cré­dits d’impôt.

 

 

Les personnes âgées en première ligne

 

Dans Les Échos, la par­le­men­taire recon­naît ainsi que le gou­ver­ne­ment fait face à « un enjeu de com­mu­ni­ca­tion » à l’é­gard de ceux qui rem­plissent encore une ver­sion papier de leur décla­ra­tion de reve­nus. Un mode de décla­ra­tion qui ne per­met pas à des per­sonnes en couple de choi­sir le taux indi­vi­dua­lisé, les contrai­gnant à rédi­ger un cour­rier à l’in­ten­tion de l’administration.

 

Cendra Motin, députée de la sixième circonscription de l'Isère. DR

Cendra Motin, dépu­tée de la sixième cir­cons­crip­tion de l’Isère. DR

 

Ce sont les per­sonnes âgées qui sont en pre­mière ligne, confie la dépu­tée aux Échos : « Le taux indi­vi­dua­lisé s’a­dresse vrai­ment aux retrai­tés, parce que les écarts peuvent être impor­tants entre les deux pen­sions, si seul l’un des conjoints a tra­vaillé. » Et Cendra Motin de plai­der pour un meilleur accom­pa­gne­ment, en met­tant par exemple des ordi­na­teurs à dis­po­si­tion dans les centres des impôts ou les mairies.

 

 

Le crédit d’impôt différé pourvoyeur d’emplois au noir ?

 

Sur RMC, la dépu­tée de l’Isère est reve­nue sur la ques­tion des cré­dits d’im­pôts pour les emplois à domi­cile, face à un Jean-Jacques Bourdin visi­ble­ment bou­le­versé par le sujet. Ainsi, les per­sonnes employant une nou­nou à domi­cile devront payer leurs impôts “nor­maux”, avant d’être rem­bour­sées par l’État plus tard dans l’an­née au titre du cré­dit d’im­pôt. Pas tou­jours facile, admet-elle, quand la somme peut repré­sen­ter plus de 50 euros par mois dans les comptes d’un ménage.

 

Le crédit d'impôt, un même processus d'acceptation que le passage à l'euro ? © Chloé Ponset - Place Gre'net

Le cré­dit d’im­pôt, un même pro­ces­sus d’ac­cep­ta­tion que le pas­sage à l’euro ? © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

La crainte pre­mière ? « Je pense que cer­tains pour­raient être ten­tés de se faire leur propre cré­dit d’im­pôt men­suel, en ne payant plus les charges de leurs sala­riés », juge Cendra Motin. Un risque de recours au tra­vail au noir qui ris­que­rait de tou­cher en prio­rité les emplois d’aide à domi­cile, « déjà mal consi­dé­rés ». « J’ai pro­posé au gou­ver­ne­ment de revoir un peu notre copie », indique ainsi la parlementaire.

 

Mais Cendra Motin veut avant tout por­ter un mes­sage ras­su­rant. Et cite le pas­sage à l’euro en exemple : « On est passé de 10 000 francs à 1 500 euros [sur sa fiche de paie, ndlr], ça fait un petit choc psy­cho­lo­gique mais ça s’est très vite tassé. » Son pro­nos­tic ? « D’ici deux mois après la mise en place du sys­tème, je pense que tout le monde s’y sera fait et aura oublié ! »

 

 

FM

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Inauguration des nouveaux locaux de Soleeo à Echirolles le mardi 16 novembre
« Territoire zéro chômeur de longue durée » : Soleeo inaugure ses locaux à Échirolles

FOCUS - Soleeo, entreprise à but d’emploi en devenir, a inauguré ses locaux à Échirolles, ce mardi 16 novembre 2021. Des locaux indispensables pour lui permettre Lire plus

Jean-Noël Barrot et Élodie Jacquier-Laforge à Fontaine pour préparer 2022 avec les militants
Jean-Noël Barrot et Élodie Jacquier-Laforge à Fontaine pour préparer 2022 avec les militants

FLASH INFO — Jean-Noël Barrot, secrétaire général du Modem (Mouvement démocrate), député des Yvelines et vice-président de la Commission des finances à l'Assemblée Nationale, se Lire plus

la réglementation en vigueur sur la protection des espèces animales
Déplacement d’Agnès Pannier-Runacher en Isère le 19 novembre, « sous le signe de la décarbonation de l’industrie »

FLASH INFO — La ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher est (de nouveau) attendue en Isère vendredi 19 novembre. Un déplacement "placé sous le Lire plus

Sans surprise, la ville de Grenoble a voté un budget 2019 marqué du sceau de l'austérité. Pour le maire écologiste Eric Piolle, il n'y a pas d'alternative.
Budget 2019 : l’opposition fait bloc contre la nouvelle cure d’austérité de la Ville de Grenoble

FOCUS - Sans surprise, la Ville de Grenoble a voté un budget 2019 marqué du sceau de la rigueur. Sans surprise, les oppositions ont voté Lire plus

Saint-Pierre-de-Chartreuse
Saint-Pierre-de-Chartreuse passe au régime sec pour trois ans

DÉCRYPTAGE - Confrontée à un déficit budgétaire grandissant, Saint-Pierre-de-Chartreuse se serre la ceinture et celle de ses administrés. Pendant trois ans, les dépenses sont limitées Lire plus

Le projet de Center parcs a-t-il grevé les comptes de la commune de Roybon ? Pour les magistrats financiers, la situation est critique.
Center parcs à Roybon : mirage ou bouée de sauvetage pour une commune endettée ?

FOCUS - Comme Saint-Pierre-de-Chartreuse avec sa station de ski, le projet de Center parcs à Roybon a-t-il entrainé la petite commune des Chambarans sur la Lire plus

Flash Info

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin