L'Université Grenoble-Alpes a été choisie pour accueillir deux chercheurs du programme Make Our Planet Great Again, lancé par Emmanuel Macron en juin 2017.

CitizenCampus : l’Université Grenoble-Alpes lance un pro­gramme inédit pour for­mer les citoyens de demain

CitizenCampus : l’Université Grenoble-Alpes lance un pro­gramme inédit pour for­mer les citoyens de demain

FIL INFO – Apprendre aux étu­diants, les citoyens de demain, à se ques­tion­ner sur « des enjeux scien­ti­fiques cru­ciaux pour l’a­ve­nir de notre société ». Telle est l’ambition de CitizenCampus, le pro­gramme pilote lancé par l’Université Grenoble-Alpes (UGA). Un par­cours d’exception », inédit dans l’Hexagone, qui verra le jour à la ren­trée 2018.

Dès sep­tembre pro­chain, l’UGA pro­po­sera une nou­velle for­ma­tion. C’est le pro­gramme CitizenCampus, « un cur­sus inédit en France » que l’u­ni­ver­sité de Grenoble pro­pose à tous ceux qui sou­haitent explo­rer la rela­tion entre science et société tout en s’interrogeant sur les prin­ci­paux défis de la recherche.

L’Université Grenoble-Alpes vient de lan­cer CitizenCampus, un pro­gramme pilote qui ambi­tionne à mettre « les étu­diants au cœur du débat public ». Une pre­mière en France. DR

Les seuls pré­re­quis deman­dés : curio­sité, ouver­ture d’es­prit et beau­coup de moti­va­tion. Les aspi­rants can­di­dats peuvent pos­tu­ler pour par­ti­ci­per à cette expé­ri­men­ta­tion pilote jus­qu’au 8 juin prochain.

Un « par­cours d’exception » ouvert à qua­rante étudiants

« Ouvert à une qua­ran­taine d’é­tu­diants de l’Académie de Grenoble, issus de toutes les filières et de tous les niveaux, CitizenCampus leur offre l’op­por­tu­nité d’ex­pé­ri­men­ter le débat public sur des enjeux scien­ti­fiques cru­ciaux pour l’a­ve­nir de notre société, en allant à la ren­contre de grands acteurs du monde socio-éco­no­mique, poli­tique et de la recherche » pré­cise l’UGA dans un communiqué.

L’originalité de ce « par­cours d’exception » ? Le fait de pro­po­ser une péda­go­gie inno­vante mêlant « apports de connais­sances théo­riques et mises en situa­tion ». Une méthode qui, « ini­tia­le­ment des­ti­née à des diri­geants du cycle natio­nal de for­ma­tion de l’Institut des Hautes études pour la science et la tech­no­lo­gie (IHEST) est décli­née pour la pre­mière fois avec un groupe d’é­tu­diants », se féli­cite l’université.

L’objectif : for­mer « des citoyens ayant déjà expé­ri­menté la com­plexité »

Chaque année, les étu­diants sélec­tion­nés devront réflé­chir sur un thème spé­ci­fique. « Suivant ce fil – détaille l’u­ni­ver­sité – ils ren­con­tre­ront et inter­vie­we­ront les inter­ve­nants du pro­gramme qui vien­dront illus­trer et déca­drer les cer­ti­tudes, qu’ils soient cher­cheurs, repré­sen­tants asso­cia­tifs, jour­na­listes, chefs d’en­tre­prise, res­pon­sables poli­tiques ou simples témoins ».

L'Université Grenoble-Alpes a lancé CitizenCampus, un programme qui ambitionne à mettre « les étudiants au cœur du débat public ». Une première en France.Des étudiants sur le campus de Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Des étu­diants sur le cam­pus de Grenoble. © Léa Raymond – pla​ce​gre​net​.fr

Un fil conduc­teur a été ainsi d’ores et déjà choisi pour la période 2018 – 2019. En l’occurrence, « Sciences, Techniques, Sociétés : qui gou­verne le progrès ? »

« Tout au long d’une année uni­ver­si­taire, ces 40 étu­diants vivront cette aven­ture faite d’ap­pren­tis­sages inédits, concrets, de très haut niveau, et sur­tout d’al­lers-retours Science-Société, bien loin des salles de classes et cours tra­di­tion­nels. Nous ne vou­lons en faire ni des experts, ni des spec­ta­teurs aver­tis, mais des citoyens ayant déjà expé­ri­menté la com­plexité, le débat, la prise de déci­sion dès leur for­ma­tion », explique Isabelle Forge Allegret, por­teuse du pro­jet CitizenCampus.

À tra­vers ce par­cours, outre une capa­cité d’analyse et de réflexion, les étu­diants pour­ront donc acqué­rir les com­pé­tences néces­saires pour deve­nir des citoyens enga­gés… et dési­reux de prendre part acti­ve­ment au débat sociétal.

GC

GC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble, ville amie des aînés... ou fuie par les personnes âgées? Le débat s'invite au conseil municipal
Grenoble, ville amie des aînés… ou fuie par les per­sonnes âgées ? Le débat s’est invité au conseil municipal

FOCUS - La politique en direction des personnes âgées, ou des "aîné-es" selon la terminologie de la Ville, était au programme du conseil municipal de Lire plus

La prise de rendez-vous avec la police nationale en commissariat désormais possible via Internet en Isère
La prise de ren­dez-vous avec la police natio­nale en com­mis­sa­riat désor­mais pos­sible via Internet en Isère

FLASH INFO - Depuis le lundi 20 mai 2024, la prise de rendez-vous dans les commissariats de police nationale est possible via Internet pour l'ensemble Lire plus

Simone, une exposition itinérante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la bibliothèque Mi-Plaine de Meylan
Simone, une expo­si­tion iti­né­rante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la biblio­thèque Mi-Plaine de Meylan

ÉVÉNEMENT - La bibliothèque Simone-Lagrange/Mi-Plaine de Meylan accueille du mercredi 22 mai au samedi 29 juin 2024 la première étape de l'exposition itinérante Simone, organisée Lire plus

L'Alliance citoyenne se mobilise contre la panne prolongée d'un ascenseur "essentiel" à Grand-Place
L’Alliance citoyenne se mobi­lise contre la panne pro­lon­gée d’un ascen­seur « essen­tiel » à Grand’Place

FLASH INFO - Après une première action le samedi 4 mai 2024, les associations Alliance citoyenne de l'agglomération grenobloise, Grenoble Habitants et Handi-citoyens ont organisé Lire plus

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !