Chronovélo : la Métropole de Grenoble étend son réseau de pistes cyclables dans l’agglo

sep article

Notre indépendance c

EN BREF – Sept kilomètres de pistes cyclables directes, confortables et sécurisées vont être aménagés entre Grenoble et Meylan, dans le cadre du renforcement du réseau Chronovélo. Un boulevard pour les vélos en forte augmentation dans l’agglomération.

 

 

Petit à petit, l’oi­seau fait son nid. Lancé au mois de juin 2017, le réseau cyclable Chronovélo s’ins­talle pro­gres­si­ve­ment dans le pay­sage gre­no­blois. Prochain chan­tier prio­ri­taire de ce pro­jet visant à mul­ti­plier par trois l’u­sage du cycle d’ici 2020 : l’axe Grenoble – La Tronche – Meylan, dont les tra­vaux vont démar­rer le 18 juin pro­chain. Il s’a­git de l’un des quatre tron­çons de ce pro­jet (Fontaine – Meylan, Saint-Égrève – Saint-Martin‑d’Hères, Grenoble – Vizille et Grenoble – Eybens). L’enjeu ? Donner « une vraie pos­si­bi­lité, pour les vélos, selon Eric Piolle, maire de Grenoble, de trou­ver leur place de façon lisible ».

 

Chronovélo acte 2 ! Sept kilomètres de pistes cyclables directes, confortables et sécurisées vont être aménagés entre Grenoble et Meylan dès le 18 juin.

Piste cyclable Chronovélo, ave­nue des Jeux olym­piques à Grenoble. © Anaïs Mariotti

 

La Métropole de Grenoble entend ainsi éta­blir, entre Grenoble et Meylan, un tra­jet cyclable amé­nagé de sept kilo­mètres « d’i­ti­né­raires directs, confor­tables et sécu­ri­sés ». À par­tir du car­re­four Chavant, les cyclistes béné­fi­cie­ront d’une piste Chronovélo sépa­rée des voi­tures et des pié­tons sur la quasi-tota­lité du par­cours. Celui-ci lon­gera le bou­le­vard Jean-Pain du côté de l’Hôtel de Ville, puis l’ex-RD1090 jus­qu’au pas­sage Ricou et au bou­le­vard de la Chantourne, à La Tronche.

 

Le par­cours se pour­sui­vra ensuite sur l’a­ve­nue de Verdun et l’a­ve­nue du Vercors à Meylan. Il des­ser­vira des lieux impor­tants de la vie poli­tique, sociale et cultu­relle de la com­mune, tels le pôle com­mer­cial, l’Hôtel de Ville et la Maison de la musique.

 

Grenoble, deuxième ville cyclable de France

 

Les tra­vaux devraient durer envi­ron un an et demi, pour un coût total de 1,7 mil­lion d’eu­ros. Au final, près de 10 mil­lions d’eu­ros seront inves­tis par la Métropole, d’ici à 2020, pour amé­lio­rer son réseau de pistes cyclables.

 

Les Metro vélos, à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Les Metrovélos, à Grenoble. © Léa Raymond – placegrenet.fr

 

Un pro­jet dans l’air du temps, alors que la pra­tique du vélo dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise ne cesse de s’é­tendre. Selon un rap­port de l’Insee publié en 2017, Grenoble est ainsi la deuxième ville la plus cyclable de France : 15,2 % de ses actifs et appren­tis se rendent au tra­vail à vélo. Sur l’en­semble de la métro­pole, la pra­tique cyclable aurait aug­menté de 30 % depuis 2009. Seule Strasbourg pré­sente un meilleur résul­tat.

 

Convaincre des vertus de la bicyclette

 

Avec cet objec­tif annoncé de mul­ti­plier par trois la part modale du vélo d’ici 2020, la Métropole entend faire en sorte que ce mode doux repré­sente 12 % de tous les dépla­ce­ments. Soit 216 000 par jour – l’é­qui­valent de ceux effec­tués en tram­way.

 

Au-delà des amé­na­ge­ments de la voi­rie qui répondent à des logiques de confort et de sécu­rité, la Métropole espère aussi sécu­ri­ser le sta­tion­ne­ment des cycles pour lut­ter contre les vols de vélos, amé­lio­rer les ser­vices asso­ciés et enfin agir sur men­ta­li­tés en convain­quant les habi­tants des ver­tus de la bicy­clette. Pari gagné ? Il fau­dra attendre 2020 pour le dire.

 

Samuel Ravier

 

 

commentez lire les commentaires
4147 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ping : Chronovélo : la Métropole de Grenoble étend son réseau de pistes cyclables dans l’agglo | L'Agence veille pour vous

  2. « Pari gagné ? Il fau­dra attendre 2020 pour le dire. »
    Sur Grenoble com­mune c’est tout vu, on est à 15% de part modale cycles contre 25% pour la voi­ture. D’ici 5 – 10 ans les dépla­ce­ments cycles auront dépassé ceux en bagnole.
    J’espère qu’a­lors on n’aura plus à se battre qu’il faut du bud­get et de la sur­face de voi­rie pour les amé­na­ge­ment cyclables.
    Pour les ChronoVélo, le pro­blème reste celui des inser­tions qui sont sou­vent mal gérées (par exemple rue Casimir Brénier quand on débouche place de la gare, les cyclistes sont cen­sés avoir une prio­rité, c’est un miracle quand elle est spon­ta­né­ment res­pec­tée).

    sep article