La justice enterre le dispositif d'interpellation et de votation citoyenne de la Ville de Grenoble. Un outil démocratique qui aura été très peu utilisé... Tribunal administatif © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif annule l’au­da­cieux dis­po­si­tif d’interpellation et de vota­tion citoyenne de la Ville de Grenoble

Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif annule l’au­da­cieux dis­po­si­tif d’interpellation et de vota­tion citoyenne de la Ville de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble a rendu son juge­ment ce jeudi 24 mai. Il suit les conclu­sions du rap­por­teur public pro­non­cées le 3 mai der­nier. Et demande pure­ment et sim­ple­ment l’an­nu­la­tion du dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion et de vota­tion citoyenne de la Ville de Grenoble. Il donne rai­son au pré­fet de l’Isère, à l’i­ni­tia­tive du déféré.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Tribunal admi­nis­tra­tif de Grenoble © Joël Kermabon – Place Gre’net

Dans son exposé, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif confirme, tout d’a­bord, la rece­va­bi­lité du déféré pré­fec­to­ral contre le dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion et de vota­tion mis en place par la Ville de Grenoble.

Cette der­nière avait en effet laissé pla­ner le doute sur ce point, en invo­quant le fait que son outil de démo­cra­tie locale était dépourvu de carac­tère contraignant.

Bien plus fâcheux pour le dis­po­si­tif d’interpellation et de vota­tion de la Ville de Grenoble, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif valide éga­le­ment les argu­ments du préfet.

« La com­mune a excédé ses pouvoirs » 

Rappelant les lois rela­tives à la démo­cra­tie locale, le juge admi­nis­tra­tif démontre que toute col­lec­ti­vité dis­pose bel et bien, aujourd’­hui, de lois et d’un arse­nal juri­dique enca­dré lui per­met­tant de consul­ter les habi­tants afin d’é­clai­rer ses décisions.

UNE Première votation citoyenne et budget participatif organisés en octobre 2016. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Première vota­tion citoyenne et bud­get par­ti­ci­pa­tif orga­ni­sés en octobre 2016. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

De fait, avec son outil de démo­cra­tie locale qui sort des sen­tiers bat­tus, la Ville de Grenoble s’est octroyée des liber­tés vis-à-vis de la loi. « La com­mune a excédé ses pou­voirs en mécon­nais­sance des com­pé­tences réser­vées au légis­la­teur, déclare le juge impla­cable. Elle « a méconnu les condi­tions dans les­quelles les élec­teurs de la com­mune peuvent s’ex­pri­mer par la voie du réfé­ren­dum et exer­cer un droit de péti­tion… »

La Ville sanc­tion­née pour le vote des rési­dents étran­gers et des jeunes 

À plu­sieurs égards, la Ville de Grenoble a fran­chi le rubi­cond. D’abord, la muni­ci­pa­lité per­met aux rési­dents étran­gers et aux jeunes de plus de 16 ans de voter.

Dépouillement votation citoyenne - Pascal Clouaire © Florent Mathieu - Place Gre'net

Dépouillement vota­tion citoyenne en pré­sence de l’ad­joint Pascal Clouaire © Florent Mathieu – Place Gre’net

Or, dans le droit fran­çais, seuls les élec­teurs ins­crits sur les listes élec­to­rales sont auto­ri­sés à s’ex­pri­mer dans le cadre d’un réfé­ren­dum local ou du droit d’in­ter­pel­la­tion, et ce jus­qu’à nou­vel ordre… Ensuite, à tra­vers son droit d’interpellation, la Ville de Grenoble accepte que des citoyens « imposent », avec 2 000 signa­tures, un sujet à l’ordre du jour de son conseil municipal.

Ce fai­sant, la Ville écorne l’ar­ticle L 1112 – 16 du Code géné­ral des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales. Celui-ci auto­rise en effet que des élec­teurs puissent seule­ment deman­der, mais pas impo­ser, l’inscription d’un sujet à l’ordre du jour. Étant entendu que ces élec­teurs sont bien ins­crits sur les listes et qu’ils doivent repré­sen­ter, de sur­croît, un cin­quième de la popu­la­tion de la commune…

Une « vota­tion citoyenne » trop éloi­gnée du réfé­ren­dum officiel

N’est enfin pas admis­sible pour le juge – à la lumière de la loi – qu’une vota­tion citoyenne enté­rine avec 20 000 voix majo­ri­taires une déci­sion qui des­sai­sisse le conseil muni­ci­pal de sa com­pé­tence d’a­dop­ter des délibérations.

Dépouillement votation citoyenne - Clouaire et Piolle © Florent Mathieu - Place Gre'net

Dépouillement de la vota­tion citoyenne en pré­sence de Pascal Clouaire et d’Eric Piolle © Florent Mathieu – Place Gre’net

Car, pour l’heure, dans la loi fran­çaise, seul le réfé­ren­dum local à l’initiative du maire est déci­sion­naire. À condi­tion encore que la moi­tié au moins des élec­teurs plaident en faveur de la pro­po­si­tion sou­mise au réfé­ren­dum et que le vote réunisse 50 % des suf­frages exprimés.

Demeure à la Ville de Grenoble de tirer le bilan et les consé­quences de cette expé­rience avortée.

Entend-elle revoir son dis­po­si­tif ? Ou faire défi­ni­ti­ve­ment une croix des­sus ? Mais alors, quid de la pro­messe de don­ner du pou­voir d’a­gir aux habi­tants ? Soit, à l’é­vi­dence, l’un des enga­ge­ments qui ont porté cette équipe muni­ci­pale à la tête de la mai­rie de Grenoble…

Séverine Cattiaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Des membres du collectif de coordination de la campagne pour un référendum sur ADP. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Référendum sur la pri­va­ti­sa­tion d’ADP : le Collectif conver­gence des ser­vices publics Isère a fêté le mil­lion de voix

  FOCUS -  Le Conseil constitutionnel a validé, le 4 décembre dernier, l'enregistrement de plus d'un million de soutiens en faveur d'un référendum d'initiative partagée Lire plus

Les signataires de l'appel devant la fontaine des Trois ordres. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Privatisation d’Aéroports de Paris : mili­tants, syn­di­ca­listes et poli­tiques se mobi­lisent en Isère pour un référendum

  EN BREF - Un groupe de militants, de citoyens, d'associations, de syndicats et de politiques isérois appelle à se mobiliser en vue d'un référendum Lire plus

Grenoble, Echirolles et Saint-Martin d'Hères devront attendre 2020 pour bénéficier de la police de sécurité du quotidien et de nouveaux renforts policiers.
Lionel Beffre, pré­fet de l’Isère : “Il n’y aura pas de police de sécu­rité du quo­ti­dien avant 2020 à Grenoble”

ENTRETIEN - Voilà des mois que les maires de Grenoble, Échirolles et Saint-Martin-d'Hères relancent Gérard Collomb pour obtenir des renforts de police en vue de Lire plus

Avant la fête de l’Aïd al Adha, la pré­fec­ture de l’Isère et les auto­ri­tés du culte musul­man rap­pellent les règles

FIL INFO – La fête musulmane de l’Aïd al Adha, dite fête du sacrifice, aura lieu le 21 août prochain. En amont de cette célébration, Lire plus

Ce vendredi et samedi seront marqués par un nouvel épisode de chaleur proche de la canicule. La préfecture de l'Isère rappelle ses recommandations.En prévision des températures élevées en Isère jusqu’à ce jeudi 22 juin, les autorités préfectorale ont déclenché le niveau 3 du Plan national canicule
L’Isère passe en alerte cani­cule orange et en vigi­lance sécheresse

FIL INFO – La préfecture de l’Isère a déclenché ce lundi 31 juillet l’alerte canicule de niveau orange. Autre annonce relative aux fortes chaleurs : Lire plus

Paul Bron, conseiller municipal du groupe Rassemblement de gauche et de progrès. © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Démocratie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble : le risque de l’entre-soi démocratique »

TRIBUNE LIBRE - Après l'annulation en mai 2018 du processus de votation citoyenne par le tribunal administratif, le conseiller municipal Paul Bron critique le maire Lire plus

Flash Info

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin