La douche froide pour le GF38 battu par Sannois Saint-Gratien (2-3)

sep article

FIL INFO – En s’inclinant face à l’Entente Sannois-Saint-Gratien (2-3) ce vendredi 11 mai, les footballeurs du GF38 manquent une superbe occasion de monter en Ligue 2. Ils terminent troisièmes en National 1 et devront passer par un barrage pour espérer accéder à la deuxième division.

 

 

Deux accessions en deux ans, tel était l’objectif du Grenoble Foot 38 (GF38). Le 13 mai 2017, les footballeurs grenoblois fêtaient la montée en National 1, la troisième division, avec leurs 10 000 supporters. Un an plus tard à deux jours près, ce vendredi 11 mai 2018, devant environ 15 000 personnes, ils ont connu une énorme désillusion. Ils avaient pourtant leur destin en main pour accéder à la Ligue 2.

 

Les Grenoblois, ici Steven Pinto-Borges, ont connu une grosse désillusion ce vendredi 11 mai. © Archive Chloé Ponset

Les Grenoblois, ici Steven Pinto-Borges, ont connu une grosse désillusion ce vendredi 11 mai. © Archive Chloé Ponset

Pour être assuré d’évoluer en deuxième division la saison prochaine, le GF38, deuxième, devait décrocher un match nul face à l’Entente Sannois Saint-Gratien lors de la dernière journée. Des Franciliens, relégables, qui devaient à tout prix s’imposer en Isère pour espérer se maintenir.

 

 

Les Grenoblois déjà en difficulté à la mi-temps

 

Dans cette rencontre, il n’y a pas eu de round d’observation entre les deux équipes. Grenoble a débuté de la meilleure des façons. Élu meilleur joueur grenoblois de la saison par les supporters, Florian Sotoca a ouvert le score après neuf minutes de jeu (1-0).

 

Des fumigènes ont été lancés sur le terrain en fin de match. © Archive Chloé Ponset

Des fumigènes ont été lancés sur le terrain en fin de match. © Archive Chloé Ponset

Pas le temps de savourer pour le GF38. Sur la remise en jeu, il a été refroidi par un but de la formation du Val-d’Oise. Profitant d’une glissade du défenseur Éric Vandenabeele, Louckmane Ouedraogo a égalisé (1-1, 10e). La pression s’est accentuée sur le club de la capitale des Alpes. Béziers, adversaire direct de Grenoble pour la montée, a marqué face aux Herbiers (1-0).

 

Dès lors, un nouveau but de Sannois et le GF38 se retrouvait troisième et donc en barrage. Et ce qui s’est passé. Sur un coup-franc bien frappé, Ibrahima Traoré a inscrit une réalisation de la tête (1-2, 40e).

 

En deuxième mi-temps, égaliser est devenu une nécessité pour le GF38. Dans le même temps, les Biterrois ont en effet doublé la mise (2-0) face aux Herbiers. Mais les Grenoblois se sont fait peur. Leur gardien Brice Maubleu a sauvé les siens en arrêtant un tir de Sannois. Il s’est montré de nouveau décisif en réalisant une triple parade quelques minutes plus tard.

 

 

Dady Ngoy ravive l’espoir

 

Grenoble, au bord du K.-O., a failli revenir à hauteur, mais son attaquant Edwin Maanane a raté une énorme occasion (60e). Le GF38 a laissé passer sa chance car Sannois Saint-Gratien a marqué un troisième but par Ouedraogo (1-3, 64e).

 

Finalement troisième en National 1, le GF38 de Raphael Gherardi devra passer par un barrage face à Bourg-en-Bresse pour espérer monter en Ligue 2. © Archive Chloé Ponset

Finalement troisième en National 1, le GF38 de Raphael Gherardi devra passer par un barrage face à Bourg-en-Bresse pour espérer monter en Ligue 2. © Archive Chloé Ponset

Malgré une forte domination, Grenoble a manqué de précision dans la surface de réparation. Jusqu’à ce que Francis Dady Ngoy lui redonne espoir. Entré en jeu à la mi-temps, il a réduit l’écart (2-3, 83e). La fin de rencontre a été étouffante et à suspense. Avec un but de plus, le GF38 se retrouvait en Ligue 2. Mais les Grenoblois ne sont pas parvenus à égaliser.

 

Une fois le coup de sifflet final, des incidents ont eu lieu. Avec un début de bagarre, quelques fumigènes lancés depuis les tribunes, des sièges arrachés et un envahissement du terrain. Heureusement, le calme est revenu assez rapidement grâce à l’intervention des forces de l’ordre.

 

Vainqueur finalement 4-1, Béziers termine deuxième du classement de National 1. Grenoble doit se contenter de la troisième place. Pour espérer retrouver la Ligue 2 pour la première fois depuis 2011, le GF38 devra sortir gagnant d’un barrage en aller-retour mardi 22 et dimanche 27 mai. Il affrontera le dix-huitième de cette deuxième division, le FC Bourg-en-Bresse Péronnas.

 

Laurent Genin

 

commentez lire les commentaires
1479 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.