Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.

Des usa­gers réclament un rem­bour­se­ment inté­gral de leur abon­ne­ment à la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes

Des usa­gers réclament un rem­bour­se­ment inté­gral de leur abon­ne­ment à la SNCF Auvergne-Rhône-Alpes

FIL INFO – La Fédération natio­nale des asso­cia­tions d’u­sa­gers des trans­ports (Fnaut) Auvergne-Rhône-Alpes demande à la Région d’im­po­ser à la SNCF un rem­bour­se­ment à 100 % des abon­ne­ments, dénon­çant la « désor­ga­ni­sa­tion » de la société face au mou­ve­ment de grève. Une demande qui fait écho à celle d’un col­lec­tif d’u­sa­gers de la ligne Valence-Grenoble.

« Peut-on avoir encore confiance dans la SNCF en Auvergne-Rhône-Alpes ? », écri­vait la Fnaut Auvergne-Rhône-Alpes dans un com­mu­ni­qué, le 10 avril der­nier. La Fédération natio­nale des asso­cia­tions d’u­sa­gers des trans­ports dénon­çait alors une « désor­ga­ni­sa­tion » du rail dans la région face au mou­ve­ment de grève des che­mi­nots. Le sen­ti­ment per­dure aujourd’­hui, au point que la Fédération exige un rem­bour­se­ment à 100 % pour les abon­nés TER Auvergne-Rhône-Alpes.

Un train TER en direction de la gare de Grenoble. © Léa Raymond - Place Gre'net

Un train TER en direc­tion de la gare de Grenoble. © Léa Raymond – Place Gre’net

Dans un cour­rier adressé au pré­sident de la Région Laurent Wauquiez, la Fnaut demande ainsi à ce que soit impo­sée une « com­pen­sa­tion finan­cière aux abon­nés TER de 100 % pour leur abon­ne­ment d’avril » à la SNCF. En effet, une conven­tion lie SNCF Mobilités et la Région et pré­voit des péna­li­tés en cas de sup­pres­sion de train. Mais elle n’in­clut aucun dédom­ma­ge­ment des usa­gers en cas de grève, ce que déplore la Fédération.

La grève ne jus­ti­fie-t-elle pas pré­ci­sé­ment les dif­fi­cul­tés ren­con­trées ? La Fnaut fait en tout cas remar­quer que la SNCF déroge à son obli­ga­tion d’in­for­ma­tion vingt-quatre heures avant le début d’une per­tur­ba­tion : les plans de cir­cu­la­tion « adap­tés » ne sont dis­po­nibles qu’à 17 heures la veille. D’autre part, la Fédération affirme que cer­tains trains n’ont même pas eu de cars de sub­sti­tu­tion. À ces titres, la com­pen­sa­tion pro­po­sée à hau­teur de 50 % est jugée lar­ge­ment insuffisante.

Colère des usa­gers de la ligne Valence-Grenoble

Le Collectif des usa­gers de la ligne Valence-Grenoble dénonce, lui aussi, la désor­ga­ni­sa­tion de la SNCF dans la région. Dans un com­mu­ni­qué, celui-ci juge que la direc­tion en charge de l’or­ga­ni­sa­tion des trains est « inca­pable de s’adapter à [la] grève ». Et de don­ner les chiffres : zéro train en cir­cu­la­tion les jours de grève… et deux trains sur cinq les jours de non-grève.

Horaires adaptés du vendredi 20 avril 2018 sur le ligne Grenoble-Valence. Certains trajets frôlent les trois heures de durée.

Horaires adap­tés du ven­dredi 20 avril 2018 sur le ligne Grenoble-Valence. Certains tra­jets frôlent les trois heures de durée.

« Aucune expli­ca­tion de la direc­tion de la SNCF pour jus­ti­fier ces dif­fé­rences », fait savoir le col­lec­tif, qui soup­çonne la société de trans­port de pro­fi­ter du mou­ve­ment de grève pour réa­li­ser des tra­vaux sur la ligne. « Une com­mu­ni­ca­tion trans­pa­rente est néces­saire et atten­due très rapi­de­ment », déclarent les usa­gers. Qui jugent tota­le­ment insa­tis­fai­sant le rem­pla­ce­ment des trains par des cars, ceux-ci réa­li­sant de nom­breux arrêts et donc des tra­jets par­ti­cu­liè­re­ment longs.

C’est pour­quoi le col­lec­tif demande, lui aussi, « un rem­bour­se­ment inté­gral de [leur] abon­ne­ment dès la fin du mois d’a­vril » et une com­mu­ni­ca­tion claire sur les cars de sub­sti­tu­tion. Ainsi que la mise en place de cars directs entre les villes de Valence et Grenoble, aux­quels les usa­gers régu­liers pour­raient accé­der aux heures de pointe… sans prendre deux ou trois heures pour réa­li­ser un tra­jet qui ne repré­sente d’or­di­naire qu’une cin­quan­taine de minutes.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La ville a signé un bail emphytéotique avec la SAS des Minimes, qui sera désormais seule gestionnaire du lieu. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
À Grenoble, la nou­velle vie du Couvent des Minimes devrait s’é­crire au début de l’été 2023

FOCUS - D'importants travaux ont commencé au Couvent des Minimes, à Grenoble. Objectif : donner au lieu une nouvelle vie, à partir de l'été 2023. Lire plus

Grenoble-Alpes en lice pour le titre de "meilleure destination européenne 2023" jusqu'au 10 février
Grenoble-Alpes en lice pour le titre de « meilleure des­ti­na­tion euro­péenne 2023 » jus­qu’au 10 février

FLASH INFO - Il ne reste plus que quelques heures pour voter en faveur de Grenoble-Alpes comme "meilleure destination européenne 2023", dans le cadre du Lire plus

Placée en redressement judiciaire, la Scop Casabio dans l'attente de connaître le nom de son repreneur
Placée en redres­se­ment judi­ciaire, la Scop Casabio va connaître le nom de son repreneur

FOCUS - Enseigne bio historique sur Grenoble, la Scop Casabio a (discrètement) été placée en redressement judiciaire à la fin de l'année 2022. Plusieurs candidats Lire plus

Une militante du groupe grenoblois d'Extinction Rebellion en train d'enduire de « faux pétrole » un distributeurs de billets de la banque BNP Paribas. © Extinction Rebellion
Grenoble : action choc de mili­tants d’Extinction Rebellion contre la BNP, accu­sée de « greenwashing »

FOCUS - Des militants grenoblois d'Extinction Rebellion ont dégradé quatre distributeurs de billets de la BNP Paribas dans la nuit du 6 au 7 février Lire plus

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Flash Info

|

09/02

12h28

|

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Politique| Nouvel appel à la mobi­li­sa­tion à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !