Les Patriotes de l’Isère “en marche” contre l’Union européenne samedi 24 mars à Grenoble

sep article



FIL INFO – C’est pour « dire la vérité » sur l’Europe et plaider pour le “Frexit” que les Patriotes de l’Isère organisent une marche à Grenoble, samedi 24 mars*. Départ prévu à, la Porte de France à 11 heures, en direction du monument des Diables bleus du parc Paul-Mistral.

 

 

Le mou­ve­ment des Patriotes de l’Isère lancent une invi­ta­tion à une marche « ouverte à tous et à ceux qui aiment la France », ce samedi 24 mars à Grenoble. Rendez-vous est donné à 10 h 45 devant le jar­din Guy Pape, à proxi­mité de la Porte de France. Avant un départ à 11 heures en direc­tion du monu­ment des Diables bleus, parc Paul-Mistral.

 

 

Un plaidoyer pour le “Frexit”

 

Objectif de cette marche ? « Dire la vérité sur l’Union euro­péenne », expliquent les Patriotes de l’Isère dans un com­mu­ni­qué. « À nos yeux, aucune dis­po­si­tion juri­dique et aucune juri­dic­tion ne doivent être supé­rieures à la Constitution de la République et à la Loi votée selon les dis­po­si­tions de celle-ci », ajoutent-ils.

 

Mireille d'Ornano et Florian Philippot à l'occasion d'une réunion des Patriotes de l'Isère à Voreppe en février 2018. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Mireille d’Ornano et Florian Philippot à l’oc­ca­sion d’une réunion des Patriotes de l’Isère à Voreppe en février 2018. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Et les sou­ve­rai­nistes de plai­der pour un “Frexit”, en mesure selon eux de « libé­rer » la France des « mau­vaises direc­tives euro­péennes ». Dans le col­li­ma­teur des Patriotes : le déta­che­ment des tra­vailleurs, le Ceta (acro­nyme anglais pour l’AEGC, Accord éco­no­mique et com­mer­cial glo­bal) ou la « sup­pres­sion des fron­tières éco­no­miques et ter­ri­to­riales ».

 

Jeune mou­ve­ment fondé par Florian Philippot après son évic­tion du Front natio­nal, les Patriotes entendent peser sur les scru­tins à venir. En Isère, le mou­ve­ment a notam­ment été rejoint par l’an­cien Debout la France Alain Bonnet, tan­dis que la dépu­tée euro­péenne Mireille d’Ornano, ex-chef de file du FN 38, assure sa direc­tion.

 

 

FM

 

* Cette marche a fina­le­ment été annu­lée le ven­dredi 23 mars, suite aux atten­tats dans l’Aude.

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3107 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Ce « mou­ve­ment » s’ap­pelle « les Patriotes » et va au monu­ment des Diables Bleus, sym­bole des « vrais » patriotes qui ont com­battu les Allemands ! Grand bien lui fasse ! ça ferait plu­tôt sou­rire … jaune … sur le détour­ne­ment de termes, car, les Diables Bleus n’é­taient pas anti-euro­péens.
    Enfin, comme ils vont défi­ler au moment de l’a­péro, ils ne croi­se­ront pas LA marche contre le mal loge­ment et les expul­sions qui, elle, par­tira à 14 h de La Villeneuve pour arri­ver vers 17 h place Notre Dame
    https://fr.squat.net/2018/03/20/grenoble-marchons-pour-un-logement-adapte-et-digne-pour-toutes-et-tous/

    sep article