Tomorrowland : la subvention Auvergne-Rhône-Alpes fait grincer des dents les acteurs culturels locaux

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FIL INFO – Alors que le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes annonce une subvention de 400 000 euros pour une édition hivernale à l’Alpe d’Huez du festival belge Tomorrowland, des acteurs culturels locaux s’interrogent. Et rappellent dans une tribune que la Région a volontiers coupé dans les budgets alloués aux structures régionales.

 

 

Quid de la « pré­fé­rence régio­nale », chère à Laurent Wauquiez, lorsque le Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes annonce une sub­ven­tion de 400 000 euros pour une édi­tion isé­roise du fes­ti­val belge Tomorrowland ? C’est l’une des ques­tions que se posent des acteurs cultu­rels de la région, dans une tri­bune publiée par Le Petit Bulletin.

 

Festival Tomorrowland (Belgique). DR

Festival Tomorrowland (Belgique). DR

 

Le sou­tien appuyé de la Région à l’or­ga­ni­sa­tion d’une édi­tion hiver­nale du fes­ti­val à l’Alpe d’Huez en 2019 fait grin­cer les dents des pro­mo­teurs locaux de “musiques actuelles”, qui se disent « stu­pé­faits » par l’an­nonce. Et pour cause : « Nombre d’équipes ont en effet vu dimi­nuer voire dis­pa­raître leurs finan­ce­ments régio­naux […], impac­tant leur acti­vité, lorsque cela ne l’a pas stoppé net », notent-ils.

 

Quels critères pour une telle subvention ?

 

Les signa­taires de la tri­bune consi­dèrent pour­tant leur action comme « un fac­teur impor­tant du dyna­misme de la région ». Et estiment notam­ment contri­buer à son rayon­ne­ment, tant au niveau natio­nal qu’in­ter­na­tio­nal. Pour autant, jugent-ils, la Région semble peu se sou­cier des consé­quences de ses coupes bud­gé­taires sur les struc­tures, et « oublie ou écarte ses acteurs cultu­rels régio­naux » à tra­vers son finan­ce­ment du Tomorrowland.

 

Festival Holocène © Joël Kermabon - Place Gre'net

Festival Holocène © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

S’interrogeant encore sur la « cohé­rence » de cette sub­ven­tion, le texte for­mule de nom­breuses ques­tions. À com­men­cer par celle des cri­tères jus­ti­fiant une aide de 400 000 euros pour le fes­ti­val belge. Un fes­ti­val orga­nisé dans une com­mune dont le maire est un proche de Laurent Wauquiez. Les acteurs locaux se demandent éga­le­ment si une étude d’im­pact du fes­ti­val sur les autres évé­ne­ments cultu­rels a été menée. Et si les « esthé­tiques com­mer­ciales » du Tomorrowland ont jus­ti­fié ce fort apport finan­cier de la Région.

 

 

Exigence artistique et accessibilité au grand public

 

Dans tous les cas, la tri­bune l’af­firme : « Abandonner un maillon de la chaîne, c’est aller vers une uni­for­mi­sa­tion de l’offre, c’est condam­ner l’avenir. » Les signa­taires renou­vellent donc leur ambi­tion de tra­vailler eux aussi avec la Région, afin de pou­voir pro­po­ser, écrivent-ils, « des pro­jets per­ti­nents en répon­dant à un double objec­tif d’exigence artis­tique et d’accessibilité à un large public ».

 

Fête du travailleur alpin © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fête du tra­vailleur alpin © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Quarante-cinq struc­tures cultu­relles locales ont d’ores et déjà apposé leur paraphe à la tri­bune. Parmi les­quelles, sur le dépar­te­ment de l’Isère, l’Ampérage, le Magic Bus, la Fête du tra­vailleur alpin, le Festival du Tonton (Oytier-Saint-Oblas), l’as­so­cia­tion Mix’Arts ou encore la société Periscope, por­teuse du fes­ti­val Holocène.

 

 

FM

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
3167 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ping : Wauquiez rend l’argent des canons à neige à la région Auvergne-Rhône-Alpes pour développer la montagne de demain – Alpes Ecotourisme

  2. Bonjour
    Par contre pas un mot sur toute ces struc­tures sociales mises en liqui­da­tion après avoir reçu des mil­liers d’eu­ros de sub­ven­tions.….
    A lire pour info :
    http://www.communique-de-presse-gratuit.com/allonsquartiers/147139-grenoble-allons-quartiers-grenoble-villeneuv.html
    Le pro­blème est connu, mais sans infor­ma­tion com­ment vou­lez-vous que la popu­la­tion se fasse une opi­nion.
    Nous avons envoyé au Préfet au maire au pro­cu­reur des lettres avec accusé de récep­tion si cela vous inté­resse nous pou­vons vous les trans­mettre.…
    Nos ins­ti­tu­tions et une grande par­tie de nos médias souffrent d’a­ne­vrisme hemispherique.C’est pour­quoi nous par­lons des pro­blèmes de sub­ven­tions quand la droite uti­lisent des moyens que les amis de gauche ont uti­lisé pen­dant 40 ans.…..

    ALLONS-QUARTIERS
    .BENYOUB.A

    sep article