Appel à la grève et la manifestation le 8 mars pour la Journée des droits des femmes

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – La Plateforme des droits des femmes de l’Isère, composée d’associations, de syndicats et de partis politiques de gauche, appelle à la grève et à la manifestation pour la Journée internationale des femmes, le jeudi 8 mars.

 

 

« La jour­née du 8 mars ne se “fête” pas par un cadeau ou une dis­tri­bu­tion de fleurs sur le lieu de tra­vail » : tel est le mes­sage que veut por­ter la Plateforme des droits des femmes de l’Isère. Le col­lec­tif appelle ainsi à la grève et à la mani­fes­ta­tion à l’oc­ca­sion de cette Journée inter­na­tio­nale des femmes.

 

Manifestation du 8 mars 2017 à Grenoble © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

Manifestation du 8 mars 2017 à Grenoble © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

 

Regroupant asso­cia­tions fémi­nistes, syn­di­cats et par­tis de gauche, la Plateforme des droits des femmes entend dénon­cer un « sys­tème social, socié­tal, poli­tique et struc­tu­rel qui nour­rit toutes [les] inéga­li­tés ». Et n’ou­blie pas de dénon­cer, en réso­nance avec l’ac­tua­lité, les « reculs inces­sants des droits sociaux pour les sala­rié-es, chomeurs/ses, pré­caires, étu­diant-es et retraité-es ».

 

 

Coups de rabot dans les subventions

 

Les choix bud­gé­taires du Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère et du Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes sont éga­le­ment poin­tés du doigt par les fémi­nistes. « Les sub­ven­tions […] aux asso­cia­tions par­ti­ci­pant à la lutte contre les inéga­li­tés entre les femmes et les hommes ont été atro­phiées, quand elles n’ont pas été entiè­re­ment sup­pri­mées », écrit la Plateforme.

 

Manifestation d'Osez le féminisme 38 © Osez le féminisme 38

Manifestation d’Osez le fémi­nisme 38 © Osez le fémi­nisme 38

Des coups de rabot dans les sub­ven­tions qui ont notam­ment mené à la liqui­da­tion judi­ciaire du Centre d’in­for­ma­tion sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) de l’Isère, le 8 sep­tembre 2016. « De nom­breuses asso­cia­tions voient leur capa­cité d’ac­tion dimi­nuer ou remise en cause », juge encore le col­lec­tif.

 

C’est pour toutes ces rai­sons, mais aussi au nom des dis­cri­mi­na­tions, des attaques et des vio­lences quo­ti­diennes, que la Plateforme des droits des femmes de l’Isère lance un appel à la grève la jour­née du jeudi 8 mars. Et donne ren­dez-vous à 15 h 40 à l’ar­rêt de tram­way de La Tronche pour une mani­fes­ta­tion en direc­tion de la rue Félix-Poulat à Grenoble.

 

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
5425 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.