Le FCG va déposer plainte contre le “supporter” qui a lancé un projectile en direction de l’arbitre

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FIL INFO – Dimanche 18 février, la fin du match de rugby entre Grenoble et Montauban a été émaillé d’un incident. Un “supporter” du FCG a, semble-t-il, jeté un gobelet en direction de l’arbitre Luc Ramos, au moment où celui-ci regagnait les vestiaires. Jugeant ce comportement inadmissible, le club grenoblois a décidé de porter plainte contre l’individu.

 

 

Le FC Grenoble rugby avait de quoi avoir le sou­rire dimanche 18 février. En s’im­po­sant au for­ceps (24−21) face à Montauban, alors lea­der de Pro D2 depuis de longues semaines, le FCG, qua­trième, avait prouvé qu’il fau­drait comp­ter sur lui pour la fin de sai­son. Mais la fête a été gâchée par un acte stu­pide. Un pro­jec­tile a été lancé sur le ter­rain depuis une tri­bune du stade des Alpes alors que l’ar­bitre Luc Ramos rega­gnait les ves­tiaires. Il s’a­gi­rait d’un verre en plas­tique qui, heu­reu­se­ment, n’a pas atteint sa cible.

 

Les "vrais" supporters du FCG ont été scandalisés par le geste de cette personne. © Archive LG

La plu­part des sup­por­ters du FCG ont été scan­da­li­sés par le geste de cette per­sonne. © Archive LG

 

Dès lundi 19 février, le club de rugby gre­no­blois a réagi par voie de com­mu­ni­qué, condam­nant sans ambi­guïté cet inci­dent. « De tels agis­se­ments sont into­lé­rables dans notre stade ! Nous sou­hai­tons rap­pe­ler à tous les valeurs qui nous animent au quo­ti­dien. Le FCG est le club de tous les Grenoblois, une ins­ti­tu­tion fami­liale qui ne sau­rait être salie par les com­por­te­ments pri­maires et ridi­cules de cer­tains “pseu­dos” sup­por­ters. » Le FCG a éga­le­ment pré­senté ses excuses au corps arbi­tral.

 

 

Les excuses de l’homme d’une quarantaine d’années n’ont pas été suffisantes

 

Grenoble a indi­qué que « la per­sonne res­pon­sable a[vait] été immé­dia­te­ment iden­ti­fiée par les ser­vices de sécu­rité du club et [qu’une] une pro­cé­dure [était] d’ores et déjà enga­gée ».

 

Le Dauphiné libéré annonce quant à lui, ce mardi, que le FCG va por­ter plainte sous qua­rante-huit heures contre cet indi­vidu. Selon ses infor­ma­tions, il s’a­gi­rait d’un homme d’une qua­ran­taine d’an­nées impli­qué dans le milieu du rugby. Ce der­nier se serait excusé auprès du club pour son geste qui a scan­da­lisé les “vrais” sup­por­ters. Mais le FCG a décidé de ne pas en res­ter là.

 

LG

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
1637 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.