Perrine Laffont décroche l’or en ski de bosses, Martin Fourcade déçoit en biathlon

sep article



FIL INFO – La France a décroché sa première médaille, l’or, ce dimanche lors de la deuxième journée des Jeux olympiques de PyeongChang, en Corée du Sud. C’est Perrine Laffont qui l’a emporté en ski de bosses. Grosse déception, en revanche, pour le biathlète Martin Fourcade seulement huitième sur le sprint 10 km.

 

 

Le comp­teur de médaille de la France s’est déblo­quée ce dimanche lors des JO de PyongChang. C’est une jeune femme de 19 ans, Perrine Laffont, qui a décro­ché l’or olym­pique en ski de bosses.Avec 78,65 points, la skieuse de Mont d’Olmes, en Ariège, devance la Canadienne Justine Dufour-Lapointe, cham­pionne olym­pique à Sotchi en 2014 (75,56 points) et la Kazakhe Yuliya Galysheva (77,40).

 

 

Perrine Laffont : « J’en ai rêvé tellement de fois de cette victoire… »

 

En tête à l’is­sue des qua­li­fi­ca­tions jeudi 8 février, Perrine Laffont a d’a­bord su jouer pla­cée ce dimanche. Sixième puis troi­sième à l’is­sue des deux pre­mières des­centes ser­vant à sélec­tion­ner les meilleures, l’Ariégeoise a su se mon­ter solide pour fina­le­ment l’emporter dans le troi­sième et der­nier par­cours. Là où les médailles se gagnent.

 

Perrine Laffont laisse éclater sa joie après sa victoire en ski de bosses. Elle est championne olympique à 19 ans. © DR

Perrine Laffont laisse écla­ter sa joie après sa vic­toire en ski de bosses. Elle est cham­pionne olym­pique à 19 ans. © DR

 

Perrine Laffont avait décou­vert les Jeux olym­piques il y a quatre ans en Russie alors qu’elle n’a­vait que 15 ans. Déçue de ses per­for­mances, elle avait fondu en larmes. Cette fois-ci, ce sont des larmes de bon­heur qui ont coulé sur son visage.

 

« J’en ai rêvé tel­le­ment de fois, de ce podium, de cette vic­toire. Je l’ai fait », a t‑elle réagi au micro de France Télévisions. « Cela été une des courses les plus dures que j’ai faite. Je ne me suis pas arrê­tée, j’ai skié pen­dant huit jours. J’avais du mal à me lâcher. Sur le der­nier run (par­cours, ndlr), j’es­saie de pro­fi­ter c’est tout. Je suis épui­sée. Quand ils ont annoncé que j’é­tais cham­pionne olym­pique, je n’ar­ri­vais pas à y croire. J’ai du mal à croire que je gagne. »

 

 

Se rattraper dès lundi pour Martin Fourcade sur la poursuite 12,5 km

 

En biath­lon, Martin Fourcade n’a pas eu la même réus­site. Le Pyrénéen, ins­tallé à Villard-de-Lans, a ter­miné seule­ment hui­tième du sprint 10 km. Pourtant ultra-effi­cace sur les skis, où il a été le plus rapide, le favori de l’é­preuve a failli sur le tir cou­ché. Trois balles mises en dehors des cibles sur cinq et la vic­toire et même le podium se sont envo­lés pour Martin Fourcade. Malgré un tir debout par­fait (5 sur 5), il n’a pu rat­tra­per les pre­miers.

 

Martin Fourcade a raté trois cibles sur le tir couché. Malgré le meilleur temps de ski, le biathlète installé à Villard-de-Lans n'a pas pu se mêler à la lutte pour le podium. © DR

Martin Fourcade a raté trois cibles sur le tir cou­ché. Malgré le meilleur temps de ski, le biath­lète ins­tallé à Villard-de-Lans n’a pas pu se mêler à la lutte pour le podium. DR

« C’est une très grosse décep­tion », a expli­qué le Français à France Télévisions. « J’étais prêt. Au tir, c’est incom­pré­hen­sible. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Sans doute, une mau­vaise ges­tion avec le vent. […] C’est la course que j’a­vais cochée. J’avais envie de lan­cer la quin­zaine de l’é­quipe de France. »

 

La vic­toire est reve­nue à l’Allemand Arnd Peiffer devant le Tchèque Michal Krcmar, qui ont réa­lisé un dix sur dix au tir. L’Italien Dominik Windish monte sur la der­nière marche du podium avec une seule balle ratée. Johannes Boe, le grand rival de Martin Fourcade, a lui com­plè­te­ment man­qué sa course, ter­mi­nant 31e avec quatre fautes au tir.

 

Porte-dra­peau de la délé­ga­tion tri­co­lore lors de la céré­mo­nie d’ou­ver­ture de ces JO, Martin Fourcade a l’oc­ca­sion de se rat­tra­per dès lundi 12 février sur la pour­suite 12,5 km à 13 heures heure fran­çaise.

 

LG

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1218 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.