La Région lance Mov’ici, plateforme de covoiturage pour particuliers, entreprises et collectivités

sep article



FIL INFO – La Région Auvergne-Rhône-Alpes transforme sa plateforme Covoit’Oùra en Mov’ici, une application permettant de proposer ou rechercher en temps réel des trajets en covoiturage, sans frais pour les usagers. Le Conseil régional entend bien faire de ce dispositif un outil dans les politiques de déplacement, pour les entreprises comme les collectivités.

 

 

Le Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes a ouvert Covoit’Oùra, une nou­velle pla­te­forme de covoi­tu­rage sur l’en­semble de son ter­ri­toire, le 30 jan­vier 2018. Nouvelle, mais qui vient en réa­lité rem­pla­cer Mov’ici, pta­te­forme créée en 2016 qui témoi­gnait déjà du goût de la Région pour les apos­trophes.

 

Une solution pour les entreprises…

 

Objectif de la pla­te­forme ? « Faciliter les dépla­ce­ments du quo­ti­dien » sur l’en­semble de la région, y com­pris sur ses zones rurales peu des­ser­vies par les trans­ports en com­mun. Sans frais pour les usa­gers, la pla­te­forme pro­pose de dépo­ser ou trou­ver des offres de covoi­tu­rage via un for­mu­laire spé­ci­fiant les points de départ et d’ar­ri­vée.

 

Avec Mov'ici, la Région veut proposer un site de covoiturage sans frais pour l'usager, s'adressant aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités.Moteur de recherche du site Mov'ici (version navigateur) © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Moteur de recherche du site Mov’ici (ver­sion navi­ga­teur) © Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Disponible en ver­sion site mais aussi en appli­ca­tion mobile, Mov’ici est par ailleurs pré­senté par la Région comme une solu­tion dans le cadre des plans de mobi­lité (ou plans de dépla­ce­ments entre­prise), obli­ga­toires pour les entre­prises de plus de 100 sala­riés depuis le début de l’an­née. La pla­te­forme per­met même l’é­di­tion de jus­ti­fi­ca­tifs cer­ti­fiant le tra­jet effec­tué.

 

 

… Et les collectivités ?

 

Mais la Région veut éga­le­ment s’a­dres­ser aux col­lec­ti­vi­tés et s’en­gage à prendre en charge le déve­lop­pe­ment des cam­pagnes de com­mu­ni­ca­tion locales dans le cadre de par­te­na­riats volon­taires avec la pla­te­forme. De plus, les col­lec­ti­vi­tés s’ap­puyant sur Mov’ici « seront asso­ciées au déve­lop­pe­ment de la démarche via une pré­sence dans le comité tech­nique régio­nal dédié », pré­cise encore la Région.

 

Visuel Mov'ici © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Visuel Mov’ici © Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Une « démarche » ? Le Conseil régio­nal entend en effet pas­ser à la vitesse supé­rieure sur les ques­tions de mobi­lité et d’é­quité ter­ri­to­riale, « élé­ment struc­tu­rant de la poli­tique régio­nale pour les trans­ports ». Et annonce in fine vou­loir pro­po­ser un outil glo­bal réunis­sant tous les modes de trans­ports « pour mieux cal­cu­ler ses dépla­ce­ments en Auvergne-Rhône-Alpes ».

 

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
2496 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.