8,5 millions d’euros pour la police et la gendarmerie en Isère : du neuf mais pas côté effectifs

sep article

FIL INFO – 8,5 millions d’euros vont aller au financement de trois programmes immobiliers dédiés aux forces de l’ordre en Isère. Dont deux millions à la reconstruction des locaux détruits par un incendie au groupement de gendarmerie de Grenoble et 700 000 euros à la construction d’un stand de tir pour la police. Du neuf mais pas (encore) du côté des effectifs…

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Police et gendarmerie s’équipent. Dans le cadre du programme immobilier 2018-2020, 8,5 millions d’euros sont dédiés au financement de trois projets en Isère.

 

Deux millions d’euros iront à la reconstruction des locaux du groupement de gendarmerie de l’Isère, situés avenue Léon-Blum à Grenoble. L’entrepôt de la caserne Offner abritant ce groupement a en effet été détruit par un incendie d’origine criminelle dans la nuit du 20 au 21 septembre dernier.

 

Sept cent mille euros iront par ailleurs à la construction d’un stand de tir pour la Police nationale à Grenoble. Et 5,8 millions d’euros à la construction d’un nouvel Hôtel de police à Bourgoin-Jallieu.

 

 

Près de 300 millions d’euros programmés sur trois ans en France

 

Ce plan immobilier triennal, rendu public par le ministre de l’Intérieur, prévoit la réalisation de vingt-neuf nouveaux gros projets pour la police nationale et quarante-sept pour la gendarmerie. Soit, se félicite Gérard Collomb, 196 millions d’euros pour la police en 2018 – crédits en hausse de 5 % par rapport à 2017 –, et 101 millions d’euros pour les gendarmes – 9 % de plus que l’année dernière.

 

L’objectif est de moderniser un parc immobilier dont la vétusté est régulièrement dénoncée par les représentants des forces de l’ordre. Selon la loi de programmation des finances publiques, cette enveloppe budgétaire sera maintenue en 2019 et 2020 pour les policiers et sera portée à 105 millions d’euros en 2019 et 2020 pour les gendarmes.

 

On est par contre toujours sans nouvelles de la police de sécurité du quotidien. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, celle nouvelle unité dont les contours restent flous doit être expérimentée en 2018 dans quinze communes de France. Une expérimentation pour laquelle Grenoble, Saint-Martin-d’Hères et Échirolles se sont portées candidates.

 

 

PC

Comptoir de prêt retour : reprise du prêt de documents dans les bibliothèques municipales de Grenoble le 27 mai 2020
commentez lire les commentaires
1579 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.