La déprogrammation de reportages sur Laurent Wauquiez par France 3 fait grand bruit

sep article

EN BREF – La déprogrammation sur l’antenne du 12/13 France 3 Rhône Alpes d’une série de reportages consacrés à Laurent Wauquiez fait polémique. La direction plaide un travail journalistique insuffisamment équilibré, quand les syndicats dénoncent une pression politique. La chaîne aurait finalement renoncé à déprogrammer… sans reprogrammer pour autant.

 

 

Le Monde, Libération, Le Figaro, Mediapart, Arrêt sur images, Les Inrockuptibles et même Closer Le moins que l’on puisse dire, c’est que la déprogrammation par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes d’une série de reportages consacrés à Laurent Wauquiez n’est pas passée inaperçue. Et a déclenché, comme l’indiquent plusieurs médias, une véritable crise de confiance entre les journalistes de la chaîne et sa direction.

 

La déprogrammation par France 3 d'une série de reportages sur Laurent Wauquiez fait polémique et éveille des soupçons de pressions politiques.Le reportage sur les finances de la Région, diffusé le mardi 9 janvier, a t-il sonné le glas de la série ? © France 3 Auvergne Rhône Alpes

Le reportage sur les finances de la Région, diffusé le mardi 9 janvier, a-t-il sonné le glas de la série ? © France 3 Auvergne Rhône Alpes

 

Programmés dans le cadre du 12/13 Rhône-Alpes, diffusé sur Lyon, Grenoble et Saint-Étienne, les cinq reportages se fixaient pour ambition de cerner « la personnalité et les ambitions » du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, récemment élu à la tête du parti Les Républicains. Mais après la diffusion du reportage consacré aux finances de la Région le mardi 9 janvier, tout s’arrête.

 

 

Des pressions de la part de la Région ?

 

Pour quel motif ? « On n’était pas dans les clous sur le plan du traitement politique et par rapport à notre tonalité de service public », estime le directeur régional de la chaîne André Faucon, cité par Le Figaro. En somme : les reportages auraient été trop à charge contre le président de la Région. « La question de l’équilibre ne s’est jamais posée dans l’autre sens », répond un membre de la rédaction…

 

La Région dément toute pression sur France 3 pour faire déprogrammer les reportages... mais obtient un droit de réponse de 3 minutes sur l'antenne de la chaîne. DR

La Région dément toute pression sur France 3 pour faire déprogrammer les reportages… mais obtient un droit de réponse de 3 minutes sur l’antenne de la chaîne. DR

 

Il est donc loin le temps où un présentateur de France 3 Rhône-Alpes s’autorisait à critiquer vertement l’attitude de Laurent Wauquiez vis-à-vis des médias. Au contraire, la chaîne a annoncé la diffusion d’un droit de réponse samedi de la Région, d’une durée équivalente à celle du reportage incriminé. Et les suspicions de pression directe du Conseil régional se font particulièrement audibles, malgré les démentis de la collectivité comme de France 3.

 

 

Le post Facebook troublant de Stéphane Gemmani

 

Le post Facebook de Stéphane Gemmani. © Stéphane Gemmani - Compte Facebook

Le post Facebook de Stéphane Gemmani. © Stéphane Gemmani – Compte Facebook

Difficile, dans ce contexte, de ne pas être interloqué par le post Facebook en date du jeudi 11 janvier du conseiller régional d’opposition Stéphane Gemmani. Sous forme de dialogue, l’élu proche de la République en marche décrit comment un journaliste lui explique que son interview ne sera pas diffusée : « Pour être franc, la rédaction en a marre d’être rappelée à l’ordre après vos prises de position »…

 

Stéphane Gemmani, dans les commentaires de son message, refuse de donner le nom du journaliste en question, ou l’identité du média concerné. Pour autant, le post fait écho aux inquiétudes des journalistes et de leurs représentants. Telle Myriam Figureau, du Syndicat national des journalistes (SNJ), qui décrit et dénonce « un choix éditorial fait à la demande  d’un responsable politique ».

 

 

Une reprogrammation annoncée… mais rien dans les faits

 

Retournement de situation ? Face au tollé provoqué par l’annulation des reportages, la direction de France 3 a finalement annoncé… leur reprogrammation. On n’en trouvait pourtant encore aucune trace dans l’édition du 12/13 Rhône-Alpes du jeudi 11 janvier. Au profit d’un reportage de trois minutes consacré au crucifix en pendentif de Johnny Hallyday…

 

France Info met en une l'enquête peu flatteuse de France 2 sur Laurent Wauquiez. © France Info

France Info met en une l’enquête peu flatteuse de France 2 sur Laurent Wauquiez. © France Info

 

On notera encore qu’un autre média de service public comme France Info ne fait aucune mention de cette “affaire” des déprogrammations sur l’antenne de leurs collègues et confrères. Mais n’oublie cependant pas d’afficher sur la page d’accueil de son site une enquête de France 2 baptisée « Comment Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, arrose de subventions son fief du Puy-en-Velay ».

 

 

FM

 

commentez lire les commentaires
2124 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ca sent l’entourloupe et la désinformation cette affaire.
    Même si les rédac régionales de France3 n’ont jamais été des foudres de guerre, de là à déprogrammer…

    sep article
  2. Il y en a qui croyait encore que sous Macron la télé était libre ?
    Il ne faut pas oublier aussi les problèmes d’Elise Lucet pour continuer à nous informer.
    Il va nous faire regretter Hollande qui, lui, ne se mêlait pas de censurer des reportages.

    sep article