Inquiet de la réforme de la taxe d'habitation promise par le président, Jean-Philippe Blanc écrit à l'Élysée pour demander un engagement « à l'euro près ».

Réforme de la taxe d’ha­bi­ta­tion : le maire de Meylan inter­pelle Emmanuel Macron

Réforme de la taxe d’ha­bi­ta­tion : le maire de Meylan inter­pelle Emmanuel Macron

Le maire de Meylan Jean-Philippe Blanc se méfie gran­de­ment de la réforme de la taxe d’ha­bi­ta­tion annon­cée par Emmanuel Macron à l’ho­ri­zon 2020. Il le fait savoir dans une lettre adres­sée à l’Élysée, datée du 8 jan­vier 2018, dans laquelle il invite le pré­sident de la République à prendre des enga­ge­ments pour une com­pen­sa­tion « à l’euro près ».

« Vous pour­rez com­prendre qu’une forte inquié­tude existe sur le niveau de nos res­sources et donc sur notre capa­cité à main­te­nir le ser­vice public de proxi­mité ». Ainsi s’ex­prime le maire de Meylan Jean-Philippe Blanc dans une lettre adres­sée à Emmanuel Macron. Motif de cette inquié­tude ? La réforme de la taxe d’ha­bi­ta­tion pro­mise à l’ho­ri­zon 2020, qui en exo­nè­re­rait 80 % des ménages… voire leur totalité.

Une com­pen­sa­tion « à l’euro près »

« Selon une simu­la­tion réa­li­sée par la Commission des finances du Sénat, les couples dont le revenu annuel ne dépasse pas 48 000 euros, ou 54 000 euros avec un enfant, et les per­sonnes seules au revenu ne dépas­sant pas 30 000 euros seront exo­né­rés du paie­ment de la taxe d’habitation », écrit le maire. Pas moins de 53 % de ses admi­nis­trés contri­buables seraient ainsi concernés.

Jean-Philippe Blanc, maire de Meylan. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Philippe Blanc, maire de Meylan. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Emmanuel Macron a cepen­dant affirmé que le manque à gagner pour les com­munes seraient com­pensé « à l’euro près ». Une décla­ra­tion qui laisse per­plexe Jean-Philippe Blanc : « Il ne devrait donc pas réel­le­ment s’agir pour les ménages d’une baisse d’impôts, mais plu­tôt d’un trans­fert vers un autre impôt, car cha­cun com­pren­dra que la perte de recettes issue de la quasi-dis­pa­ri­tion de cette taxe devra néces­sai­re­ment être com­pen­sée par l’augmentation d’une autre », écrit-il.

Cinq mil­lions de manque à gagner pour la commune ?

Or, ce nou­veau « trans­fert finan­cier de l’État vers les col­lec­ti­vi­tés » fait fré­mir le maire, pour qui le pré­sident de la République main­tient « le cap du désen­ga­ge­ment ». 2 mil­lions d’eu­ros de dota­tions de l’État ont été sup­pri­més depuis 2014, fait-il remar­quer. Et la taxe d’ha­bi­ta­tion, à elle seule, repré­sente près de 5 mil­lions d’eu­ros pour la com­mune. De fait, insiste le cour­rier, « sa dis­pa­ri­tion mena­ce­rait de nom­breux ser­vices publics de proxi­mité au ser­vice de la qua­lité de vie de nos habi­tants ».

Hôtel de ville de Meylan © Meylan

Hôtel de ville de Meylan © Meylan

Aussi, Jean-Philippe Blanc conclut sa mis­sive en espé­rant obte­nir « des enga­ge­ments sur la péren­nité dans le temps de ce rem­bour­se­ment à l’euro près des recettes de la taxe d’habitation ». Et ceci afin de pou­voir assu­rer à ses conci­toyens « qu’il n’existe pas, au moins le temps de [son] man­dat, un péril immé­diat pour le main­tien de [leurs] ser­vices publics de proxi­mité ».

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Coline Genevois, candidate LR sur la troisième circonscription de l'Isère: "On sait qu'on est sur un territoire très défavorable"
Coline Genevois, can­di­date LR sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère : « On sait qu’on est sur un ter­ri­toire très défavorable »

FOCUS - Les Républicains “non ciottistes” de l'Isère présentent comme candidate Coline Genevois sur la troisième circonscription pour les élections législatives anticipées. Un territoire difficile Lire plus

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

Troisième circonscription: Émilie Chalas revendique des soutiens de gauche, sur une “circo” aux candidatures multiples... et (parfois) discrètes
Troisième cir­cons­crip­tion de l’Isère : une “circo” aux can­di­da­tures mul­tiples… et par­fois très discrètes

FOCUS - À dix jours du premier tour des élections législatives anticipées, une campagne peu ordinaire se déroule sur la troisième circonscription de l'Isère. Le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !