Appel Forêt -

Festival Holocène : une deuxième saison “resserrée” et un pas vers le metal

Festival Holocène : une deuxième saison “resserrée” et un pas vers le metal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Le festival Holocène tiendra sa deuxième édition du 27 février au 3 mars 2018 dans différentes salles de l’agglomération grenobloise. Plus courte et plus resserrée sur les styles, elle n’en propose pas moins une programmation diverse, entre pop et hip-hop, soirée électro de rigueur et premier pas vers le metal, avec en tête d’affiche le groupe mythique Cannibal Corpse.

 

 

Après une pre­mière édi­tion cou­ron­née de suc­cès, le fes­ti­val Holocène, plus que jamais tourné vers les musiques actuelles, revien­dra enchan­ter (ou bous­cu­ler) les oreilles des Isérois du 27 février au 3 mars 2018, dans plu­sieurs salles de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : La Belle Électrique, L’Heure bleue et Alpexpo.

 

L’un des mots d’ordre de cette deuxième édi­tion ? « Resserrer ». Le fes­ti­val s’é­tend ainsi sur cinq jours en 2018, contre le double en 2017 ; ceci « pour avoir plus d’im­pact et de den­sité », explique Sylvain Nguyen de la société Le Périscope, créa­trice d’Holocène et coor­ga­ni­sa­trice de l’é­di­tion 2018.

 

La grande soirée électro toujours au programme

 

Resserrement aussi autour des styles musi­caux repré­sen­tés. « L’artistique va un peu plus se pré­ci­ser », confie encore Sylvain Nguyen. Le fruit d’une « inter­ro­ga­tion » née de sa pre­mière édi­tion, ame­nant Holocène à vou­loir se concen­trer sur des styles « qui s’ac­cordent mieux ensemble ».

 

La deuxième édition du festival de musique actuelle Holocène se tiendra du 27 février au 3 mars 2018, avec notamment un premier pas vers le metal.Sylvain Nguyen - Le Périscope. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Sylvain Nguyen – Le Périscope. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Grand suc­cès de l’an­née der­nière, la soi­rée élec­tro est tou­jours au pro­gramme. Et ceci d’au­tant plus que la société Allo Floride, par­te­naire de la nuit élec­tro Crossover Winter de 2017, a rejoint Le Périscope pour copro­duire l’en­semble du fes­ti­val. Un grand chan­ge­ment et une « ren­contre humaine autour des mêmes valeurs », se réjouit Sylvain Nguyen.

 

 

Un premier pas vers le metal

 

Sur les 1 000 visi­teurs mobi­li­sés par Holocène l’an­née der­nière, la moi­tié s’é­tait ren­due à la soi­rée élec­tro. Un enjeu majeur en somme, mais il n’est pas ques­tion pour les orga­ni­sa­teurs de ne se concen­trer que sur l’élec­tro. La diver­sité reste de mise. Pop et hip-hop ont tou­jours leur place, de même qu’un nou­veau venu : le metal.

 

Le Brutal death metal de Cannibal Corpse sera sur la scène de La Belle électrique. DR

Le Brutal death metal de Cannibal Corpse sera sur la scène de La Belle élec­trique. DR

 

Le 1er mars 2018, la Belle élec­trique verra ainsi défi­ler sur scène le groupe lyon­nais In Arkadia et deux groupes amé­ri­cains : The Black Dahlia Murder et les mythiques Cannibal Corpse. Pour Le Périscope, cette pro­gram­ma­tion consti­tue un « pre­mier pas vers ce public, en espé­rant que tout se passe bien pour y aller de manière plus impor­tante sur les édi­tions sui­vantes ».

 

 

Un ancrage local… pour un rayonnement national ?

 

À l’o­rée de sa deuxième édi­tion, Holocène ne cache pas ses ambi­tions. Retours posi­tifs du public et des col­lègues, renou­vel­le­ment des par­te­na­riats, inté­rêt des artistes et des tour­neurs… « On a senti qu’il y avait un fort poten­tiel de déve­lop­pe­ment du fes­ti­val et l’on veut aller plus loin. » Plus loin, en matière de fré­quen­ta­tion, mais aussi en irra­diant au-delà de l’ag­glo­mé­ra­tion, avant un rayon­ne­ment national.

 

Les DJ seront toujours de la partie © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les DJ seront tou­jours de la par­tie © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Holocène n’en demeure pas moins un fes­ti­val ancré dans son ter­ri­toire : l’im­pli­ca­tion de la scène locale conti­nue à faire par­tie de son ADN, aux côtés d’ar­tistes natio­naux et inter­na­tio­naux. Et, cette année, le fes­ti­val a bien l’in­ten­tion de tra­vailler avec la mon­naie locale le Cairn, tant dans son acti­vité res­tau­ra­tion qu’au­près de ses par­te­naires ou sala­riés qui le désireraient.

 

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Festival Holocène © Alternative Média
Festival Holocène : nouvelle formule encore plus resserrée pour la troisième édition

  FOCUS – Le festival Holocène fait son retour les 18 et 19 octobre à Alpexpo, avec un nouveau changement de formule pour cette troisième édition. Lire plus

Les DJ Breakbot et Irfane lors de leur set. au festival Musée électronique © Joël Kermabon - Place Gre'net
Première édition du festival Musée électronique : un bilan encourageant malgré les aléas météo

REPORTAGE VIDÉO - « De la musique électro au musée », tel était le challenge du festival Musée électronique organisé par Le Périscope, en partenariat Lire plus

La start-up Une petite mousse ouvre son premier bar-restaurant à Grenoble

FIL INFO — Nouvelle étape dans la vie d'Une petite mousse : la start-up grenobloise a ouvert son propre bar-restaurant. À l'origine revendeur de bière Lire plus

Après le concert exceptionnel en décembre dernier, journée portes ouvertes exceptionnelle ce 17 juin au Ciel, l'emblématique salle de spectacle à Grenoble.
Après La Clé de sol, Le Ciel : Grenoble poursuit la redistribution des salles de répétition

DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le petit jeu de la redistribution des salles de répétition dédiées aux musiques actuelles continue. Après La Clé de sol attribuée Lire plus

MixLab gestionnaire de La Belle Electrique, est désormais aux manettes d'une autre salle grenobloise : la Clé de sol. Tremplin pour la labellisation ?
MixLab aux manettes de la Clé de sol : un opportun tremplin vers la labellisation Smac ?

DÉCRYPTAGE - Après avoir obtenu la gestion par délégation de service public de La Belle électrique, MixLab est désormais aux manettes d'une autre salle : Lire plus

Coup d’envoi pour la deuxième édition du Grenoble CivicLab à La Belle électrique

EN BREF — La deuxième édition du Grenoble CivicLab débute le mercredi 20 mars avec un rendez-vous à la Belle électrique. L'occasion de présenter les Lire plus

Flash Info

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin