Appel Forêt -
Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ».

« Totalitarisme technologique » : des anarchistes revendiquent l’incendie de la Casemate

« Totalitarisme technologique » : des anarchistes revendiquent l’incendie de la Casemate

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’incendie de la Casemate, survenu dans la nuit du 20 au 21 novembre, a finalement été revendiqué dans l’après-midi du vendredi 24 novembre sur le site Indymedia Grenoble. Les auteurs du texte ? Un groupe d’anarchistes autoproclamés affirmant lutter contre le « totalitarisme technologique »… et contre l’ensemble de « cet abject monde ».

 

 

Posté ce ven­dredi 24 novembre dans l’a­près-midi sur le site Indymedia Grenoble, un texte reven­dique l’in­cen­die de la Casemate, sur­venu dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre. Le pro­cu­reur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat, qui évo­quait hier la piste anar­chiste, juge pour sa part le com­mu­ni­qué très crédible.

 

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ». Camion de pompiers devant la Casemate © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

Camion de pom­piers devant la Casemate © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

 

Pourquoi la Casemate ? Parce qu’elle serait une « ins­ti­tu­tion notoi­re­ment néfaste par sa dif­fu­sion de la culture numé­rique », écrivent les auteurs du texte. Narrant, non sans une cer­taine jouis­sance, la manière dont ils ont sac­cagé les machines du pre­mier étage du local avant de l’en­flam­mer « allè­gre­ment ».

 

 

« Un totalitarisme technologique »

 

Avec une verve inta­ris­sable, lan­gage inclu­sif de rigueur, le com­mu­ni­qué dresse le por­trait d’une tech­no­lo­gie numé­rique s’in­car­nant dans une « indus­trie hyper­tro­phiée ». Ou encore dans un « sac­cage des der­niers milieux non urba­ni­sés et l’exploitation et l’élimination bru­tale ou dif­fuse des individu.e.s humains ou non humains ».

 

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ».L'exposition 4 Saisons de la Casemate. Le cauchemar technologique à son paroxysme. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

L’exposition 4 Saisons de la Casemate. Le cau­che­mar tech­no­lo­gique à son paroxysme. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

« La société finit par se résu­mer à un tota­li­ta­risme tech­no­lo­gique, fine­ment modé­lisé, une ver­sion tou­jours plus auto­ri­tai­re­ment admi­nis­trée de nos vies », écrivent encore les auteurs du texte. Sans oublier de moquer les « révo­lu­tion­naires », qui « cogèrent leur propre alié­na­tion, créent des mon­naies numé­riques et ins­tallent les wifis jusque dans les squats ».

 

 

« Demain ce sera autre chose », préviennent les incendiaires

 

Les incen­diaires de la Casemate sont-ils des tech­no­phobes ? La case semble trop étroite à leurs yeux. « Il ne s’a­git pas de cri­ti­quer tel ou tel aspect de l’enfer tech­no­lo­gique, de déplo­rer le pro­grès de l’omniscience de l’état […] ou notre crois­sante domes­ti­ca­tion par la machine », écrivent-ils, avant d’ex­pli­quer qu’ils entendent com­battre « la tota­lité de cet abject monde ».

 

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ». © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

L’incendie a détruit le pre­mier étage de la Casemate © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

 

Leur hargne, reven­di­quée elle aussi, peut lais­ser pen­ser que d’autres cibles sont d’ores et déjà dans le col­li­ma­teur. Les anar­chistes pré­viennent en effet : « Cette der­nière nuit nous brû­lions la case­mate, demain ce sera autre chose et nos vies seront trop courtes, qu’on soit en taule ou à l’air libre, pour que tout ce que nous haïs­sons se consume ». Vaste programme.

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des antennes-relais incendiées autour de Grenoble (photo d'illustration). DR
Revendication des incendies d’antennes-relais autour de Grenoble par l’ultra-gauche libertaire

  FLASH INFO - Suite aux incendies qui ont touché plusieurs antennes-relais autour de Grenoble[mfn]À Seyssinet-Pariset, Jarrie et, ce qui a été révélé plus tard, Lire plus

L'incendie qui, le 30 septembre, a détruit la salle du conseil municipal de l'Hôtel de ville de Grenoble est d'origine criminelle.
Des militants de la mouvance anarchiste revendiquent l’incendie de l’Hôtel de ville de Grenoble

  EN BREF - Des militants appartenant à la mouvance anarchiste viennent de revendiquer l’incendie de l’Hôtel de ville de Grenoble du 30 septembre dernier Lire plus

Une revendication ? Un texte posté sur les réseaux anarchistes salue l’incendie de France Bleu Isère

FIL INFO - Faut-il y voir une revendication de l'incendie des locaux de France Bleu Isère ? Dans un texte publié mardi 29 janvier sur Lire plus

Échosciences, le réseau social scientifique créé par la Casemate, lauréat des Prix Diderot 2018

FIL INFO — Le réseau social pour amoureux et amateurs de culture scientifique Échosciences est lauréat de l'édition 2018 des Prix Diderot. Une belle distinction Lire plus

La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque (finalement) une aide de 100 000 euros pour la Casemate

FOCUS - Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes fera voter, le 29 mars, une aide exceptionnelle de 100 000 euros en faveur de la Casemate de Grenoble, Lire plus

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ».
La Casemate en mesure d’ouvrir au public un Fab Lab temporaire dès le 27 février

FIL INFO - La Casemate annonce l'ouverture d'un Fab Lab temporaire au rez-de-chaussée de son bâtiment à partir du mardi 27 février. L'appel aux dons lancés Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin