Actualité

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ».

« Totalitarisme tech­no­lo­gique » : des anar­chistes reven­diquent l’in­cen­die de la Casemate

« Totalitarisme tech­no­lo­gique » : des anar­chistes reven­diquent l’in­cen­die de la Casemate

L’incendie de la Casemate, sur­venu dans la nuit du 20 au 21 novembre, a fina­le­ment été reven­di­qué dans l’a­près-midi du ven­dredi 24 novembre sur le site Indymedia Grenoble. Les auteurs du texte ? Un groupe d’a­nar­chistes auto­pro­cla­més affir­mant lut­ter contre le « tota­li­ta­risme tech­no­lo­gique »… et contre l’en­semble de « cet abject monde ».

Posté ce ven­dredi 24 novembre dans l’a­près-midi sur le site Indymedia Grenoble, un texte reven­dique l’in­cen­die de la Casemate, sur­venu dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre. Le pro­cu­reur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat, qui évo­quait hier la piste anar­chiste, juge pour sa part le com­mu­ni­qué très crédible.

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ». Camion de pompiers devant la Casemate © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

Camion de pom­piers devant la Casemate © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

Pourquoi la Casemate ? Parce qu’elle serait une « ins­ti­tu­tion notoi­re­ment néfaste par sa dif­fu­sion de la culture numé­rique », écrivent les auteurs du texte. Narrant, non sans une cer­taine jouis­sance, la manière dont ils ont sac­cagé les machines du pre­mier étage du local avant de l’en­flam­mer « allè­gre­ment ».

« Un tota­li­ta­risme tech­no­lo­gique »

Avec une verve inta­ris­sable, lan­gage inclu­sif de rigueur, le com­mu­ni­qué dresse le por­trait d’une tech­no­lo­gie numé­rique s’in­car­nant dans une « indus­trie hyper­tro­phiée ». Ou encore dans un « sac­cage des der­niers milieux non urba­ni­sés et l’exploitation et l’élimination bru­tale ou dif­fuse des individu.e.s humains ou non humains ».

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ».L'exposition 4 Saisons de la Casemate. Le cauchemar technologique à son paroxysme. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

L’exposition 4 Saisons de la Casemate. Le cau­che­mar tech­no­lo­gique à son paroxysme. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

« La société finit par se résu­mer à un tota­li­ta­risme tech­no­lo­gique, fine­ment modé­lisé, une ver­sion tou­jours plus auto­ri­tai­re­ment admi­nis­trée de nos vies », écrivent encore les auteurs du texte. Sans oublier de moquer les « révo­lu­tion­naires », qui « cogèrent leur propre alié­na­tion, créent des mon­naies numé­riques et ins­tallent les wifis jusque dans les squats ».

« Demain ce sera autre chose », pré­viennent les incendiaires

Les incen­diaires de la Casemate sont-ils des tech­no­phobes ? La case semble trop étroite à leurs yeux. « Il ne s’a­git pas de cri­ti­quer tel ou tel aspect de l’enfer tech­no­lo­gique, de déplo­rer le pro­grès de l’omniscience de l’état […] ou notre crois­sante domes­ti­ca­tion par la machine », écrivent-ils, avant d’ex­pli­quer qu’ils entendent com­battre « la tota­lité de cet abject monde ».

Publié le vendredi 24 novembre sur Indymédia, un texte revendique l'incendie de la Casemate au nom de la lutte contre le « totalitarisme technologique ». © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

L’incendie a détruit le pre­mier étage de la Casemate © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

Leur hargne, reven­di­quée elle aussi, peut lais­ser pen­ser que d’autres cibles sont d’ores et déjà dans le col­li­ma­teur. Les anar­chistes pré­viennent en effet : « Cette der­nière nuit nous brû­lions la case­mate, demain ce sera autre chose et nos vies seront trop courtes, qu’on soit en taule ou à l’air libre, pour que tout ce que nous haïs­sons se consume ». Vaste programme.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Cette soirée du 14 juillet s'est évidemment terminée avec un superbe feu d'artifices. Il a duré une grosse vingtaine de minutes ! © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

ÉVÈNEMENT - Grenoble comme la plupart des communes de la métropole célèbrent la fête nationale du 14 juillet. Feux d'artifice, bals populaires, concerts, animations, restauration... Lire plus

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

FOCUS - Le tribunal administratif a examiné, vendredi 5 juillet 2024, le recours déposé par les anciens élus du groupe Ensemble à gauche contre la Lire plus

Le passage en sens unique pour les automobiles sur le cours Berriat de Grenoble (re)fait débat au conseil métropolitain
Cours Berriat à Grenoble : le pas­sage en sens unique a (re)fait débat au conseil métro­po­li­tain… mais se fera

FOCUS - Les aménagements en vue de la réalisation d'une chronovélo sur le tronçon du cours Berriat entre le cours Jean-Jaurès et le pont de Lire plus

Succès du rassemblement place Verdun "pour la démocratie et le progrès social" à l'appel des syndicats
Succès du ras­sem­ble­ment place de Verdun « pour la démo­cra­tie et le pro­grès social » à l’ap­pel des syndicats

FOCUS - Forte affluence sur la place de Verdun de Grenoble mardi 9 juillet à l'appel des syndicats CGT, FSU, Unsa et Solidaires, "pour la Lire plus

Flash Info

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

|

04/07

15h15

|

Les plus lus

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

Agenda

Je partage !