Nao, le petit robot humanoïde, vient en aide aux enfants autistes de l’hôpital de Saint-Égrève

sep article

Creative Mobilities Mou

FOCUS – Nao, un attachant petit robot humanoïde social, fait désormais partie, en qualité de médiateur, du personnel du Centre hospitalier Alpes-Isère (CHAI). Son rôle ? Aider des enfants présentant des troubles du spectre de l’autisme (TSA) à gagner en autonomie et faciliter leurs apprentissages. Le CHAI figure parmi les premiers établissements à adopter ce robot dans le cadre d’un projet de recherche visant à prouver que ce petit auxiliaire peut constituer un support thérapeutique efficace dans le traitement des TSA.

 

 

Nao. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Nao. © Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est vrai que, du haut de ses 58 centimètres, avec sa petite bouille ronde, sa voix enfantine et ses grands yeux, Nao, 5 kg, commercialisé par Softbank Robotics est vraiment craquant.

 

Cet attachant petit robot humanoïde est, depuis la fin du mois d’octobre, le nouveau compagnon de jeu et d’apprentissage de trois enfants âgés de cinq à sept ans. Une expérimentation menée par le pôle Troubles du spectre autistique (TSA) du Centre hospitalier Alpes-Isère (CHAI) de Saint-Égrève, qui se félicite d’être l’un des premiers établissements psychiatriques en France à avoir adopté ce robot.

 

Nao sait marcher, raconter des histoires, danser, proposer des jeux… Bref, un copain rassurant et apaisant avec lequel les enfants peuvent tenter de communiquer et qui, n’exprimant aucune émotion, permet de faciliter certains apprentissages. Notamment ceux des comportements et des émotions humaines, que les enfants autistes ont tant de mal à reproduire ou à décrypter.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
4084 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.