Le gala des Internationaux de France de patinage 2017. Kaetlyn Osmond. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre’net

Final en apo­théose pour les Internationaux de France de pati­nage à Grenoble

Final en apo­théose pour les Internationaux de France de pati­nage à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE PHOTO – Les meilleurs pati­neurs de la pla­nète ont quitté Grenoble après trois jours intenses en émo­tions lors des Internationaux de France. Dimanche 19 novembre, libé­rés du poids de la com­pé­ti­tion et des notes des juges, ils ont pris un maxi­mum de plai­sir lors du gala qui a clos ce ren­dez-vous. Les spec­ta­teurs de la pati­noire Polesud ont pu les applau­dir une der­nière fois.

Le gala des Internationaux de France de patinage 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre’net

© Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Clap de fin sur les Internationaux de France de pati­nage à Grenoble. Dimanche 19 novembre, le gala a clô­turé en beauté trois jour­nées riches en émo­tions à la pati­noire Polesud. Pour sa pre­mière venue dans la capi­tale des Alpes, la com­pé­ti­tion a sacré à l’applaudimètre Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron.

« Patiner en France, avec un public comme ça, c’est juste magique ! »

Après leur record du monde samedi 18 novembre, les dan­seurs fran­çais ont com­blé une nou­velle fois le public dimanche. Après Ed Sheeran pour leur pro­gramme court, Beethoven pour la danse libre, ils ont patiné sur du Beyoncé lors du gala.

En lice pour décro­cher l’or olym­pique en 2018, Papadakis-Cizeron ont par­ti­cu­liè­re­ment appré­cié leur séjour gre­no­blois. « C’était vrai­ment une super bonne expé­rience ! Le public nous a vrai­ment sou­te­nus du début à la fin », confiait Guillaume Cizeron samedi soir. « L’organisation était très bonne, la glace aussi. Nous aurons de très bons sou­ve­nirs de cette com­pé­ti­tion. »

Le gala des Internationaux de France de patinage 2017. Vanessa James et Morgan Cipres. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre’net

Le couple fran­çais Vanessa James-Morgan Ciprès a ter­miné deuxième des Internationaux de France de pati­nage. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Un autre Tricolore gar­dera en mémoire l’am­biance à la pati­noire Polesud : Morgan Ciprès. Avec sa par­te­naire Vanessa James, ils ont ter­miné deuxièmes dans la caté­go­rie couples.

Samedi soir après la com­pé­ti­tion, il savou­rait l’ac­cueil réservé par les spec­ta­teurs. « Patiner en France, avec un public comme ça, c’est juste magique ! C’est un peu plus stres­sant car on sent la pré­sence des médias fran­çais autour de nous », pré­cise-t-il.

« J’étais dans la chambre à l’hôtel, juste avant de pati­ner, j’ai allumé la télé et je suis tombé par hasard sur Gabriella [Papadakis] et Guillaume [Cizeron]. Ensuite, ils ont passé notre pro­gramme court de la veille [ven­dredi, ndlr]. Je crois que c’est la pre­mière fois que je vois mon pro­gramme à la télé fran­çaise. Ça m’a fait tout drôle ! »

Deux Grenoblois en lice pour les JO

Si la France brille en danse sur glace et en couples, elle est loin dans la hié­rar­chie mon­diale chez les hommes et les femmes. Malgré tout, Kevin Aymoz, 10e, a fait hon­neur à son public. L’Isérois, licen­cié au Grenoble-Isère Métropole pati­nage, a amé­lioré son record personnel.

Le gala des Internationaux de France de patinage 2017. Kevin Aymoz. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre’net

L’Isérois Kevin Aymoz a été le pre­mier à pati­ner lors du gala. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Il dis­pu­tera bien­tôt l’u­nique sésame olym­pique réservé à l’Hexagone avec deux concur­rents. Le pre­mier, favori, est l’autre Grenoblois, Chafik Besseghier, for­fait lors de cette com­pé­ti­tion. Le second, Romain Ponsart, 11e, pour­rait avoir du mal à faire le poids.

Chez les dames, Maé-Bérénice Meité, 8e à Grenoble, et Laurine Lecavelier, 11e, ont ter­miné loin, très loin de la pépite russe Alina Zagitova, 15 ans.

Grenoble devrait de nou­veau accueillir la com­pé­ti­tion l’an prochain

Cette pre­mière des Internationaux de France de pati­nage dans la capi­tale des Alpes a été vive­ment appré­cié des pati­neurs et du public, par­fois venu du Japon ou de Russie. Cela tombe bien car il pour­rait y avoir une suite en 2018.

« Si tout le monde est d’accord, nous sommes par­tis pour reve­nir », a indi­qué samedi Didier Gailhaguet, pré­sident de la Fédération fran­çaise des sports de glace. À la fin du gala, le spea­ker a d’ailleurs donné ren­dez-vous l’an­née pro­chaine. Sans doute un bon présage.

Retour en images sur ce gala des Internationaux de France de patinage.

[slideshow_deploy id=“163031”]

Texte Laurent Genin, pho­tos Yuliya Ruzhechka

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laurent Genin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le patineur isérois Kevin Aymoz. © Yuliya Ruzhechka
La pati­neur isé­rois Kevin Aymoz ter­mine à la onzième place des cham­pion­nats du monde

FIL INFO - Quatrième des championnats d’Europe fin janvier, le patineur isérois Kevin Aymoz s’est classé onzième des championnats du monde à Saitama au Japon, Lire plus

Le patineur isérois Kevin Aymoz. © Yuliya Ruzhechka
Le pati­neur isé­rois Kevin Aymoz ter­mine au pied du podium des cham­pion­nats d’Europe

FIL INFO - Kevin Aymoz, originaire de Jarrie, a décroché une belle quatrième place samedi 26 janvier lors des championnats d’Europe de patinage à Minsk, en Biélorussie. Vanessa Lire plus

Gabriella Papadakis-Guillaume Cizeron lors des Internationaux de France de patinage le 24 novembre 2018. © Laurent Genin
Retour triom­phal pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron lors des Internationaux de France à Grenoble

FOCUS - Pour leur première compétition internationale de la saison, les vice-champions olympiques de danse sur glace Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont brillé lors Lire plus

Les Brûleurs de Loups de Sébastien Rohat ont pris le meilleur sur West et les Gothiques d'Amiens. © Laurent Genin
Les Brûleurs de Loups confirment face aux Boxers de Bordeaux (6−5)

Après leur victoire à Nice (4-2) le 29 septembre, les hockeyeurs grenoblois ont doublé la mise dimanche après-midi contre Bordeaux (6-5). Avec ce succès, ils rejoignent les Lire plus

La patinoire Pôle Sud de Grenoble, antre des Brûleurs de Loups. © Corentin Libert
Talentéo réunit recru­teurs et can­di­dats en situa­tion de han­di­cap… sur la glace ce 27 juin

Talentéo organise ce mardi 27 juin Sport2Glace, une session de recrutement originale à la patinoire Pôle Sud. Les équipes formées de recruteurs et de candidats en Lire plus

Eric Chouinard ne portera plus le maillot des Brûleurs de Loups la saison prochaine. © Laurent Genin
Les Brûleurs de Loups éga­lisent face aux Dragons de Rouen

Défaits la veille (2-3), les hockeyeurs grenoblois ont réagi mercredi soir face aux Dragons de Rouen en l'emportant 4-3. Ils reviennent à une victoire partout dans Lire plus

Flash Info

|

10/08

13h33

|

|

10/08

10h05

|

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| Sécheresse et cani­cule : les annonces du ministre de la Transition éco­lo­gique Christophe Béchu depuis l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin