Nouvelle action d’Alternatiba pour dire stop à l’utilisation de l’huile de palme dans nos carburants

sep article



EN BREF – Le centre commercial Carrefour d’Échirolles a été la cible d’une nouvelle action non violente menée par Alternatiba Grenoble et ANV Cop21 Grenoble, ce lundi 13 novembre. Le but de l’opération ? Informer les clients faisant le plein à la station service tout autant qu’interpeller l’enseigne avec le message « Stop à l’huile de palme dans nos carburants ! »

 

 

Alternatiba et ANV Cop21 ont mené une action, ce lundi 13 novembre, devant Carrefour Échirolles pour dire « Stop à l’huile de palme dans nos carburants ! »© Alternatiba Grenoble

© Alternatiba Grenoble

Une dizaine de mili­tantes et de mili­tants d’Alternatiba et d’ANV Cop21 sont pas­sés à l’action ce lundi 13 novembre dans la sta­tion ser­vice de l’en­seigne Carrefour d’Échirolles pour dire « Stop à l’huile de palme dans nos car­bu­rants ! »

 

À leurs côtés, en guise de sym­bole, une mas­cotte de singe orang-outan, l’une des espèces mena­cées par la défo­res­ta­tion pro­vo­quée par la mono­cul­ture inten­sive des pal­miers. Les acti­vistes ont inter­pellé les auto­mo­bi­listes fai­sant le plein pour les infor­mer de la pré­sence d’huile de palme dans les car­bu­rants, notam­ment le gazole, que leur délivrent les pompes à essence de la grande sur­face.

 

Une action qui s’ins­crit – tout comme d’autres un peu par­tout en France –, dans le cadre d’une cam­pagne natio­nale menée par les Amis de la Terre pour mettre fin à l’utilisation de l’huile de palme dans les car­bu­rants.

 

 

« À peine chassée des frigos, l’huile de palme s’est glissée dans le réservoir des voitures »

 

« Carrefour com­mu­nique lar­ge­ment sur l’ab­sence d’huile de palme dans de nom­breux pro­duits mais ne donne aucune infor­ma­tion aux gens qui viennent ache­ter des car­bu­rants. Grâce à notre action, ils sont désor­mais infor­més », explique Manon Martinez, porte-parole d’Alternatiba et ANV Cop21 Grenoble.

 

« À peine chas­sée des fri­gos, l’huile de palme s’est glis­sée dans le réser­voir des voi­tures et elle y coule à flots ! Aujourd’hui, près de la moi­tié de l’huile de palme impor­tée en Europe est incor­po­rée comme “bio­car­bu­rant” dans le gazole que nous trou­vons tous les jours à la pompe », s’in­digne encore la porte-parole.

 

Alternatiba et ANV Cop21 ont mené une action, ce lundi 13 novembre, devant Carrefour Échirolles pour dire « Stop à l’huile de palme dans nos carburants ! » © Alternatiba Grenoble

© Alternatiba Grenoble

 

Autre objec­tif pour­suivi par cette l’ac­tion non vio­lente : deman­der à l’en­seigne Carrefour de s’en­ga­ger à exclure l’huile de palme de son offre de car­bu­rants, tout comme l’ont fait les centres Leclerc ou Système U quand ils ont reçu un cour­rier en ce sens.

 

 

En finir avec les agrocarburants

 

Alternatiba et ANV Cop21 affirment s’ap­puyer sur plu­sieurs études mon­trant que l’huile de palme, prin­ci­pal moteur de la défo­res­ta­tion en Asie du Sud-Est, est le pire des bio­car­bu­rants. Chaque litre, issu le plus sou­vent de mono­cul­tures, aurait en effet un impact trois fois plus néga­tif pour le cli­mat que le gazole fos­sile ! De quoi s’a­lar­mer…

 

Le Parlement euro­péen a d’ailleurs ouvert les débats sur la révi­sion de la direc­tive éner­gie renou­ve­lable. L’enjeu ? En finir avec le sou­tien aux agro­car­bu­rants de pre­mière géné­ra­tion d’une manière géné­rale, et à l’huile de palme en par­ti­cu­lier. Et ce « alors même que Total est en train de construire dans le Sud de la France, à La Mède, une bio­raf­fi­ne­rie géante qui, à elle seule, pour­rait dou­bler les impor­ta­tions fran­çaises d’huile de palme », s’in­quiètent les mili­tants.

 

© Alternatiba Grenoble

© Alternatiba Grenoble

Pour Manon Martinez, les pro­chains mois vont être déci­sifs. « Nous avons l’op­por­tu­nité de mettre fin au scan­dale de l’huile de palme dans les car­bu­rants : pour cela, il est indis­pen­sable que l’en­semble des dis­tri­bu­teurs prennent posi­tion et sou­tiennent les efforts des dépu­tés euro­péens et de Nicolas Hulot, qui sera chargé des négo­cia­tions pour la France sur ce dos­sier », explique la porte-parole.

 

 

JK

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1920 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.