La fronde d’un squat contre une coupure d’électricité, matée par la police

sep article

REPORTAGE – Suite à la rébellion des résidents du squat du 106 rue des Alliés

contre la coupure d’électricité par GEG, une quinzaine de personnes a été arrêtée en fin de journée par la police, lundi 30 octobre. Une chasse aux squatteurs, au moment où le froid est de retour ? Mise en cause, la Ville de Grenoble pourtant en pourparlers avec les squatteurs, s’explique. 

 

 

Ce lundi 30 octobre, la police nationale a bloqué durant plusieurs heures la rue des Alliés à Grenoble. Pas moins d’une quarantaine d’hommes en bleu, casques et boucliers en main pour certains, avaient été réquisitionnés. Avant d’embarquer, en fin de journée, une quinzaine de personnes vivant dans le squat.

 

À l’origine de cet important déploiement des forces de l’ordre ? La rébellion des squatteurs contre les agents de Gaz électricité de Grenoble (GEG), venus leur couper l’électricité.

 

Intervention de la police durant toute une journée au squat du 106 de la rue des Alliés, lundi 30 octobre 2017. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Intervention de la police durant toute une journée, rue des Alliés  et en particulier au squat du 106 de la même rue, lundi 30 octobre 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

« A deux jours de la trêve hivernale, ils viennent couper l’électricité ! dénonce ce militant de Droit au logement Isère (Dal 38). Une coïncidence peut-être ? »

 

Le militant venu soutenir les habitants du squat cerné par la police croit plutôt à un volonté de la Ville de Grenoble de faire évacuer des squatteurs qui dérangent. « Tous les squats sont touchés […] La Ville a perdu en référé contre les expulsés, elle se venge » Telle est son analyse.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2687 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Il faut quand même se souvenir que Mr le maire a commenté le mot PIB à son conseil municipal.
    Par contre à ce jour il n’a pas proposé d’ acronyme pour le remplacer.

    Moi je propose PIC Produit intérieur cubique, le cube étant le symbole de ce que veut l’ homme, (à la différence de la sphère).

    NB: De plus ave le PIC « on » ne peut aller au delà
    Avec votre Chapka non russe [modération : insulte].

    sep article