© Joël Kermabon - Place Gre'net

Opération spéciale à Grenoble : 70 cyclistes sensibilisés suite à des infractions

Opération spéciale à Grenoble : 70 cyclistes sensibilisés suite à des infractions

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Une opération visant les cyclistes de l’agglomération grenobloise a été organisée, ce jeudi 19 octobre, dans le cadre du Plan départemental d’action de sécurité routière. L’objectif poursuivi ? Informer et sensibiliser les cyclistes sur les risques liés aux comportements inadaptés et au non-respect de la réglementation.

 

 

Un policier rappelle la loi à une contrevenante . © Joël Kermabon - Place Gre'net

Un poli­cier rap­pelle la loi à une contre­ve­nante. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Ils m’ont arrê­tée parce que j’é­tais au télé­phone en vélo avec mes écou­teurs et parce que j’a­vais grillé un feu rouge », confesse, penaude, une jeune cycliste prise en fla­grant délit. « J’ai pré­féré par­ti­ci­per à la petite ses­sion d’in­for­ma­tion et de sen­si­bi­li­sa­tion ; autre­ment j’au­rais dû lâcher 270 euros ! », pour­suit-elle, visi­ble­ment soulagée.

 

À l’ins­tar de la contre­ve­nante, plu­sieurs dizaines de cyclistes ont été contrô­lés à l’oc­ca­sion d’une opé­ra­tion de sen­si­bi­li­sa­tion et d’in­for­ma­tion, orga­ni­sée ce 19 octobre dans le cadre du Plan dépar­te­men­tal d’action de sécu­rité routière.

 

 

« Quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route ? »

 

 

Cette opé­ra­tion s’est dérou­lée sur la piste cyclable lon­geant l’Isère paral­lèle à la rue du 19 mars 1962, ainsi qu’au car­re­four pro­tégé par des feux tri­co­lores situé tout au bout du bou­le­vard Maréchal Leclerc à Grenoble.

 

Des endroits stra­té­giques où s’é­tait posté tout un petit monde : des fonc­tion­naires de la Direction dépar­te­men­tale de la sécu­rité publique (DDSP), de la pré­fec­ture de l’Isère et de la Direction dépar­te­men­tale des ter­ri­toires (DDT), des motards de la Brigade moto­ri­sée urbaine ainsi que deux offi­ciers et deux motards de la bri­gade moto­ri­sée de la police muni­ci­pale de Grenoble.

 

Sans oublier deux inter­ve­nants dépar­te­men­taux de sécu­rité rou­tière (IDSR) char­gés des aspects de sen­si­bi­li­sa­tion et d’in­for­ma­tion, ces béné­voles n’ayant aucun rôle répressif.

 

Le Barnum sous lequel sont conduits les cycliste auteurs d'infractions afin d'y participer à une courte session de sensibilisation. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le bar­num sous lequel étaient conduits les cycliste auteurs d’in­frac­tions afin d’y par­ti­ci­per à une courte ses­sion de sen­si­bi­li­sa­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

« La route se par­tage. Cyclistes, rou­ler sans dan­ger, c’est pos­sible » ; « Quand vous regar­dez votre smart­phone, qui regarde la route ? », pou­vait-on notam­ment lire sur les planches infor­ma­tives accro­chées au bar­num ins­tallé à côté de la piste cyclable.

 

Sur d’autres, figu­raient les cas pré­vus par la règle­men­ta­tion, assor­tis du mon­tant de l’a­mende cor­res­pon­dante. Savez-vous qu’il vous en coû­tera 22 euros si l’on vous prend à cir­cu­ler à deux ou plu­sieurs de front ? Ou encore qu’un fran­chis­se­ment de feu rouge est sanc­tionné par une amende de 90 euros ? Autant dire que ça peut très vite chif­frer en cas d’in­frac­tions cumulées.

 

Cependant, foin du tout répres­sif, il était éga­le­ment pos­sible pour tout un cha­cun de venir sim­ple­ment s’in­for­mer sur la régle­men­ta­tion et poser des ques­tions aux fonc­tion­naires de police ou aux béné­voles. C’est ce qu’a fait une jeune fille qui nous explique sa démarche…

 

 

 

 

Participer à la démarche de sensibilisation… ou se faire verbaliser

 

 

« Les infrac­tions que nous rele­vons tout par­ti­cu­liè­re­ment sont celles liées au non-res­pect de la signa­li­sa­tion dont les feux rouges, la cir­cu­la­tion sur le trot­toir et la conduite en uti­li­sant des petits maté­riels tels des écou­teurs ou encore des casques audio », explique le capi­taine Christophe Collado. Autant de fac­teurs de risques sur les­quels les pou­voirs publics sou­hai­taient aler­ter les cyclistes. L’opération ne se bor­nait d’ailleurs pas aux seuls constats d’infractions.

 

Une cycliste écoute attentivement le décompte chiffré des infractions commises. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une cycliste écoute atten­ti­ve­ment le décompte chif­fré des infrac­tions com­mises. © Joël Kermabon – Place Gre’net

En effet, après avoir été fer­me­ment ser­mon­nés par les fonc­tion­naires de police et avoir fait l’ob­jet d’un rap­pel à la loi, tous ceux qui se fai­saient pin­cer par les forces de l’ordre étaient conduits – avec leur accord – vers la tente d’in­for­ma­tion et de sen­si­bi­li­sa­tion où ils étaient pris en charge par les inter­ve­nants dépar­te­men­taux de sécu­rité routière.

 

Tel était le mar­ché qui leur était alors pro­posé : par­ti­ci­per à la démarche de sen­si­bi­li­sa­tion des auto­ri­tés ou bien se faire ver­ba­li­ser. Pour l’a­nec­dote, il s’est quand même trouvé une per­sonne qui a refusé l’al­ter­na­tive et pré­féré payer 211 euros d’amende…

 

 

« Le message passe plutôt bien »

 

 

« Nous insis­tons essen­tiel­le­ment sur les équi­pe­ments obli­ga­toires sur les vélos : l’é­clai­rage, le frei­nage, l’a­ver­tis­seur sonore », explique Mourad Brioua, l’un des deux IDSR. Mais pas seule­ment, puisque les béné­voles reve­naient éga­le­ment sur la régle­men­ta­tion en vigueur, fai­sant acte de péda­go­gie via des pan­neaux d’information.

 

Une cycliste écoute attentivement le décompte chiffré des infractions commises. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Un inter­ve­nant de la sécu­rité rou­tière fai­sant une démarche de res­pon­sa­bi­li­sa­tion auprès d’un cycliste. © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’intervenant se féli­cite des réac­tions posi­tives des per­sonnes qui ont accepté le mar­ché. « Nous notons que les gens sont assez sen­sibles à notre démarche. Il y a même des per­sonnes qui se sont arrê­tées déli­bé­ré­ment et nous ont posé des ques­tions. D’une manière géné­rale, le mes­sage passe plu­tôt bien », souligne-t-il.

 

Quid du bilan de l’o­pé­ra­tion ? Soixante-dix cyclistes en infrac­tion ont ainsi été inter­cep­tés et contrô­lés. Par ailleurs, quinze per­sonnes ont été sen­si­bi­li­sées, à leur demande, après s’être pré­sen­tées volon­tai­re­ment aux intervenants.

 

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les signataire de la lettre ouvere pour la réouverture d'une piste cyclable sur la rive gauche de l'Isère. © Tim Buisson – Place Gre’net
Faut-il rouvrir la piste cyclable sur la rive gauche de l’Isère à Grenoble ? La question divise

  DÉCRYPTAGE – Sept associations d'habitants et d'usagers des transports ont envoyé une lettre ouverte à Sylvain Laval, vice-président chargé de l'espace public, de la Lire plus

Tempovélo arrêtée: les pro-vélos râlent à St-Martin-d'Hères.Les associations ADTC, Rue de l'Avenir et Les Boîtes à Vélo Grenoble montent au créneau contre la suppression de la tempovélo de Saint-Martin-D'Hères
Création d’un Collectif Vélo Auvergne-Rhône-Alpes pour peser sur les élections régionales

  FLASH INFO — Vingt-trois associations régionales "promouvant les mobilités actives (vélo et marche) et l'auto-réparation" s'unissent au sein du "Collectif Vélo Auvergne Rhône-Alpes". Objectif? Lire plus

Le nouveau tronçon de chronovélo axe 3. © Tim Buisson – Place Gre’net
Chronovélo : sept kilomètres de pistes cyclables supplémentaires entre Grenoble, Échirolles et Pont-de-Claix

  FOCUS - Les pistes cyclables s'enrichissent de sept kilomètres supplémentaires dans la Métropole de Grenoble avec la Chronovélo numéro 3. Reliant Grenoble, Échirolles et Lire plus

Bouchon de voitures vers la Porte de France à Grenoble. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr
Grenoble reste la quatrième ville la plus embouteillée de France selon le fabricant de GPS TomTom

  FIL INFO – Grenoble conserve sa place de quatrième ville la plus embouteillée de France. C'est en tout cas ce que démontre le rapport Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : après les injonctions de Bruxelles, la métropole de Grenoble doit mieux faire

  FOCUS - Les mesures mises en place dans l'agglomération grenobloise pour lutter contre la pollution de l'air sont-elles satisfaisantes ? Elles vont dans le Lire plus

Altervagabonds avant départ
Un couple d’Alter’Vagabonds en route pour un Tour de France des alternatives solidaires et écologistes

  FOCUS - Les « Alter’Vagabonds » Léa Carrigue et Antoine Chouvellon ont donné leurs premiers coups de pédale ce vendredi 9 octobre dans le Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin