Comme à Paris, les opposants à la fermeture de voies à la circulation dans le centre-ville de Grenoble dénoncent les insuffisances des études préalables.

CVCM : Grenoble à cœur réclame une campagne de mesures de la qualité de l’air

CVCM : Grenoble à cœur réclame une campagne de mesures de la qualité de l’air

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour Grenoble à cœur, l’opération de piétonnisation du centre-ville de Grenoble est responsable d’une augmentation marquée de la pollution de l’air. Dans une lettre ouverte adressée au président de la Métro, le collectif de commerçants et d’habitants opposés à CVCM réclame que soit mise en œuvre une vaste campagne de mesures de la qualité de l’air.

 

 

Commerçants et unions de quartier réunis dans le collectif Grenoble à cœur contestent le projet de piétonnisation de CVCM et proposent des alternatives. crédit Patricia Cerinsek

Commerçants et unions de quar­tier réunis dans le col­lec­tif Grenoble à cœur contestent le pro­jet de pié­ton­ni­sa­tion de CVCM. © Patricia Cerinsek

Dans une lettre ouverte adres­sée ce jeudi 19 octobre au pré­sident de la Métro Christophe Ferrari, le col­lec­tif Grenoble à cœur réclame que soit menée dans le cadre de l’o­pé­ra­tion Cœurs de ville, cœurs de métro­poles, une large cam­pagne de mesures de la pol­lu­tion de l’air.

 

Une étude réa­li­sée pas seule­ment dans le péri­mètre du pro­jet mais élar­gie à tous les axes du report du tra­fic, du sud de Grenoble jus­qu’aux bou­le­vards et petites rues du centre-ville « où se déversent les auto­mo­biles inter­dites de pas­sage sur Agutte Sembat et République-Montorge ».

 

 

Grenoble à cœur propose une alternative

 

 

Après que la Métro a rendu publics les pre­miers chiffres – plu­tôt satis­fai­sants – de l’o­pé­ra­tion de pié­ton­ni­sa­tion du cœur de ville de Grenoble, et alors que le pro­jet doit pas­ser en novembre devant les dif­fé­rents exé­cu­tifs pour être voté, ce col­lec­tif de com­mer­çants et d’ha­bi­tants conti­nue de mon­ter au créneau.

 

Depuis plu­sieurs mois, Grenoble à cœur mul­ti­plie les cour­riers et les recours devant la jus­tice pour stop­per le pro­jet mais aussi aler­ter et pro­po­ser une alter­na­tive : une auto­route à vélo via le bou­le­vard Gambetta « sans modi­fier tout le plan de cir­cu­la­tion ».

 

Pour le collectif Grenoble à cœur, la pollution a grimpé en flèche depuis la mise en place de CVCM et du nouveau plan de circulation. En septembre 2017, la pollution aux NO2 était même deux fois supérieure à la moyenne des dix dernières années selon leurs calculs effectués sur la base des mesures d'Atmo. Document Grenoble à cœur

Pour Grenoble à cœur, la pol­lu­tion a grimpé en flèche depuis la mise en place de CVCM. En sep­tembre 2017, la pol­lu­tion au NO2 était même deux fois supé­rieure à la moyenne des dix der­nières années. Document Grenoble à cœur

Rien n’y fait. CVCM suit son che­min, désor­mais conforté par un pre­mier petit bilan chif­fré, tiré de quelques comp­tages réa­li­sés en interne par un obser­va­toire qui a ana­lysé les flux de véhi­cules, de vélos, de pas­sages dans les trans­ports en com­mun, de pié­tons aussi. Résultat ? Les cli­gno­tants sont a priori au vert… mais ils ne disent encore rien de l’im­pact du pro­jet sur la qua­lité de l’air.

 

Trop tôt, rétorquent de concert la Métro et Air Auvergne Rhône-Alpes, l’or­ga­nisme chargé de la sur­veillance de la qua­lité de l’air, pour qui ces études doivent être menées sur un temps beau­coup plus long.

 

Grenoble à cœur, lui, s’é­tonne « qu’une telle étude n’ait pas été com­man­dée à Air Rhône Alpes avant la mise en place de CVCM, ni après puisqu’aucune annonce en ce sens n’a été faite. Nous nous en éton­nons d’autant plus que pareilles études avaient été réa­li­sées dans le passé pour des pro­jets à l’impact infi­ni­ment plus faible, tels par exemples que les lignes de bus n° 5 (1999), n° 31 (2000), n° 33 (2001), n° 6020 (2005). »

 

 

Quel impact sur la qualité de l’air ? Réponse pas avant fin 2018

 

 

En 2006, une vaste cam­pagne de mesures de la qua­lité de l’air avait été menée dans le cadre de l’é­la­bo­ra­tion du plan de dépla­ce­ment urbain. C’est ce que réclame aujourd’­hui le col­lec­tif : une « cam­pagne de mesures sérieuse réa­li­sée en points fixes, sur les axes petits et grands impac­tés par CVCM du fait des reports de cir­cu­la­tion automobile ».

 

Avec l’ac­cord de prin­cipe de la Métro ? Interrogé à ce sujet par Place Gre’net lors de la com­mu­ni­ca­tion des pre­miers chiffres de CVCM, Christophe Ferrari s’é­tait dit « pas opposé » à une telle cam­pagne. Pour l’heure, d’a­près nos infor­ma­tions, rien n’est pour autant prévu avant 2018. Avec des résul­tats qui devraient n’être connus qu’en fin de l’an­née prochaine.

 

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Alors que la Ville de Grenoble se penche sur la qualité de l'air, le président de la Métropole recadre les débats municipaux.
Qualité de l’air : quand le président de la Métropole de Grenoble se mêle des débats municipaux

  FIL INFO - Dans un courrier adressé au maire de Grenoble Éric Piolle, le président de la Métropole Christophe Ferrari appelle à un travail Lire plus

en 2019, la pollution de l'air entre en campagne à Grenoble. A un peu plus d'un an des échéances municipales, l'enjeu sanitaire devient enjeu électoral.
Atmo rouvre les inscriptions au dispositif de captothèque, pour mesurer soi-même la qualité de l’air

  FLASH INFO — Envie de mesurer par vous-même la qualité de l'air grenoblois? Atmo Auvergne-Rhône-Alpes rouvre les inscriptions à son dispositif de captothèque. Autrement Lire plus

Pic d'ozone : procédure d'information-recommandation sur le bassin grenoblois et Nord-Isère
Sans surprise, quand le confinement s’allège, la qualité de l’air se dégrade

  FLASH INFO - Sans surprise, ce second « confinement » est bien parti pour avoir moins d'impact sur la qualité de l'air que le Lire plus

Grenoble, ville natureVue d'artiste de l'immeuble végétalisé qui remplacerait l'Office de tourisme. © UNRG
Municipales : les dix propositions d’Émilie Chalas pour faire de Grenoble une « ville nature »

  FOCUS - La liste conduite par Émilie Chalas pour les municipales a présenté, ce 19 février, dix engagements censés faire de Grenoble une « Lire plus

Le Plan Air Energie Climat métropolitain 2020-2030 vise à réduire les émissions d’oxydes d’azote de 70% et des particules fines de 60% à l’horizon 2030. © Augustin Bordet - placegrenet.fr
La Métropole de Grenoble s’engage avec la Région et l’Ademe à améliorer la qualité de l’air

  EN BREF - Des représentants de Grenoble-Alpes Métropole, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) se Lire plus

Statues de Grenoble affublées de masques anti-pollution, action d'Alternatiba, Greenpeace et ANV-Cop 21, samedi 31 mars 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Les Grenoblois invités à mesurer la qualité de l’air grâce à des micro-capteurs

EN BREF - L’observatoire Atmo Auvergne Rhône Alpes lance une opération de mesure citoyenne de la qualité de l’air au second semestre 2019. Les habitants Lire plus

Flash Info

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin