Le 14 novembre, la justice se penchera à son tour sur l'opération Cœurs de ville cœurs de métropole. Le plan de circulation a été dispensé d'étude d'impact

Piétonnisation : le pro­jet CVCM suit son cours, la bataille de chiffres aussi

Piétonnisation : le pro­jet CVCM suit son cours, la bataille de chiffres aussi

DÉCRYPTAGE - Cœurs de ville, cœurs de métropole (CVCM) avait six mois pour faire ses preuves. Concluant ? Pour ses promoteurs, les clignotants sont au vert. Rien ne devrait venir entraver le projet porté par la Métro de bouter les voitures hors du cœur de ville de Grenoble. Mais alors qu'à Paris une étude vient de montrer les limites – par le jeu des reports de trafic – de la fermeture de voies de circulation sur les niveaux de pollution, Grenoble devra attendre 2018 pour qu'une campagne de mesures de la qualité de l'air vienne clore le débat.

 

➜ Temps de lecture : 10 à 13 min

 

 

Quel impact a le nouveau plan de circulation sur le flux de véhicules en ville ? © Patricia Cerinsek

Quel impact a le nouveau plan de circulation sur le flux de véhicules ? Aux portes de la ville, la baisse serait amorcée. © Patricia Cerinsek

Six mois après son lancement, où va Cœurs de ville, cœurs de métropole ? Le projet, qui consiste moyennant une dizaine de millions d'euros à accentuer la piétonisation du centre-ville de Grenoble et, passant, à modifier le plan de circulation, suit son cours.

 

Après six mois d'expérimentation, les feux étant pour ses promoteurs manifestement au vert, CVCM continue donc sur sa lancée.

 

Le projet s'apprête donc à être présenté, pour être validé, aux élus de la Métro le 10 novembre avant de passer devant le SMTC et la Ville de Grenoble. Puis de poursuivre son chemin, les travaux étant prévus jusqu'en 2019.

 

Et ce nonobstant les obstacles : les recours – dont certains toujours pendants – de l'opposition de droite métropolitaine et du collectif Grenoble à cœur. Une certaine pagaille et de nombreux bouchons sur les routes inhérents – ou pas ? – au lancement du projet. Et un certain flou quant à l'impact attendu de telles mesures.

 

 

Un trafic en baisse de 3 à 4 % aux portes de la ville

 

 

En fait, tout dépend de l'objectif que s'est assigné CVCM. S'il s'agit de « redonner le centre-ville aux piétons », comme le résume le maire de Grenoble Eric Piolle et notamment en faisant tomber le flux journalier sur l'axe Rey-Sembat-Lyautey de 15 000 à moins de 5 000 voitures, l'opération de piétonisation pourrait bien être sur la bonne voie. Même s'il faudra du temps pour toucher au but.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

La piétonnisation du centre-ville historique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal
La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville his­to­rique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal

FOCUS - La piétonnisation des places et rues du centre-ville historique de Grenoble a fait l'objet de débats au sein du conseil municipal de Grenoble Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !