Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Grenoble : entre 2 200 et 3 500 fonctionnaires dans la rue contre les mesures Macron

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Entre 2 200 fonctionnaires selon la police et 3 500 selon les syndicats ont manifesté dans le calme dans les rues de Grenoble, suite à l’appel à la grève de tous les syndicats de la fonction publique. Les objectifs visés ? Dénoncer les mesures jugées « régressives » prises par le gouvernement mais aussi s’insurger contre la dégradation de leurs conditions de travail et la baisse des moyens qui leur sont alloués.

 

 

Entre 2 200 et 3 500 fonctionnaires ont manifesté dans les rues de Grenoble suite à l’appel à la grève lancé par tous les syndicats de la fonction publique© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est sous le soleil de l’été indien de ce début du mois d’octobre que s’est déroulée la manifestation des agents de la fonction publique, ce 10 octobre à Grenoble.

 

Pour la première fois depuis dix ans – fait notable –, tous les syndicats de fonctionnaires s’étaient mis d’accord pour lancer un appel à la grève, invitant les agents à protester contre les mesures prises par le gouvernement. Notamment contre le gel du point d’indice, la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), la suppression de 120 000 postes dans la fonction publique et le rétablissement du jour de carence. Griefs auxquels il convient d’ajouter la détérioration de leurs conditions de travail, tout autant que la baisse des moyens alloués à la fonction publique.

 

 

Entre 2 200 et 3 500 fonctionnaires dans la rue

 

 

À  Grenoble, entre 2 200 et 3 500 fonctionnaires – selon les chiffres annoncés respectivement par la police et les syndicats – ont manifesté dans le calme depuis le campus de Saint-Martin-d’Hères jusqu’à la place de Verdun où le cortège s’est disloqué après quelques prises de parole.

 

Retour en images sur cette longue déambulation revendicative.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

Joël Kermabon

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
847 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Je me demande si depuis 1968 une seule manif est partie de l’amphi Weil du Campus (je ne compte pas la manif de soutien aux demandeurs d’asile qui était partie des tours de l’ancienne ALEJT).
    C’est le début du “bordel” “cher” à Macron ?
    Ce n’est qu’un début, continuons le combat …

    sep article
    • JK

      11/10/2017
      8:50

      Bonjour Caro

      Vous avez oublié la manifestation contre le rassemblement anti-migrants, ensuite annulé, du FN partie le 4 novembre 2016 du même endroit que celle d’hier 😉

      sep article
      • Bonjour JK
        Le FN trois pelés et quatre tondus … ça compte comme « manif » ? 😉

        sep article
        • JK

          11/10/2017
          12:21

          Il semblerait Caro que vous ayez lu l’article en diagonale ou en tout cas très distraitement. D’une part parce que vous y auriez appris que la manifestation du FN a été annulée – ce qui rend caduque votre remarque – et que, d’autre part, la manifestation dont il est question a rassemblé plusieurs centaines de… pro-migrants -). Du coup, vous êtes un tantinet hors sujet, si je puis me permettre.

          sep article
          • Je vous le concède, j’aurais dû remuer 7 fois mon index sur la souris avant de valider mon commentaire 😉 D’autant plus que j’avais rejoins la manif à la sortie du campus.
            Cependant, j’avais noté dans mon commentaire
            “je ne compte pas la manif de soutien aux demandeurs d’asile qui était partie des tours de l’ancienne ALEJT”.
            Comme je n’étais pas au début de la manif, j’ai cru qu’elle partait des tours d’habitation, or je vois sur les photos qu’elle était partie devant la fac Stendhal.
            1 point de chaque côté, la balle au centre.
            http://www.dailymotion.com/video/x6mpev

            sep article