Défi relevé pour la 2e édition de la course des garçons de café à Grenoble !

Défi relevé pour la 2e édition de la course des garçons de café à Grenoble !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Ambiance festive et bon enfant pour la deuxième édition de la Course des garçons de café qui avait lieu ce mercredi 27 septembre, à Grenoble. En tout, près de 220 élèves et professionnels de l’hôtellerie et de la restauration ont participé à cette compétition. Une journée organisée par l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih38) qui a aussi été l’occasion de promouvoir ces professions à travers des offres d’emplois et de formations. 

 

 

« On vou­lait que cette jour­née soit convi­viale et fes­tive », explique le maître d’hôtel Thibaut Ducousset, l’un des orga­ni­sa­teurs de la Course des gar­çons de café qui s’est tenue ce 27 sep­tembre. Défi relevé ! C’est sous un soleil de plomb que s’est dérou­lée la deuxième édi­tion de cette mani­fes­ta­tion aty­pique, por­tée par l’Umih38.

 

Et le public était au ren­dez-vous. « Il y a beau­coup de monde pour encou­ra­ger les par­ti­ci­pants. Le public répond pré­sent et le soleil aussi ! » Aux alen­tours de 14 heures, alors que la pre­mière course n’avait pas encore com­mencé, la place Victor-Hugo était ainsi déjà noire de monde.

 

Les élèves des écoles hôtelières se concentrent avant le départ de la course des garçons de café. © Anaïs Mariotti

Les élèves des écoles hôte­lières se concentrent avant le départ de la course © Anaïs Mariotti

 

Parrain de la course des gar­çons de café, le maître d’hôtel au Sénat Jean-Sébastien Aubert annonce le début de la com­pé­ti­tion. Sur la ligne de départ, les élèves des écoles hôte­lières de l’Isère portent leur pla­teau d’une main, l’autre main der­rière le dos.

 

Élégants, vêtus de cos­tumes pour les hommes, et de tailleurs pour les femmes, ils s’élancent fina­le­ment sur les 485 mètres de par­cours qui entourent la place Victor Hugo. L’objectif ? Arriver en tête, sans ren­ver­ser son pla­teau, sur lequel repose en équi­libre un café, un jus de fruit, une bière et des verres.

 

 

Un moyen de rapprocher les acteurs de la profession

 

 

Simon - participant de la course des garçons de café et serveur au restaurant Le Palais à Grenoble © Anaïs Mariotti

Simon – par­ti­ci­pant de la course et ser­veur au res­tau­rant Le Palais à Grenoble © Anaïs Mariotti

Des res­tau­ra­teurs pro­fes­sion­nels du bas­sin gre­no­blois ont aussi par­ti­cipé à cette course. Une manière ori­gi­nale de repré­sen­ter leur enseigne respective.

 

« Cette jour­née est l’occasion de rap­pro­cher les acteurs d’une même pro­fes­sion, au sein d’une même ville », explique Thibaut Ducousset. « Et elle per­met de s’amuser un peu avant l’année dif­fi­cile qui nous attend », estime Vincent, étu­diant en BTS hôtellerie-restauration.

 

Entre musiques et fes­ti­vi­tés, l’ambiance était effec­ti­ve­ment au ren­dez-vous. Mais l’objectif était aussi de pro­po­ser des for­ma­tions et des emplois, notam­ment pour les jeunes qui débutent dans la profession.

 

 

 

 

Offres d’emplois et formations à la clé 

 

 

Les organisateurs de la course des garçons de café : Laurent Gras (Chez le Pèr Gras), Thibault Ducousset (Zdank), Nicolas Creissels (Pub O'Callaghan), Jérémy Mangione (Bacetto)

Les orga­ni­sa­teurs de la course : Laurent Gras (Chez le Pèr Gras), Thibault Ducousset (Zdank), Nicolas Creissels (Pub O’Callaghan), Jérémy Mangione (Bacetto)

« Dans la res­tau­ra­tion, il y a beau­coup d’offres d’emplois mais peu de demandes. Venez voir nos stands, les jeunes ! », com­mente l’un des orga­ni­sa­teurs, au micro­phone. Outre les stands visant à faire connaître les diverses for­ma­tions pro­po­sées en Isère, « un forum pro­pose des emplois, des contrats d’apprentissages, et des jobs sai­son­niers », pré­cise Thibault Ducousset.

 

L’idée ? Promouvoir les métiers de l’hôtellerie et de la res­tau­ra­tion à tra­vers des ani­ma­tions ori­gi­nales. « On sou­haite aussi mettre en valeur notre savoir-faire et don­ner envie aux plus jeunes », pour­suit-il.

 

À 18 heures, les scores de la course sont fina­le­ment révé­lés : la vic­toire revient à Ayen Batcho du res­tau­rant Le Sporting à Grenoble, qui avait déjà rem­porté la course pro­fes­sion­nelle en 2016. Jamais deux sans trois ? Rendez-vous l’an prochain !

 

 

Anaïs Mariotti

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AMa

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Réouverture des terrasses le 19 mai 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Hôtellerie-restauration en Isère : les professionnels restent inquiets malgré un début d’embellie

FOCUS - L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de l’Isère (Umih 38) réunissait son conseil d’administration le 10 septembre 2021 à Bresson. L'occasion Lire plus

There was a hitchhiker thumbing for a ride I stopped my olds and he got inside Drinking beer at my house he didn't realize If he tried to leave he'd have to die
Hausse conséquente de l’absentéisme chez les salariés en Auvergne-Rhône-Alpes en 2020

FLASH INFO — Un taux d’absentéisme en hausse au travail, sur la région Auvergne-Rhône-Alpes comme sur l'ensemble du territoire national? C'est ce qui ressort d'une Lire plus

Les Fringant.e.s, premier lieu de restauration sous statut de Scic à Grenoble, ouvre sa terrasse le 19 mai
Les Fringant.e.s, premier bistrot coopératif à Grenoble, ouvre… sa terrasse

  EN BREF - Un “restaurant bistronomique” sous forme de Scic? C'est la proposition des Fringant.e.s, établissement de restauration qui mise sur le statut coopératif Lire plus

Un contrôle dans un bar ouvert illégalement à Grenoble cause une altercation entre tenanciers et policiers
Un contrôle dans un bar ouvert illégalement à Grenoble cause une altercation entre tenanciers et policiers

  FLASH INFO — Une ouverture clandestine à Grenoble? Lundi 26 avril, un équipage de policiers en patrouille pédestre identifie un bar ouvert sur la Lire plus

Un ouvrier du BTP soulève un câble par dessus des armatures métalliques sur un bâtiment en construction à Grenoble. © Fanny Chatchate
Les restaurants autorisés à accueillir les employés du BTP… à condition d’être conventionnés

  FLASH INFO — Un repas au chaud dans une salle de restaurant? C'est désormais possible pour les employés du BTP. Inutile toutefois de se Lire plus

Des travaux en urgence dès le mercredi 3 mars pour consolider le sommet de la Tour Perret
Tour Perret : la Ville de Grenoble inquiète pour la stabilité de l’édifice a sécurisé ses abords immédiats

  FLASH INFO -  Le service d'astreinte de la Ville de Grenoble a délimité un périmètre de sécurité d'un rayon de 50 mètres aux abords Lire plus

Flash Info

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

|

14/01

10h01

|

|

13/01

18h54

|

|

13/01

13h09

|

|

13/01

10h51

|

|

13/01

10h32

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Affaire Maëlys : une enquête ouverte pour violation du secret professionnel. Couloir du Palais de Justice de Grenoble où on peut voir une avocate. ©Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr

Flash info| Affaire Maëlys : après un reportage de TF1, le parquet de Grenoble ouvre une enquête pour violation du secret professionnel

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin