Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Grenoble rétrogradée à la seconde place des villes où il fait bon étudier

sep article

Alors qu’en 2016, Grenoble avait décroché le palmarès des villes françaises où il fait bon étudier, réalisé chaque année par le magazine L’Étudiant, elle est rétrogradée à la seconde place en 2017, devancée par Lyon.

 

 

En plaçant les étudiants au centre de sa stratégie de développement, la capitale du Dauphiné se maintient cependant dans le trio de tête depuis plusieurs années. Ses atouts ? Son cadre de vie exceptionnel, son réseau de transports en commun développé, une vie étudiante intense qui s’appuie sur la richesse de son tissu associatif et les initiatives locales d’accès à la culture.

 

Sans compter l’effet hautement attractif de la recherche de pointe grenobloise. La métropole alpine se distingue notamment par la part élevée d’étudiants en 3e cycle et Erasmus. Ses principales faiblesses par rapport à Lyon ? La formation et l’emploi, même si le taux de chômage reste relativement faible dans le bassin grenoblois en comparaison d’autres agglomérations.

 

 

L’université fragilisée par les coupes budgétaires selon Eric Piolle

 

 

La Ville et sa métropole tiennent à rappeler l’importance pour eux de l’enseignement supérieur et de la formation : « La jeunesse et l’intelligence collective sont les clés de l’avenir […] La Ville et la Métropole restent mobilisées, inclusives et innovantes pour faire du partage des savoirs, cette grande cause nationale, une exigence au quotidien », précise Éric Piolle, maire de Grenoble.

 

Ce dernier ne manque pas, par ailleurs, de tacler la politique nationale des coupes budgétaires qui, selon lui, menace le développement de l’Université et, par son truchement, la bonne marche de la transition énergétique : « La transition a besoin de l’université pour réussir, le gouvernement a tort de la fragiliser », déplore-t-il.

 

VM

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1781 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. FA – BU – LEUX¨
    Placer / associer les coupes budgétaires et la cause de la baisse de Grenoble 😀

    L’article a du être raccourcis.
    J’ai souvenir d’un Monsieur Piolle qui prenait de son temps pour intervenir auprès des élèves de l’INPG, partager son parcours et son expérience.

    Bon, disons les choses, Grenoble est une belle ville humainement je veux dire, un paradis de thésard et la seconde ville anglophone grace à la rechecher.

    Mais bon sang, qu’est ce que c’est enclavé, que ca devient sale et que ca grouille de débiles qui graphent sur la révolution 😀

    Allez un slogan: Make Grenoble Great Again
    (manque plus qu’une figure WTF pour être l’image, et vu le niveau actuel avec la gauche morte, la droite qui traine carignon, les extremes … euh… extrémistes (FI et FN c’est pareil), pas sur qu’ on ai pas une chèvre comme prochain maire / mairesse

    sep article
  2. Ping : Grenoble la seconde des places en France !!! - Colocation flatsharing/shared apartment Wohngemeinschaft Grenoble ?