Grenoble voulait remunicipaliser ses parkings ? C’est raté, la Métro s’en est mêlée

sep article



FOCUS – Grenoble voulait reprendre la main sur ses parkings en ouvrage ? C’est raté. La Métro, qui a hérité de la compétence, en a décidé autrement. Pas de remunicipalisation en vue donc pour 2018 : les vingt-et-un parkings de la Ville seront gérés par un privé via une société d’économie mixte à opérateur unique. Si le président de la Métro assure garder le contrôle, le maire de Grenoble en est moins sûr…

 

 

La ville de Grenoble espé­rait pou­voir gérer ses par­kings comme une grande ? Elle va devoir com­po­ser avec le privé. Les contrats la liant avec Effia et Vinci – avec qui elle avait passé des délé­ga­tions de ser­vice public – arrivent en effet à terme entre fin juin et début juillet 2018. Grenoble comp­tait bien pou­voir rame­ner tout ça dans le giron muni­ci­pal, via une société publique locale (SPL), voire une régie. Mais la Métropole de Grenoble en a décidé autre­ment.

 

La Métro l’as­sure : le privé res­tera mino­ri­taire dans la Semop. DR

 

Depuis le 1er jan­vier 2015, la ville de Grenoble n’a plus guère voix au cha­pitre. Depuis que la com­pé­tence a été trans­fé­rée aux métro­poles, elle n’est plus vrai­ment seule à déci­der de son ave­nir. Demain, les par­kings en ouvrage seront donc gérés par une société d’économie mixte un peu par­ti­cu­lière : une Semop, une Sem à opé­ra­tion unique. Comprendre une société d’économie mixte consti­tuée exprès pour gérer les vingt-et-un par­kings* et leurs 7 774 places. Une sorte de société mono-contrat à durée limi­tée. Mais ce mariage entre le public et le privé ne plaît pas du tout au maire de Grenoble…

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3284 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.