François Bayrou à Voiron au soutien de la députée Elodie Jacquier-Laforge

A Voiron, François Bayrou vole au secours de la can­di­date macron-compatible

A Voiron, François Bayrou vole au secours de la can­di­date macron-compatible

FOCUS – Sur les dix cir­cons­crip­tions de l’Isère, le Modem a réussi à en arra­cher une aux macro­nistes, la neu­vième. Mais, là, la can­di­date du parti cen­triste est cri­ti­quée à droite comme à gauche, accu­sée non seule­ment d’avoir été para­chu­tée mais éga­le­ment de n’être qu’un pion dans les trac­ta­tions d’appareils. Ce lundi 5 juin, François Bayrou est venu à Voiron voler à son secours et acces­soi­re­ment appor­ter son sou­tien aux dix can­di­dats macro­nistes sur l’Isère…

A Voiron, le ministre de la Justice qui a négocié avec Macron un certain nombre de circonscriptions, est venu soutenir les dix candidats de La République en marche sur l'Isère. © Patricia Cerinsek

A Voiron, le ministre de la Justice qui a négo­cié avec Macron un cer­tain nombre de cir­cons­crip­tions, est venu sou­te­nir les dix can­di­dats de La République en marche sur l’Isère. © Patricia Cerinsek

Si François Bayrou était à Voiron ce lundi 5 juin, face à un par­terre choisi d’acteurs éco­no­miques, c’était pour sou­te­nir les can­di­dats de La République en marche. Et plus par­ti­cu­liè­re­ment la repré­sen­tante du Modem, can­di­date mar­cheuse sur la 9cir­cons­crip­tion.

Sur ce ter­ri­toire qui court de Voiron à Rives, Élodie Jacquier-Laforge est la cible de cri­tiques grou­pées, à droite comme à gauche.

Sur son para­chu­tage d’abord. Car si elle est née dans la région, si elle a grandi à Voiron, si elle y a encore ses racines et même une mai­son de famille (quoique pas tout à fait dans la cir­cons­crip­tion), la can­di­date a fait ses classes ailleurs. En fait dans la région pari­sienne où elle vit depuis plus de vingt ans… Estampillée comme beau­coup “société civile”, Élodie Jacquier-Laforge n’est pas une novice en poli­tique pour autant. Collaboratrice d’une séna­trice Modem du Loir-et-Cher depuis 2004, elle s’est éga­le­ment pré­sen­tée en 2008 aux muni­ci­pales dans le 9arron­dis­se­ment à Paris, tou­jours sous l’étiquette du parti centriste.

Les négo­cia­tions d’ap­pa­reils en toile de fond

Le retour aux sources, à la faveur de trac­ta­tions d’appareils – François Bayrou a fina­le­ment obtenu 80 des 511 cir­cons­crip­tions – est d’autant plus au cœur des cri­tiques que d’autres can­di­dats, LREM ou Modem, bat­taient la cam­pagne depuis plu­sieurs semaines lorsque la délé­guée géné­rale de la fédé­ra­tion des entre­prises de crèches a été choi­sie par la com­mis­sion natio­nale d’investiture à un mois du pre­mier tour des législatives…

Lundi, François Bayrou a balayé ces cri­tiques d’un revers de la main. « Je connais Élodie Jacquier-Laforge depuis long­temps, a insisté le pré­sident du Modem. Je sais les qua­li­tés qui sont les siennes. Elle est enra­ci­née. Il y a des implan­ta­tions qui peuvent prendre. Le maire de Grenoble est bien de Pau… »

Sur les dix cir­cons­crip­tions de l’Isère, elle est la seule titu­laire à se pré­sen­ter sous la ban­nière La République en marche mais avec l’étiquette Modem. Une appar­te­nance que la jeune femme – qui se défi­nit non pas comme une pro­fes­sion­nelle de la poli­tique mais une « pro­fes­sion­nelle de la vie publique » – ne renie pas. Pas plus que son para­chu­tage. « Je ne suis pas une super élue locale, nous avait-elle répondu quelques jours aupa­ra­vant. Cela me per­met d’avoir des rela­tions d’égal à égal, construc­tives, plus de recul aussi. Je compte tra­vailler avec tous les élus locaux, sans distinction. »

A Voiron, le ministre de la Justice qui a négocié avec Macron un certain nombre de circonscriptions, est venu soutenir les dix candidats de La République en marche sur l'Isère. Dont la candidate du Modem, Elodie Jacquier-Laforge (à sa droite).

A Voiron, le ministre de la Justice qui a négo­cié avec Macron un cer­tain nombre de cir­cons­crip­tions, est venu sou­te­nir les dix can­di­dats de La République en marche sur l’Isère. Dont la cen­triste Élodie Jacquier-Laforge (à sa droite). © Patricia Cerinsek

De fait, man­dat natio­nal oblige, rien n’interdit à un can­di­dat à la dépu­ta­tion de se pré­sen­ter sur une cir­cons­crip­tion où il ne réside et donc ne vote pas. Mais les accords qui ont pré­sidé à cette can­di­da­ture res­tent en tra­vers alors que le gou­ver­ne­ment – et son ministre de la Justice en tête – se sont enga­gés à faire de la mora­li­sa­tion de la vie poli­tique l’acte pre­mier du quin­quen­nat. Un quin­quen­nat déjà secoué par l’ouverture d’une enquête pré­li­mi­naire visant le secré­taire géné­ral d’En marche Richard Ferrand.

Aujourd’hui ministre de la Cohésion des ter­ri­toires, Richard Ferrand est soup­çonné d’avoir favo­risé sa com­pagne dans une affaire de tran­sac­tion immo­bi­lière lors­qu’il était direc­teur géné­ral des Mutuelles de Bretagne. Jusque-là par­ti­cu­liè­re­ment silen­cieux, François Bayrou est sorti de sa réserve dans Le Journal du dimanche, où il a reconnu que l’affaire pesait sur les légis­la­tives. A Voiron, il n’en a pas dit plus, se bor­nant à un « Je suis le ministre de la Justice. Mon obli­ga­tion par la loi est de ne pas inter­ve­nir dans une enquête. »

Quant au pro­jet de loi de la mora­li­sa­tion de la vie poli­tique, qui devait ini­tia­le­ment être pré­senté le 7 juin en Conseil des ministres, il a été repoussé au 14 juin.
Patricia Cerinsek

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF 54: "Une conférence qui a beaucoup fait parler d'elle"
Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Nouvel appel à la mobilisation à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 janvier
Nouvel appel à la mobi­li­sa­tion à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 jan­vier 2023

FOCUS - Nouvelle journée de mobilisation à Grenoble contre la réforme des retraites mardi 31 janvier 2023, après une première action (très suivie) le 19 Lire plus

Grenoble : 150 à 200 mani­fes­tants contre la pro­po­si­tion de loi « Kasbarian-Bergé » dite loi « anti-squat »

FOCUS - Entre 150 et 200 personnes ont manifesté ce samedi 28 janvier 2023, à Grenoble, dans le cadre de la mobilisation nationale contre la Lire plus

Polémique autour d'une conférence réunissant deux prédicateurs "islamistes" prévue à Grenoble le 29 janvier
La confé­rence avec les deux imams invi­tés par l’association D’Clic à Échirolles fina­le­ment interdite

FOCUS - La conférence organisée dimanche 29 janvier 2023 par l’association D’Clic avec deux prédicateurs considérés comme radicaux – les imams Ismaël et Nader Abou Lire plus

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !