Troisième circonscription de l’Isère : qui pourrait déboulonner Michel Destot ?

Troisième circonscription de l’Isère : qui pourrait déboulonner Michel Destot ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – La troisième circonscription de l’Isère, traditionnellement ancrée à gauche, où Michel Destot règne en maître depuis 1988, n’échappe pas à la guerre des gauches pour ces prochaines élections législatives. Feu les espoirs de rassemblement entre le PS, EELV, la France insoumise et le PCF. Chaque formation fait cavalier seul, ou presque. De quoi compliquer une situation déjà tendue dans une circonscription où la candidate de La République en marche pourrait bien l’emporter.

 

 

La 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère est, depuis 1988, le fief du député sor­tant Michel Destot (PS). Autant dire un bail. L’ancien maire de Grenoble se repré­sente, cette fois-ci assisté de sa sup­pléante Francine Claude, conseillère muni­ci­pale à Fontaine. Les élec­teurs de cette cir­cons­crip­tion – regrou­pant les can­tons de Fontaine-Sassenage, Grenoble III, Grenoble V et Grenoble VI –, tra­di­tion­nel­le­ment à gauche, renou­vel­le­ront-ils ce vote le 11 juin lors du pre­mier tour des élec­tions législatives ?

 

Bien malin qui peut le dire. Si l’on extra­pole les résul­tats du pre­mier tour de la pré­si­den­tielle qui ont vu s’ef­fon­drer Benoît Hamon, le can­di­dat du Parti socia­liste, et les résul­tats de quelques récents son­dages sur les élec­tions légis­la­tives, rien ne laisse pen­ser que Michel Destot pour­rait sor­tir indemne de la bataille.

 

Quant à atteindre, comme en 2012, les quelque 40,49 % des voix qu’il avait engran­gées sur la cir­cons­crip­tion… En embus­cade, Émilie Chalas, la can­di­date de La République en marche (LREM), forte des résul­tats obte­nus par Emmanuel Macron sur l’ag­glo­mé­ra­tion, attend son heure. Mais il faut aussi comp­ter sur Raphaël Briot de la France insou­mise, qui entend bien tenir la dra­gée haute à ses adver­saires, d’au­tant que Jean-Luc Mélenchon à réa­lisé d’ex­cel­lents scores, notam­ment sur les bureaux de vote de Chorrier-Berriat, autour de Mistral, de Vigny-Musset et du Village olympique.

 

Parmi les onze autres pré­ten­dants au siège de député en lice (voir enca­dré), la can­di­date Les Républicains Élodie Léger, Soukaïna Larabi qui a obtenu le sou­tien de Europe éco­lo­gie-les Verts (EELV), la can­di­date du Front natio­nal Béatrix Bolvin et Jean-Paul Trovero, le maire com­mu­niste de Fontaine.

 

 

 

Michel Destot brigue un septième mandat

 

 

De fait, Michel Destot qui se pré­sente pour un sep­tième man­dat se retrouve dans une posi­tion beau­coup moins favo­rable qu’en 2012, nétant plus le can­di­dat de la majo­rité pré­si­den­tielle et sur­tout plus maire de Grenoble depuis 2014. Autant de vagues sur les­quelles il ne peut plus sur­fer. De plus, si l’on consi­dère, a priori, que son élec­to­rat appar­tient plu­tôt au cou­rant de la gauche modé­rée, ces mêmes élec­teurs pour­raient fort bien être inté­res­sés par la can­di­da­ture de Émilie Chalas qui, le vent en poupe, joue presque sur du velours.

 

Michel Destot, député sortant de la 3e circonscription de l'isère et sa suppléante Francine Claude. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Michel Destot, député sor­tant de la 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère et sa sup­pléante Francine Claude. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ajoutons à cela la can­di­da­ture de la jeune socia­liste – désor­mais exclue du PS – Soukaïna Larabi (Ensemble pour gagner !) qui a sou­tenu Benoît Hamon, et de sa sup­pléante l’écologiste Maryvonne Boileau de la majo­rité d’Éric Piolle qui pour­rait bien siphon­ner des voix socia­listes.

 

 

Quant au can­di­dat de la France insou­mise – la “nou­velle gauche” – ne risque-t-il pas aussi de voler des voix à Michel Destot, alors que Mélenchon avait été placé en tête au pre­mier tour de la pré­si­den­tielle à Grenoble ? Élection com­pli­quée, dites-vous ?

 

L’élu reste cepen­dant confiant et compte bien sor­tir quelques atouts de sa manche. Notamment son bilan et sa noto­riété, le tout repo­sant sur un socle élec­to­ral qu’il estime impor­tant, bien que sans doute un peu vieillis­sant et, par­tant, allant en s’effritant. Pour autant, rien n’est joué, l’é­cla­te­ment des voix qui se pro­file au pre­mier tour est tel que Michel Destot pour­rait très bien se retrou­ver au second tour.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

PCF et CGT main dans la main pour porter les revendications salariales des syndicats du CEA de Grenoble
PCF et CGT main dans la main pour porter les revendications des salariés du CEA de Grenoble

FIL INFO - Militants CGT et PCF organisaient, ce jeudi 28 octobre 2021 au matin, sur le Polygone scientifique de Grenoble une distribution de tracts Lire plus

La CGT et le PCF ont organisé une action devant Becton-Dickinson à Pont-de-Claix, pour dénoncer la précarité des salariés et demander une plus juste répartition des profits alors que l'entreprise a réalisé des bénéfices records en 2020. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Becton-Dickinson : la CGT et le PCF mobilisés contre la précarité de l’emploi et pour une plus juste répartition des bénéfices

FOCUS - Dans le cadre de la semaine d'initiatives pour l'emploi lancée par le PCF, la fédération communiste de l'Isère organisait une action devant l'entreprise Lire plus

Des militants de la section du PCF de Fontaine annoncent les ventes de fruit et légume à bas prix devant l'arrêt de tram de La Poya. © Joël Kermabon - Place Gre'nets
Le PCF de Fontaine organise une nouvelle vente solidaire de fruits et légumes pour contrecarrer « la mainmise de la grande distribution »

EN BREF - Le Parti communiste français (PCF) de l'Isère organise une vente de fruits et légumes solidaire du 2 au 4 octobre 2021. L'occasion Lire plus

Des militants PCF et leur secrétaire départemental Jérémie Giono, le 15 septembre 2021, devant la permanence d'Emilie Chalas, où ils lui ont remis un document symbolisant le démantèlement du statut des fonctionnaires qu'implique la "loi de transformation de la fonction publique" portée par la députée LREM.
Le PCF remet à Émilie Chalas « 12,49 % des actions de la Société anonyme Commune de Grenoble »

FOCUS - La Fédération iséroise du PCF a remis, ce mercredi 15 septembre 2021, à Émilie Chalas un certificat fictif comportant "12,49 % des actions Lire plus

Une unité de production de 10 000 tonnes de paracétamol par an prévue à Roussillon à l'horizon 2023
Une unité de production de 10 000 tonnes de paracétamol par an prévue à Roussillon à l’horizon 2023

FIL INFO – Le groupe Seqens annonce la création d'une usine de production de paracétamol sur la plateforme de Roussillon à l'horizon 2023. Soit un Lire plus

Départementales : les membres du Printemps isérois se partagent les cantons… malgré quelques accrocs

  FOCUS - L'union de la gauche se précise, malgré quelques accrocs, pour les élections départementales en Isère. PCF et France insoumise ont annoncé les Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin