Benoît Hamon soutient Nicolas Kada mais pas Soukaïna Larabi…

sep article

A quinze jours des législatives, la décomposition-recomposition à gauche de l’échiquier politique se poursuit. Non plus à la faveur d’un potentiel rassemblement en vue de ces élections – il a échoué – mais de soutiens plus ou moins affichés. Dernier en date ? Celui de Benoît Hamon.

 

 

Sur la pre­mière et la troi­sième cir­cons­crip­tions, le vain­queur de la pri­maire socia­liste et can­di­dat mal­heu­reux à la pré­si­den­tielle vient d’ap­por­ter son sou­tien non pas aux can­di­dats inves­tis ou sou­te­nus par le PS mais à ceux d’un autre mou­ve­ment, un brin dis­si­dent, « Ensemble pour gagner ! » * En fait, pour l’heure, un embryon de ras­sem­ble­ment sou­tenu par le maire éco­lo­giste de Grenoble Eric Piolle, qui ambi­tionne de fédé­rer éco­lo­gistes du crû, fron­deurs socia­listes et citoyens pour (re)constituer l’u­nion des gauches alter­na­tives.

 

Sur ces deux cir­cons­crip­tions, et quelques jours après Caroline de Haas – mili­tante fémi­niste et ini­tia­trice de la péti­tion citoyenne contre la loi Travail – Benoît Hamon apporte son sou­tien à Nicolas Kada et Soukaïna Larabi, ex-socia­liste aujourd’­hui exclue du parti. Le cin­quième homme de la pré­si­den­tielle veut faire le pari du renou­vel­le­ment.

 

 

« Le renouvellement, le vrai »

 

 

« Nicolas Kada porte un pro­jet d’a­ve­nir dans lequel cha­cun trouve sa place », sou­ligne Benoît Hamon dans un com­mu­ni­qué où il dit éga­le­ment « bien connaître Hugo David  » (le sup­pléant de Nicolas Kada), sans un mot tou­te­fois pour Soukaïna Larabi. « Il est le renou­vel­le­ment, le vrai, celui auquel nous aspi­rons tous ».

 

En atten­dant, pour ce qui est du ras­sem­ble­ment, ce n’est pas gagné. Car sur le cré­neau écolo de gauche, il y a du monde. Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion, le PS et le PRG sou­tiennent un autre can­di­dat, celui de Génération Écologie, Eric Grasset. Sur la troi­sième, le PS mise encore et tou­jours sur Michel Destot. La hache de la guerre des gauches n’est visi­ble­ment pas encore enter­rée…

 

PC

 

 

* Benoit Hamon n’ap­porte son sou­tien qu’au can­di­dat sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de « Ensemble pour gagner ! », Nicolas Kada. Sur la troi­sième, le vain­queur de la pri­maire socia­liste à la pré­si­den­tielle dit res­ter « loyal » au socia­liste Michel Destot. Pas de sou­tien donc à Soukaïna Larabi contrai­re­ment à ce qu’a­van­çait le mou­ve­ment dans un com­mu­ni­qué.

 

Réouverture des musées
commentez lire les commentaires
5115 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.