Une bourse et une “passerelle” pour favoriser l’accès au conservatoire de Grenoble

sep article



FOCUS – Le conseil municipal de Grenoble de ce lundi 22 mai a entériné plusieurs changements concernant le conservatoire de Grenoble dès la rentrée 2017 – 2018. Création d’une bourse pour les élèves les plus défavorisés, nouvelle tarification selon les critères sociaux, mais aussi système de passerelle qui devrait faciliter l’accès de tous aux enseignements.

 

 

 

« Ce n’est pas parce qu’on n’a pas d’argent qu’on ne peut pas avoir un ensei­gne­ment d’excellence. » Voilà l’argument qui a poussé Corinne Bernard à pro­po­ser au conseil muni­ci­pal de ce 22 mai la mise en place d’une bourse d’étude pour l’entrée au conser­va­toire. Objectif prin­ci­pal de l’ad­jointe aux cultures, sou­te­nue par Fabien Malbet, adjoint école et patri­moine sco­laire et Nathalie Markarian, direc­trice du conser­va­toire de Grenoble : favo­ri­ser l’égalité des chances entre les jeunes Grenoblois de moins de 25 ans quel que soit leur lieu de rési­dence.

 

Fabien Malbet, Corinne Bernard et Nathalie Markarian présentent le projet de bourse et de passerelle au conservatoire. Crédit Mélody Chalvin

Fabien Malbet, Corinne Bernard et Nathalie Markarian pré­sentent le pro­jet de bourse et de pas­se­relle au conser­va­toire. © Mélody Chalvin – Placegrenet.fr

« Dans un souci d’équité » et « dans un objec­tif de déve­lop­pe­ment de la pra­tique artis­tique », ce dis­po­si­tif de bourse sera testé dès le mois de sep­tembre sur une quin­zaine d’élèves sélec­tion­nés sur dos­sier.

 

Les bourses, dif­fé­rentes selon les quo­tients fami­liaux des familles concer­nées, leur per­met­tront de béné­fi­cier d’une baisse des frais d’inscription, qui pour­ront ainsi varier, selon les cas, de 37 à 1 000 euros par an. Mais aussi de la prise en charge des four­ni­tures (maté­riel de musique, tenues ves­ti­men­taires pour les dan­seurs), ou encore du prêt d’instrument(s).

 

Cette bourse don­nera, par ailleurs, accès à un abon­ne­ment aux trans­ports en com­mun ou à Métrovélo, aux locaux du conser­va­toire pour la pra­tique indi­vi­duelle, à cinq places pour des spec­tacles au théâtre muni­ci­pal et dans les salles par­te­naires, et enfin à un suivi per­son­na­lisé par le res­pon­sable péda­go­gique du conser­va­toire. Au-delà de l’aide finan­cière, il s’a­git donc bien d’ac­com­pa­gner l’élève durant sa sco­la­rité.

 

En plus des cri­tères sociaux, la recon­duc­tion de la bourse d’une année sur l’autre sera condi­tion­née à la moti­va­tion du deman­deur qui sera éva­luée, tout comme son assi­duité aux cours et sa pro­gres­sion.

 

 

 

Faciliter l’accès aux enseignements du conservatoire

 

 

Outre cette bourse, le conser­va­toire et la mai­rie expé­ri­mentent un nou­veau dis­po­si­tif visant à rendre les ensei­gne­ments artis­tiques plus acces­sibles : « la pas­se­relle ». En effet, selon Corinne Bernard, « il n’y a pas que l’argent qui empêche l’entrée au conser­va­toire ». Certains ne connaissent pas l’établissement, ou encore ne se sentent pas à la hau­teur pour y entrer. La pas­se­relle sera donc une solu­tion pour atti­rer de poten­tiels élèves vers le conser­va­toire.

 

 

Le conservatoire de Grenoble. Crédit Mélody Chalvin

Le conser­va­toire de Grenoble. © Mélody Chalvin

Comment ? Grâce à un par­te­na­riat avec plu­sieurs relais (centres de loi­sirs, MJC, écoles etc.), char­gés d’identifier des jeunes sus­cep­tibles d’être inté­res­sés par ce genre d’enseignements. Dès la ren­trée 2017, la « pas­se­relle » sera ainsi expé­ri­men­tée, en par­te­na­riat avec la Maison de l’enfance Prémol et la MJC Anatole-France.

 

 

Au-delà de l’ac­com­pa­gne­ment, ce dis­po­si­tif vise aussi à faci­li­ter les rela­tions avec les familles des nou­veaux élèves poten­tiels, afin qu’elles puissent mieux com­prendre la nature des ensei­gne­ments don­nés au conser­va­toire. Pour faire décou­vrir ce lieu, mécon­nus pour beau­coup, des visites seront donc orga­ni­sées. Sans oublier la pos­si­bi­lité pour les jeunes d’as­sis­ter à cer­tains cours ou de s’initier direc­te­ment.

 

 

Mélody Chalvin

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2960 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. J’aimerai obte­nir une bourse d’é­tude au conser­va­toire quelle est la pro­cé­dure ?

    sep article
  2. N’importe quoi.
    Le conser­va­toire de Grenoble pra­tique la sélec­tion par exa­men d’en­trée…

    sep article