Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu le remplacement d'un télésiège à Tignes. Il menaçait deux espèces protégées de papillon.

Le ski blanc comme neige ? A Tignes, des magis­trats en doutent

Le ski blanc comme neige ? A Tignes, des magis­trats en doutent

EN BREF - Les magistrats financiers ont épluché les comptes de la commune de Tignes, de l’exploitant des remontées mécaniques et de la régie des pistes. Un petit théâtre à trois où tout le monde ne sort pas gagnant. Opacité des contrats,  rémunérations excessives, gratuités à la pelle... A qui donc profite le ski ? Pas au contribuable en tout cas.

 

 

 

 

Les magistrats financiers de la chambre régionale des comptes se sont penchés sur le ski à Tignes. Un gâteau que se partagent trois partenaires. Aux parts très inégales

Les magistrats financiers de la chambre régionale des comptes se sont penchés sur le ski à Tignes. Un gâteau que se partagent trois partenaires. Aux parts très inégales. DR

A qui profite le ski ? Aux skieurs ? En (petite) partie. Aux contribuables ? Pas vraiment. Aux collectivités ? Perdu. Aux grosses stations de ski alors ? Même pas. Certaines parmi les plus grandes essuient aujourd’hui les plâtres pour avoir longtemps vu dans la neige un or blanc dans lequel on pouvait puiser à fonds perdu. Tignes par exemple.

 

Les magistrats de la Chambre régionale des comptes viennent, dans trois rapports rendus publics début mai 2017, de (re)mettre leur nez dans les comptes de la commune mais aussi des sociétés qui gravitent autour de la neige. Un joli sac de nœuds avec toujours plus ou moins les mêmes acteurs qui tirent les (mêmes) ficelles.

 

Aux avants-postes, la société des téléphériques de la Grande Motte (STGM) à qui la commune a confié depuis 1976 l’exploitation des remontées mécaniques. En fait, la Compagnie des Alpes dont elle est une des filiales. Le numéro un mondial des remontées mécaniques est actionnaire à plus de 77 % de la STGM *.

 

 

Un maire également président de la régie des pistes et de Tignes Développement

 

A ses côtés, la société d’économie mixte Sagest Tignes Développement, chargée de la promotion touristique de la station de ski. Une société présidée par le maire de Tignes. Ce n’est pas là la seule casquette du premier magistrat. Le maire de la commune est également président de la régie des pistes, laquelle est sous contrôle de la STGM, majoritaire au conseil d’administration...

 

Un mariage à trois auxquels viennent se greffer d’autres acteurs, plus ou moins intéressés. La société MGM par exemple qui apparaît à plusieurs reprises dans les rapports des magistrats. De 2003 à 2013, le promoteur a, à lui seul, porté la totalité des sept résidences de tourisme, sans personne pour lui faire de l’ombre. Près de 18 000 lits ont ainsi été construits. Promoteur avec lequel le maire à l’époque était en affaire privée...

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 68 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

Européennes: la liste Écologie positive et Territoires a fait escale à Grenoble, sur les terres d'Éric Piolle
Européennes : les repré­sen­tants de la liste Écologie posi­tive et ter­ri­toires, en cam­pagne à Grenoble, taclent Éric Piolle

FOCUS - Éric Lafond, porte-parole national de la liste candidate aux élections européennes 2024 Écologie positive et territoires, et son candidat isérois Bernard Zamora ont Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Après l'annulation du premier par la justice, un projet Inspira 2 se dessine sur Sablons et Salaise-sur-Sanne
Projet indus­trialo-por­tuaire : Inspira à peine enterré, Inspira 2 se des­sine à Sablons et Salaise-sur-Sanne

FOCUS - Le projet Inspira, mort et enterré? Loin de là. Après avoir vu son annulation confirmée en appel début 2024, les porteurs du projet Lire plus

Grenoble, ville amie des aînés... ou fuie par les personnes âgées? Le débat s'invite au conseil municipal
Grenoble, ville amie des aînés… ou fuie par les per­sonnes âgées ? Le débat s’est invité au conseil municipal

FOCUS - La politique en direction des personnes âgées, ou des "aîné-es" selon la terminologie de la Ville, était au programme du conseil municipal de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !