Dimanche 23 avril, pour le premier tour de la Présidentielle, Grenoble teste en parallèle le vote alternatif. Prêts à noter les onze candidats ?

Présidentielle : des chercheurs testent dimanche à Grenoble le vote alternatif

Présidentielle : des chercheurs testent dimanche à Grenoble le vote alternatif

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Dimanche 23 avril, vote uninominal majoritaire à deux tours oblige, il faudra choisir un seul ou une seule des onze candidats à la Présidentielle. A moins d’aller glisser son bulletin dans l’urne du bureau de vote de la Halle des sports du vieux Temple à Grenoble. C’est notamment là que sera testé le vote alternatif, qui permet aux électeurs de donner leur avis sur tous les candidats.

 

 

 

A l’oc­ca­sion du pre­mier tour de la Présidentielle, dimanche 23 avril, des cher­cheurs vont tes­ter dans cinq villes en France, dont Grenoble, Crolles et Allevard-les-Bains, des modes de scru­tins alter­na­tifs… Frustrés de ne pas dépendre de l’un des seize bureaux de vote concer­nés au total ? Qu’à cela ne tienne, les cher­cheurs pro­posent aux inter­nautes, sans condi­tions par­ti­cu­lières, de voter libre­ment en ligne, sur le site de l’ex­pé­rience.

Dans un quartier à Grenoble, affiches des candidats au premier tour de l'élection présidentielle 2017 © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Dans un quar­tier à Grenoble, affiches des can­di­dats au pre­mier tour de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle 2017 © Séverine Cattiaux – pla​ce​gre​net​.fr

 

A Grenoble, le bureau de vote de la Halle des sports du vieux Temple, dans le quar­tier de l” Île verte, a été dési­gné pour l’ex­pé­rience, super­visé par le labo­ra­toire d’in­for­ma­tique de Grenoble (CNRS/Grenoble INP/Université Grenoble Alpes). Les élec­teurs qui dépendent de ce bureau, vote­ront de manière clas­sique puis pour­ront se prê­ter à l’expérience… 

 

Même dis­po­si­tif en appa­rence que pour le vote uni­no­mi­nal : des urnes et des iso­loirs, mais un maté­riel de vote sen­si­ble­ment dif­fé­rent en revanche… Deux scru­tins alter­na­tifs sont ici tes­tés : le vote par appro­ba­tion et le vote par note, encore appelé vote de valeurs

 

 

Avec le vote par valeur, François Bayrou était élu président en 2007

 

 

Dans le vote par appro­ba­tion, l’é­lec­teur peut approu­ver ou désap­prou­ver un ou plu­sieurs can­di­dats (en cochant un for­mu­laire sur lequel tous les can­di­dats sont ins­crits). Le gagnant est celui qui est le plus « approuvé ». Dans le vote par note, l’é­lec­teur donne, s’il le sou­haite, à cha­cun des can­di­dats, l’une de ces trois notes :  ‑1,0,2. Le can­di­dat vic­to­rieux est celui qui engrange le plus de points.

 

Objectif de cette expé­rience ? Montrer que les modes du scru­tin influencent net­te­ment les résul­tats. Les cher­cheurs le savent par­fai­te­ment bien, du reste. En témoignent des expé­riences simi­laires réa­li­sées aux cours de pré­cé­dentes élections.

Expérience du vote par note pour le premier tour des présidentielles. A retrouver sur http://vote.imag.fr/info DR

Expérience à Grenoble du vote par note pour le pre­mier tour de la  Présidentielle. A retrou­ver sur http://​vote​.imag​.fr/​i​nfo DR

En 2012, lors d’une expé­rience de vote par appro­ba­tion,  Eva Joly, can­di­date Europe Ecologie Les Verts qui n’a­vait fait à la Présidentielle offi­cielle qu’un petit score, était approu­vée par 26,7 % des électeurs.

 

« Dès que l’on per­met aux gens de s’ex­pri­mer sur tous les can­di­dats, les petits font des meilleurs scores » indique Sylvain Bouveret, ensei­gnant-cher­cheur à Grenoble INP/Laboratoire d’in­for­ma­tique de Grenoble.

 

Avec le sys­tème du vote par valeur, François Bayrou, can­di­dat du Modem était élu pré­sident en 2007.

 

Et si, d’a­ven­ture, le vote par appro­ba­tion ou par valeur incar­nait fina­le­ment mieux une sorte de désir col­lec­tif ?  A vrai dire, là n’est pas pas la démons­tra­tion que visent à faire les cher­cheurs. « Notre objec­tif est scien­ti­fique. Voter c’est prendre une déci­sion col­lec­tive, or selon les modes de scru­tins, les résul­tats peuvent chan­ger, ce qui nous inté­resse est de com­prendre les méca­nismes de ces dif­fé­rences…» explique Sylvain Bouveret, qui ajoute : « Il n’y a pas de scru­tin par­fait, cer­tains ont de meilleures pro­prié­tés que d’autres ».

 

Les cher­cheurs sont ainsi par­ti­cu­liè­re­ment atten­tifs à la moindre inflexion… Par exemple, ils ont observé que dans le vote par note, l’ex­pres­si­vité de l’é­lec­teur peut varier selon les valeurs pro­po­sées ( 0,1,2 ou ‑1,0,2). Et les résul­tats derrière…

 

 

 

Si la France votait comme en Irlande, Jean-Luc Mélenchon serait président

 

 

Pour ne pas semer la confu­sion dans l’é­lec­tion offi­cielle, les scien­ti­fiques com­mu­ni­que­ront leurs résul­tats après le deuxième tour de la Présidentielle…

Merci Alfred a organisé, en mars dernier, une élection en utilisant le mode de scrutin pratiqué en Irlande

Merci Alfred a orga­nisé, en mars der­nier, une élec­tion en uti­li­sant le mode de scru­tin pra­ti­qué en Irlande.

Une pré­cau­tion que Merci Alfred n’a pas prise. Le site a testé en mars der­nier le sys­tème de vote alter­na­tif uti­lisé en Irlande (en plu­sieurs rounds), ainsi qu’aux légis­la­tives aus­tra­liennes et aux élec­tions locales à San Francisco.

 

En deux jours, 45 000 per­sonnes se sont exprimées…

 

Le gagnant de cette « contre élec­tion » ? Jean-Luc Mélenchon, le can­di­dat de la France insou­mise. «  Pour autant, cette contre-élec­tion ne doit pas être consi­dé­rée comme un vrai son­dage » ont pensé néces­saire de com­men­ter les res­pon­sables du site Merci Marcel :  « même si 45 000 votants, c’est énorme, les per­sonnes mobi­li­sées sur la pla­te­forme étaient sur­tout des jeunes, urbains, actifs sur les réseaux…».

 

 

Séverine Cattiaux 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La droite républicaine s'est notoirement démarquée lors des législatives 2017 en Isère. Si aucun de ses candidats n'a été élu, elle a été la plus dépensière
Vote alternatif : les résultats ne seront pas connus avant le 19 juin

L'expérience invitant les électeurs à voter pour la présidentielle de manière différente mettra les résultats obtenus à disposition de ces derniers après le second tour Lire plus

Admission Parcoursup : début le 19 mai
Sur fond de conflit d’intérêts, la justice annule la sélection de l’appel à projets Idex de l’Université de Grenoble

  DÉCRYPTAGE - L'ex-président de l'Université Grenoble Alpes a-t-il interféré en 2016 dans le processus d'attribution de l'appel à projets Idex doté de 20 millions Lire plus

Un nouveau mode de transmission de la Covid-19 découvert à Grenoble

  EN BREF – Des scientifiques grenoblois ont découvert un nouveau mode de transmission de la Covid-19 qui implique les cellules immunitaires. Leur article scientifique, Lire plus

Le CEA, l’UGA et le CHU de Grenoble en phase d’essai clinique d’une nouvelle technologie contre Parkinson

  FLASH INFO — "Ralentir l’évolution de la maladie de Parkinson par la neuroillumination". Tel est l'axe de recherche engagé par le CEA, le CHU Lire plus

Flash Info

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin