A Saint-Pierre-de-Chartreuse, le maire a été dessaisi de ses pouvoirs budgétaires. Le temps pour le préfet de reprendre la main et redresser la barre.

Saint-Pierre sous tutelle de l’État, la note s’annonce salée

Saint-Pierre sous tutelle de l’État, la note s’annonce salée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Le budget de Saint-Pierre-de-Chartreuse ayant été voté en déficit, la commune a été placée sous tutelle de l’État. Attendues, les mesures préconisées par les magistrats financiers de la chambre régionale des comptes pour redresser la barre risquent d’être dures à digérer pour le contribuable. Hausse de la fiscalité et coup d’arrêts aux nouveaux programmes d’investissement pourraient bien être le prix à payer pour remonter la pente dans laquelle la station de ski l’a entraînée…

 

 

 

Jusqu’où la sta­tion de ski va-t-elle entraî­ner Saint-Pierre-de-Chartreuse ? Bien que celle-ci soit pas­sée dans le giron de la com­mu­nauté de com­munes en novembre 2016, le vil­lage la traîne encore comme un bou­let. A plu­sieurs reprises, le pré­fet et les magis­trats de la chambre régio­nale des comptes, qui sur­veillent la col­lec­ti­vité comme le lait sur le feu, ont tiré la son­nette d’alarme, pro­di­guant conseils et recom­man­da­tions. Ils ont même tapé du poing sur la table. Rien à faire. La com­mune de Saint-Pierre-de-Chartreuse s’est inexo­ra­ble­ment enfoncée.

 

Un hiver particulièrement doux met en difficulté les stations de moyenne montagne. Préfiguration de ce qui nous attend à la fin du siècle, réchauffement climatique aidant ?

Un hiver par­ti­cu­liè­re­ment doux qui a mis en dif­fi­culté les sta­tions de moyenne mon­tagne. Saint-Pierre-de-Chartreuse, février 2016 © Patricia Cerinsek

 

Le constat des magis­trats finan­ciers est sans appel. Si la situa­tion est « très pré­oc­cu­pante » dixit la CRC dans son rap­port d’oc­tobre der­nier, c’est que la capa­cité de désen­det­te­ment de la com­mune a qua­si­ment été mul­ti­pliée par cinq entre 2009 et 2015, pas­sant d’un peu plus de six ans à plus de trente ans. Non sans avoir tutoyé les som­mets en 2011, proche du sur­en­det­te­ment, avec 33,6 ans…

 

 

 

 

Un budget voté en déficit de plus de 300 000 euros

 

 

Le 6 février der­nier, ultime dégrin­go­lade, la com­mune a voté un bud­get en dés­équi­libre. Impossible d’équilibrer les comptes : il manque 327 000 euros dans les caisses. Problème, une com­mune ne peut pré­sen­ter un bud­get en dés­équi­libre, au risque de finir tout droit dans le bureau du pré­fet. C’est donc arrivé : Saint-Pierre a été placé sous tutelle de l’Etat.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 65 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le constat de la chambre régionale des comptes sur les finances de la ville de Grenoble est sévère. La ville est toujours aussi endettée.
Après le rapport de la chambre régionale des comptes, la Ville de Grenoble dégaine un plan d’actions… déjà très critiqué

DÉCRYPTAGE - En cinq ans, de 2011 à 2016, la situation financière de la Ville de Grenoble ne s'est guère améliorée. C'est ce que pointe Lire plus

L'Espace Villard-Corrençon, domaine skiable de Villard-de-Lans Corrençon-en-Vercors. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Les stations iséroises à la croisée des chemins pour dessiner la montagne de demain

FOCUS - Concurrence (féroce) des destinations montagnardes françaises et voisines, changement climatique… Les stations iséroises ne doivent pas seulement s’adapter, mais se réinventer. Tandis qu’un Lire plus

L'investissement de la Région Auvergne Rhône-Alpes dans un fonds franco-chinois interroge. D'autant que Laurent Wauquiez a, sur Fosun, retourné sa veste.
Investissements franco-chinois : une élue régionale dénonce le double discours de Laurent Wauquiez

FIL INFO - En mars 2017, la Région Auvergne Rhône-Alpes investissait 5 millions d'euros dans un fonds de capital-investissement franco-chinois. Alors que des élus s'interrogent quant Lire plus

Pourquoi la ville de Grenoble a-t-elle choisi de réduire drastiquement ses dépenses de fonctionnement ? D'autres scénarios étaient envisageables...
Réduction des dépenses à la Ville de Grenoble : il y avait bien un plan B en 2015…

FOCUS - Toute occupée à se serrer la ceinture, la Ville de Grenoble avait, en 2015, décidé de tailler drastiquement dans ses dépenses de fonctionnement. Lire plus

Conseil municipal de Grenoble : opération casseroles
Finances de la ville de Grenoble : les feux passent à l’orange

DÉCRYPTAGE - Baisse de la masse salariale, maintien du niveau des investissements, poursuite du plan d'économies… Pour redresser ses finances, Grenoble entend maintenir le cap. Lire plus

Catherine Brette, présidente EELV du parc naturel régional du Vercors, quitte son fauteuil et dénonce le chantage institutionnel et financier de Laurent Wauquiez. Crédit EELV
Parc naturel régional du Vercors : la présidente jette l’éponge

EN BREF - Catherine Brette quitte son fauteuil de présidente du Parc naturel régional du Vercors. Poussée par les nouvelles majorités régionale et départementales vers Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

|

22/09

10h12

|

|

22/09

9h49

|

|

21/09

19h03

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin