A Saint-Pierre-de-Chartreuse, le maire a été dessaisi de ses pouvoirs budgétaires. Le temps pour le préfet de reprendre la main et redresser la barre.

Saint-Pierre sous tutelle de l’État, la note s’annonce salée

Saint-Pierre sous tutelle de l’État, la note s’annonce salée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Le budget de Saint-Pierre-de-Chartreuse ayant été voté en déficit, la commune a été placée sous tutelle de l’État. Attendues, les mesures préconisées par les magistrats financiers de la chambre régionale des comptes pour redresser la barre risquent d’être dures à digérer pour le contribuable. Hausse de la fiscalité et coup d’arrêts aux nouveaux programmes d’investissement pourraient bien être le prix à payer pour remonter la pente dans laquelle la station de ski l’a entraînée…

 

 

 

Jusqu’où la sta­tion de ski va-t-elle entraî­ner Saint-Pierre-de-Chartreuse ? Bien que celle-ci soit pas­sée dans le giron de la com­mu­nauté de com­munes en novembre 2016, le vil­lage la traîne encore comme un bou­let. A plu­sieurs reprises, le pré­fet et les magis­trats de la chambre régio­nale des comptes, qui sur­veillent la col­lec­ti­vité comme le lait sur le feu, ont tiré la son­nette d’alarme, pro­di­guant conseils et recom­man­da­tions. Ils ont même tapé du poing sur la table. Rien à faire. La com­mune de Saint-Pierre-de-Chartreuse s’est inexo­ra­ble­ment enfoncée.

 

Un hiver particulièrement doux met en difficulté les stations de moyenne montagne. Préfiguration de ce qui nous attend à la fin du siècle, réchauffement climatique aidant ?

Un hiver par­ti­cu­liè­re­ment doux qui a mis en dif­fi­culté les sta­tions de moyenne mon­tagne. Saint-Pierre-de-Chartreuse, février 2016 © Patricia Cerinsek

 

Le constat des magis­trats finan­ciers est sans appel. Si la situa­tion est « très pré­oc­cu­pante » dixit la CRC dans son rap­port d’oc­tobre der­nier, c’est que la capa­cité de désen­det­te­ment de la com­mune a qua­si­ment été mul­ti­pliée par cinq entre 2009 et 2015, pas­sant d’un peu plus de six ans à plus de trente ans. Non sans avoir tutoyé les som­mets en 2011, proche du sur­en­det­te­ment, avec 33,6 ans…

 

 

 

 

Un budget voté en déficit de plus de 300 000 euros

 

 

Le 6 février der­nier, ultime dégrin­go­lade, la com­mune a voté un bud­get en dés­équi­libre. Impossible d’équilibrer les comptes : il manque 327 000 euros dans les caisses. Problème, une com­mune ne peut pré­sen­ter un bud­get en dés­équi­libre, au risque de finir tout droit dans le bureau du pré­fet. C’est donc arrivé : Saint-Pierre a été placé sous tutelle de l’Etat.

Continuez la lecture

Il vous reste 65 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'Espace Villard-Corrençon, domaine skiable de Villard-de-Lans Corrençon-en-Vercors. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Les stations iséroises à la croisée des chemins pour dessiner la montagne de demain

FOCUS - Concurrence (féroce) des destinations montagnardes françaises et voisines, changement climatique… Les stations iséroises ne doivent pas seulement s’adapter, mais se réinventer. Tandis qu’un Lire plus

mairie de Grenoble
Services publics à Grenoble : le plan passe, la concertation trépasse

DÉCRYPTAGE - En économisant 14 millions d’euros sur ses services publics, la Ville de Grenoble se donne deux ans pour échapper à une éventuelle mise Lire plus

Pourquoi la ville de Grenoble a-t-elle choisi de réduire drastiquement ses dépenses de fonctionnement ? D'autres scénarios étaient envisageables...
Réduction des dépenses à la Ville de Grenoble : il y avait bien un plan B en 2015…

FOCUS - Toute occupée à se serrer la ceinture, la Ville de Grenoble avait, en 2015, décidé de tailler drastiquement dans ses dépenses de fonctionnement. Lire plus

Plaine de Lans-en-Vercors. © Vercors 2008
La présidente du parc naturel régional du Vercors poussée vers la sortie

DÉCRYPTAGE – Le parc naturel régional du Vercors, placé sous tutelle de l’État, a-t-il d’autre issue que la démission de sa présidente ? Catherine Brette Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin