En attendant, le budget 2017 de L. Wauquiez devrait être validé par le vote du compte administratif. Budget 2017 qui fait l'objet d'un recours...

Région Auvergne – Rhône-Alpes : où sont les femmes ?

Région Auvergne – Rhône-Alpes : où sont les femmes ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La parité s’est-elle arrêtée aux portes de l’exécutif régional ? En cette journée internationale des droits des femmes, c’est ce que pointe le groupe d’opposition régionale du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire (RCES). Alors que le scrutin de liste paritaire s’est traduit par une égalité entre les sexes – un peu contrainte et forcée –, dans les travées de l’assemblée régionale, les femmes restent très minoritaires aux postes clés.

 

 

Si les réformes élec­to­rales ont accru la pré­sence de la gente fémi­nine, cette der­nière a visi­ble­ment encore quelques dif­fi­cul­tés à accé­der aux fonc­tions exé­cu­tives, comme le notait le 2 février un rap­port du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Démonstration en Auvergne – Rhône-Alpes où, sur les 23 vice-pré­si­dences, qua­torze reviennent aux hommes. Lors du pré­cé­dent man­dat du socia­liste Jean-Jack Queyranne à la tête de la Région Rhône-Alpes, sept des quinze vice-pré­si­dences avaient échu à leurs homo­logues fémi­nines. A croire que les élues socia­listes sont plus com­pé­tentes que leurs homo­logues de la droite répu­bli­caine… Ou le staff de Laurent Wauquiez moins enclin à par­ta­ger les res­pon­sa­bi­li­tés avec la gente féminine.

 

 

« La plupart des cumulards sont des hommes »

 

 

Le groupe RCES, qui se targue d’être le groupe le « plus fémi­nin du conseil régio­nal avec 75 % de femmes » (six femmes pour deux hommes), y voit lui une régres­sion sur fond de mau­vaises pratiques.

 

« On note aussi que la plu­part des cumu­lards de cet exé­cu­tif sont des hommes », sou­ligne-t-il. De fait, cinq conseillers régio­naux – Laurent Wauquiez, Martial Saddier, Philippe Meunier, Brice Hortefeux et Étienne Blanc –, cumulent leur man­dat avec un siège à l’Assemblée natio­nale. Une seule élue, Stéphanie Pernod-Beaudon, fait de même.

 

Cela ne devrait pas durer. Sauf retour en arrière à la faveur des pro­chains scru­tins, les dépu­tés (et les séna­teurs) exer­çant une autre fonc­tion exé­cu­tive locale devront y renon­cer à l’issue du pro­chain renou­vel­le­ment de leurs assem­blées, en juin 2017.

 

 

Les droits des femmes ne seraient pas une priorité pour l’exécutif régional

 

 

En atten­dant, pour le Rassemblement citoyen, éco­lo­giste et soli­daire, les droits des femmes sont loin d’être à la fête sous la pré­si­dence de Laurent Wauquiez. Le Planning fami­lial a vu sa sub­ven­tion bais­ser de 30 %. Faute de finan­ce­ment, le Centre d’information des droits des femmes et des familles (CDIFF Isère) a, lui, dû mettre la clé sous la porte en sep­tembre 2016. Quant au Pass contra­cep­tion, il est « tou­jours en sur­sis ».

 

« Les droits des femmes en Auvergne – Rhône-Alpes ne sont abso­lu­ment pas une prio­rité pour l’exé­cu­tif régio­nal », pour­suit le groupe d’op­po­si­tion. « La quin­zaine de l’é­ga­lité femme-homme mise en place par l’an­cienne majo­rité rhô­nal­pine n’a pas sur­vécu », notent-ils. Quant au « rap­port éga­lité femme-homme qui est une obli­ga­tion, il n’a pas encore été pré­senté devant notre assem­blée ».

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La ville de Grenoble avait prévu de vendre ses actions Minatec à la Région, au nez et à la barbe de la Métro. Avant de rétropédaler lundi soir.
Vente des actions Minatec Entreprises à la Région : la Ville de Grenoble rétropédale

FOCUS - La Ville de Grenoble avait commencé à négocier les actions qu'elle détient dans la société Minatec Entreprises avec la Métro. Avant de décider Lire plus

En 2015, le maire de l'Alpe d'Huez était sur la liste des candidats présentés par le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes aux régionales.
Tomorrowland à l’Alpe d’Huez : la Région Auvergne Rhône-Alpes met 400 000 euros sur la table

FIL INFO - La Région Auvergne Rhône-Alpes débourse 400 000 euros pour accueillir, en mars 2019, la version hivernale du festival de musique électronique belge Lire plus

Photo d'illustration tennis. Photo DR
La Région Auvergne-Rhône-Alpes investit 4,5 millions d’euros dans le tennis

Auvergne Rhône-Alpes ambitionne de devenir la première région de France pour la pratique du tennis. Et Laurent Wauquiez y met les moyens. Il vient de Lire plus

La qualité de l'air préoccupe de plus en plus en Auvergne-Rhône-Alpes, selon une enquête d'Atmo
Pollution de l’air dans la région grenobloise : Laurent Wauquiez met 4 millions d’euros sur la table

  FIL INFO - Pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble mais aussi sur le Voironnais et le Grésivaudan, la Région Auvergne Rhône-Alpes Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin