Le syndicat étudiant Uni de Grenoble dénonce la présence d'une « salle sale » au cœur de l'université Stendhal, ou s'accumulent tags, poubelles et mégots.

Des étudiants dénoncent la présence d’une « salle sale » au cœur de l’université Stendhal

Des étudiants dénoncent la présence d’une « salle sale » au cœur de l’université Stendhal

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La « salle sale » fait désordre. Des élus étudiants du syndicat marqué à droite Uni dénoncent dans un communiqué l’existence dudit local qui ferait, semble-t-il, office de squatt dans les locaux de l’université Stendhal. Son état et son entretien tranchent en effet avec le caractère usuellement feutré des lieux. Les étudiants vont jusqu’à évoquer une « urgence sanitaire. »

 

 

Exemple de tags dans la « salle sale ». DR

Exemple de tags dans la « salle sale ». DR

On retrouve dans cette salle, indiquent les signa­taires du com­mu­ni­qué, « des mégots de ciga­rettes et autres sub­stances illi­cites, des cro­quettes et des gamelles, des mate­las, des tags aux pro­pos inju­rieux et inci­tant à la haine, des vête­ments, beau­coup de pou­belles et des bou­teilles d’alcool vides. »

 

Les pho­to­gra­phies accom­pa­gnant le com­mu­ni­qué per­mettent en effet de consta­ter la pré­sence de tags d’ins­pi­ra­tion liber­taire, tels que « Moins de cow­boys plus d’a­paches » ou encore le tra­di­tion­nel « Acab » (acro­nyme de « All cops are bas­tards », lit­té­ra­le­ment tra­duit « Tous les flics sont des salauds »). Un gros plan sur un cen­drier signale éga­le­ment la pré­sence de mégots, notam­ment de joints de haschich.

 

 

 

Une « salle sale » qui pourrait être utile à d’autres, jugent les signataires

 

 

« Nous sou­hai­te­rions rap­pe­ler à l’université qu’un grand nombre d’associations étu­diantes, mais aussi du per­son­nel, ayant une réelle uti­lité et fai­sant preuve d’un réel enga­ge­ment vis-à-vis de l’u­ni­ver­sité, cherchent aujourd’hui à dis­po­ser d’un tel local, mais se voient oppo­ser une fin de non-rece­voir alors qu’elles en pren­draient assu­ré­ment beau­coup plus soin que les occu­pants actuels », dénonce encore le communiqué.

 

La « Salle sale ». DR

La « Salle sale ». DR

 

Un com­mu­ni­qué signé par Quentin Fères, élu étu­diant à la Commission de la for­ma­tion et de la vie uni­ver­si­taire (CFVU) et pré­sident du Bureau des étu­diants en droit, Gaël Baud, res­pon­sable du syn­di­cat étu­diant Uni Grenoble, et d’un élu étu­diant à l’u­nité de for­ma­tion et de recherche Langues étran­gères, éga­le­ment pré­sident adjoint de l’Uni Grenoble, et ancien réfé­rent de comité de sou­tien à Nicolas Sarkozy en Isère.

 

FM

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice ordonne la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble
La justice ordonne la suspension de l’arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble

FIL INFO — Le tribunal administratif de Grenoble ordonne à la Ville de Grenoble la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations siglées Place(s) aux enfants. Lire plus

La fréquentation des transports en commun a fortement diminué avec ce nouveau confinement indique Sylvain Laval, vice-président de Grenoble-Alpes Métropole chargé de l’espace public, de la voirie, des infrastructures cyclables et des mobilités douces. © Tim Buisson – Place Gre’net
Sylvain Laval réélu président du Smmag à l’unanimité des votes exprimés

FOCUS - Le Syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise (Smmag) a réélu son président sortant, Sylvain Laval, avec 21 voix et 7 abstentions, jeudi Lire plus

Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble: une "erreur de communication", s'excuse l'association
Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble : une « erreur de communication », s’excuse l’association

FLASH INFO — La cafétéria de Sciences-Po Grenoble ne servirait-elle que des produits 100 % halal ? C'est ce qu'affirmait un post Instagram (depuis retiré) Lire plus

Franck Longo, maire de Fontaine, lors de sa prise de parole pendant le rassemblement contre la fermeture du pont Esclangon. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fermeture du pont Esclangon : les élus de Fontaine « tous sur le pont » mais la Ville de Grenoble campe sur ses positions

REPORTAGE VIDÉO - La polémique entre la Ville de Fontaine, la Métropole et la Ville de Grenoble au sujet de la fermeture du pont Esclangon Lire plus

Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble: une "erreur de communication", s'excuse l'association
Viande exclusivement halal à la cafétéria de Sciences-Po Grenoble ? L’Uni dénonce une « soumission à l’islamisme »

FOCUS - La cafétéria de Sciences-Po Grenoble servirait de la viande exclusivement halal. C'est en tout cas ce qu'aurait annoncé sur Instagram l'association Cafet' en Lire plus

Isère Cyclisme Etudes, lancée en septembre 2021, regroupe les jeunes coureurs de BMX, VTT et cyclisme sur route au sein d'une même structure de sports-études, à Voiron. © Marine Sevoz
À Voiron, Isère Cyclisme Etudes propose aux jeunes cyclistes, vététistes et coureurs de BMX un double projet scolaire et sportif

EN BREF - Le Comité départemental de cyclisme de l'Isère a lancé, à la rentrée de septembre 2021, un nouveau pôle de sports-études sur le Lire plus

Flash Info

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin