Pierre Moscovici répondra aux questions des Grenoblois vendredi 10 février

sep article



Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, sera à Grenoble ce vendredi 10 février. Après la visite de plusieurs entreprises, il répondra aux questions du public, lors d’un dialogue citoyen” organisé sur « L’euro : frein ou moteur pour la croissance et l’emploi ? », dans les locaux de Grenoble École de management (Gem).

 

 

En cir­cu­la­tion depuis quinze ans, l’euro est aujourd’­hui la mon­naie com­mune de 19 États membres de l’Union. Une chance ou, au contraire, un bou­let pour eux ? A la lueur des sérieuses dif­fi­cul­tés éco­no­miques que ren­contrent la plu­part des pays euro­péens, dont la France, cer­tains éco­no­mistes penchent pour la seconde option, et pro­posent même l’a­ban­don de l’Euro…

 

Ce n’est pas du tout l’a­vis du Pierre Moscovici, com­mis­saire euro­péen aux affaires éco­no­miques et finan­cières, par ailleurs membre du Parti socia­liste. Il ten­tera d’ap­por­ter ses argu­ments en faveur de la mon­naie euro­péenne, ce ven­dredi 10 février, à l’oc­ca­sion d’un échange avec le public, ouvert et « sans tabou » à Gem. Le com­mis­saire connaît, en outre, très bien la situa­tion éco­no­mique de la France, ayant été ministre de l’Économie et des Finances de juin 2012 à novembre 2014, date à laquelle il est entré à la Commission.

 

 

Le dialogue de la dernière chance ?

 

 

Depuis le début du man­dat de la Commission Juncker, qua­li­fié par ce der­nier, de « Commission de la der­nière chance », les com­mis­saires euro­péens sont exhor­tés à sillon­ner leur pays d’o­ri­gine pour aller récon­ci­lier l’Europe avec les citoyens. C’est à cette injonc­tion que répond Pierre Moscovici en venant à Grenoble, après Marseille, Avignon et Paris.

 

L’euroscepticisme gagne du ter­rain jusque dans l’hé­mi­cycle du Parlement euro­péen. A l’heure du Brexit et de nou­velles échéances élec­to­rales aux issues très incer­taines, il appa­raît de plus en plus urgent pour les pro-euro­péens de se rap­pro­cher des citoyens et de par­ler de leurs actions, en par­ti­cu­lier de celles qui réus­sissent.

 

 

 SC

Informations pratiques

Cette ren­contre est orga­ni­sée par l’Université popu­laire euro­péenne de Grenoble, Gem et la Commission euro­péenne. Elle se tien­dra dans les locaux de Gem le 10 février à par­tir de 17 heures.

Pour en savoir plus et pro­cé­der à son ins­crip­tion (obli­ga­toire), se rendre sur : www.ec.europa.eu/france/grenoble. Le débat com­mence d’ores et déjà sur Twitter via le double hash­tag : #EUdialogues #Grenoble

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2217 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bonjour
    Tres bonne ini­tia­tive.
    J’espère juste qu’il défen­dra l’euro avec la même force que lors­qu’il a défendu DSK dans une célèbre affaire.

    BENYOUB.A

    sep article