Éric Piolle lance la Biennale de Grenoble à l’occasion de ses vœux

sep article



Ce samedi 28 janvier, à 18 heures, c’est à l’Ancien musée de peinture de la place de Verdun, au cœur de la Biennale de Grenoble, qu’Éric Piolle adressera ses vœux aux Grenoblois. L’occasion pour l’élu de dévoiler le programme de l’événement qui se déroulera du 9 au 12 mars prochain sur le thème des villes en transition. 

 

 

Une mani­fes­ta­tion « unique en son genre dans la France post Cop21 », pro­met la muni­ci­pa­lité. A l’oc­ca­sion de la pré­sen­ta­tion de cette Biennale, elle a invité Rob Hopkins, fon­da­teur du réseau des villes en tran­si­tion. Au pro­gramme : confé­rences, tables rondes, ate­liers, expo­si­tions, visites de ter­rain… « En mars, il y en aura pour toutes les curio­si­tés… et pour tous les pro­jets ! », s’en­thou­siasme la ville de Grenoble.

 

Au cours de cette soi­rée de lan­ce­ment, le public sera éga­le­ment invité à déam­bu­ler dans l’Ancien musée de pein­ture et à visi­ter sa Plateforme, centre d’in­for­ma­tion sur les pro­jets urbains ins­tallé dans l’aile nord, « pour décou­vrir ou redé­cou­vrir leur ville » grâce à des expo­si­tions, avant de rejoindre le tra­di­tion­nel buf­fet.

 

Les enfants ne sont pas oubliés : enca­drés par la Maison des jeux, ils pour­ront par­ti­ci­per à l’a­te­lier de construc­tion d’une ville avec du maté­riel de récu­pé­ra­tion, qui sera ensuite mis en lumière et en ombres chi­noises.

 

L’entrée est libre, dans la limite des place dis­po­nibles.

 

JK

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2425 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Ils ont prévu les deux com­pa­gnies de CRS habi­tuelles depuis 6 mois ?
    Non, parce que tout le monde sera là…

    sep article