En plus de l'allongement de la durée des concessions, les sociétés autoroutières ont obtenu une hausse des tarifs. Et non le gel...

Le défaut de vignette auto­mo­bile ne sera pas ver­ba­li­sable avant… mi-mars

Le défaut de vignette auto­mo­bile ne sera pas ver­ba­li­sable avant… mi-mars

Le défaut de vignette auto­mo­bile n’est tou­jours pas ver­ba­li­sable et ne le sera pas avant la mi-mars. Dans le meilleur des cas. La pas­tille anti-pol­lu­tion qui, appo­sée sur les pare-brise des véhi­cules, est cen­sée faci­li­ter les contrôles en cas d’é­pi­sode de pol­lu­tion, n’est en effet pas obli­ga­toire tant que le décret minis­té­riel n’est pas sorti. Le cabi­net de la ministre l’a confirmé mardi 10 jan­vier à Place Gre’net : « Il n’y a, à ce jour, pas d’ou­til juri­dique pour ver­ba­li­ser le défaut de vignette dans les zones à cir­cu­la­tion res­treinte (ZCR). »

Le 2 jan­vier, le pré­sident du syn­di­cat mixte des trans­ports en com­mun (SMTC) de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, fati­gué des ter­gi­ver­sa­tions pari­siennes, était allé un peu vite en besogne en annon­çant, repris par cer­tains médias, que l’ab­sence de vignette était d’ores et déjà sanc­tion­née. Couac dans la com­mu­ni­ca­tion ? Cela en a en tout cas rajouté à la confu­sion géné­rale dans un dis­po­si­tif déjà savam­ment compliqué…

La paru­tion du décret natio­nal est donc prévu dans deux mois. Soit à un mois et demi des élec­tions pré­si­den­tielles… et encore, si la ministre n’est pas ten­tée de refi­ler la patate chaude à ses suc­ces­seurs. En atten­dant, pen­dant deux mois, la tolé­rance est de mise. Ce qui lais­sera le temps à ceux qui n’ont pas encore reçu leur vignette, et aux retar­da­taires, de se mettre à jour sans ris­quer une amende de 68 à 135 euros pour ne pas avoir collé le petit bout de papier sur leur véhicule.

Les vieux véhi­cules inter­dits de rou­ler cer­tains jours

La vignette n’é­tant pas un sésame pour cir­cu­ler, elle n’ouvre ni ne ferme les portes de la capi­tale du Dauphiné. Car cir­cu­ler les jours de pol­lu­tion avec un véhi­cule inter­dit est, lui, ver­ba­li­sable depuis un décret pré­fec­to­ral entré en vigueur le 1er jan­vier 2017. Et, sans vignette, c’est la carte grise qui fait foi.

Tout auto­mo­bi­liste peut donc, dès le cin­quième jour consé­cu­tif de pol­lu­tion être contrôlé, ver­ba­lisé et même inter­dit d’en­trer ou de cir­cu­ler dans Grenoble si son véhi­cule, essence comme die­sel, affiche plus de vingt ans au comp­teur (quinze ans pour les poids-lourds). Et, à comp­ter du sep­tième jour de pol­lu­tion, les inter­dic­tions de cir­cu­la­tion sont élar­gies aux die­sels de plus de dix ans. Quant à savoir si le dis­po­si­tif est effi­cace pour jugu­ler la pol­lu­tion, c’est une toute autre histoire…

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

« Dîner des som­mets » : sommé par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de com­mu­ni­quer la liste des invi­tés, Laurent Wauquiez refuse

EN BREF - Près de deux ans après le “dîner des sommets” organisé en juin 2022, le tribunal administratif de Lyon a sommé Laurent Wauquiez, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : La colère de la MJC - Théâtre Prémol
Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Rassemblement contre la tansphobie, le dimanche 26 mai 2024 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus de 150 per­sonnes ont par­ti­cipé à un ras­sem­ble­ment contre la transphobie

FOCUS - À l'appel du mouvement Contre offensive trans 38 et d'autres associations et collectifs, près de 150 personnes se sont rassemblées rue Félix-Poulat, dimanche Lire plus

Jeudi 23 mai 2024, des représentants de la Métropole et de la Ville de Grenoble visitaient les locaux de l'association Ça déménage. © Joël Kermabon - Place Gre'net
L’association gre­no­bloise Ça démé­nage qui aide les vic­times de vio­lences à quit­ter leur conjoint s’ins­talle à Sassenage

FOCUS - Aider les femmes victimes de violences conjugales à partir de chez elles et leur fournir au maximum ce dont elles ont besoin pour Lire plus

Après restauration, la chapelle Saint-Paul-de-Beauvert à Grenoble rouvre ses portes aux fidèles
Après res­tau­ra­tion, la cha­pelle Saint-Paul-de-Beauvert à Grenoble a rou­vert ses portes aux fidèles

FLASH INFO - La chapelle Saint-Paul-de-Beauvert, avenue Léon-Blum à Grenoble, a rouvert ses portes le samedi 18 mai 2024, après des travaux de restauration menés Lire plus

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !