L. Wauquiez, le président de la région AURA, a présenté ce 16 novembre un plan de 100 millions d'euros pour la sécurisation des gares et des trains.© Michel PERES -Région Auvergne-Rhône-Alpes

La Région lance un plan de 100 millions d’euros pour la sécurisation des gares et des trains

La Région lance un plan de 100 millions d’euros pour la sécurisation des gares et des trains

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, a présenté ce mercredi 16 novembre le plan régional de « sécurisation des gares et des trains.» Doté de plus de 100 millions d’euros, ce dispositif a pour objectif la mise en place, sur la durée du mandat, d’un « bouclier de sécurité » dans les TER, les gares et leurs abords.

 

 

Ce plan qui va coû­ter 100 mil­lions d’eu­ros se veut « le plus ambi­tieux de France ». Il figu­rait parmi les enga­ge­ments de cam­pagne de Laurent Wauquiez, pour lequel la sécu­rité des habi­tants d’Auvergne Rhône-Alpes consti­tue une « prio­rité abso­lue ». Il sera voté en assem­blée plé­nière ce jeudi 17 novembre.

 

Au nombre des mesures envi­sa­gées : le dou­ble­ment des effec­tifs de la sureté fer­ro­viaire et la créa­tion d’un centre de super­vi­sion régio­nal. Le tout accom­pa­gné d’un plan d’investissements pour la vidéo­pro­tec­tion dans les TER, les gares et leurs abords.

 

 

 L’insécurité dans les trains en forte hausse en Auvergne Rhône-Alpes

 

La région Auvergne Rhône-Alpes a fait face à une recru­des­cence de 27 % des actes de délin­quance dans ses trains en 2015 (don­nées Cezar* de la SNCF comp­ta­bi­li­sant l’ensemble des actes de délin­quance consta­tés). Partant de ce constat, l’exé­cu­tif régio­nal a décidé de réagir et de faire face à la « mul­ti­pli­ca­tion des vio­lences ver­bales et phy­siques » dans les TER et les gares du réseau ferré régional.

 

« Sur les 8 500 actes liés à la sûreté recen­sés en 2015 par la SNCF, 60 % ont eu lieu dans les gares, 15 % dans les trains, et 25 % sur les autres emprises SNCF », indique la Région. Qui pré­cise encore que « 85 % des faits se sont pro­duits dans 5 des 12 dépar­te­ments du péri­mètre : le Rhône et la Métropole de Lyon en repré­sentent 32 %, l’Isère 20 %, la Savoie et la Haute-Savoie 17 %, la Drôme 16 %. »

 

Des chiffres inquié­tants selon l’exé­cu­tif régio­nal. Lequel s’a­larme d’au­tant plus de la situa­tion lors­qu’il consi­dère le nombre des signa­le­ments pour radi­ca­li­sa­tion isla­miste. En effet, la région Auvergne Rhône-Alpes se classe juste après après l’Île-de-France, avec 506 signa­le­ments recen­sés d’avril 2014 à mai 2015, soit 12 % des 4 119 signa­le­ments de France métro­po­li­taine (source : minis­tère de l’Intérieur).

 

 

Doublement des effectifs de sûreté ferroviaire, généralisation de la vidéoprotection

 

Quid des mesures pro­po­sées ? La Région annonce le dou­ble­ment des effec­tifs de la sûreté fer­ro­viaire, notam­ment du nombre d’agents de la sur­veillance géné­rale (Suge**) d’ici la fin du man­dat. Avec la créa­tion « inédite » d’un centre de super­vi­sion régio­nal, c’est une meilleure effi­ca­cité des forces de sécu­rité qui est visée. À cet effet, « un poste de com­man­de­ment régio­nal sera créé » pour cen­tra­li­ser les images des gares équi­pées en “vidéo­pro­tec­tion” en temps réel. « Auvergne Rhône-Alpes sera la seule région équi­pée d’un tel centre en dehors de l’Île-de-France », se féli­cite la Région.

 

Quant à la “vidéo­pro­tec­tion”, elle sera consi­dé­ra­ble­ment amé­lio­rée. Une pre­mière tranche  concer­nera l’é­qui­pe­ment de 105 gares, tan­dis que 100 % des nou­veaux TER seront  dotés d’é­qui­pe­ments de vidéo­sur­veillance. Les anciennes rames « seront pro­gres­si­ve­ment équi­pées à l’occasion de leur réno­va­tion ». L’objectif ? Équiper 100 % du parc de TER d’ici la fin de la mandature.

 

Enfin, le Conseil régio­nal étu­diera « avec les pro­cu­reurs de la République la mise en œuvre de peines d’intérêt géné­ral pour les indi­vi­dus ayant com­mis des actes de van­da­lisme. »

 

JK

 

 

*  Cezar : acro­nyme signi­fiant connaître les zones à risques.

** La Suge est com­po­sée d’a­gents SNCF, en tenue, asser­men­tés et titu­laires d’une auto­ri­sa­tion de port d’arme.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des usagers accusent la SNCF de profiter de la grève pour fermer la ligne Grenoble-Gap

FIL INFO – Le Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes accuse la SNCF d'utiliser la grève perlée qui touche son réseau pour orchestrer la fermeture Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
Les TER gratuits pour les policiers et les gendarmes, pas pour les précaires

  FIL INFO - Si policiers et gendarmes circulent gratuitement sur le réseau TER d’Auvergne - Rhône-Alpes depuis le début de l'année, ce n'est pas le Lire plus

De gauche à droite : Sandrine Chaix, Marie-Claire Terrier, Yannick Neuder, Olivier Bonnard, Nathalie Béranger et Catherine Bolze. © Joël Kermabon - Place Gre'net Union des démocrates et indépendants : Sandrine Chaix
Budget, mesures votées… Les élus isérois de la majorité régionale s’accordent un satisfecit

FOCUS - Près d'une semaine après l'assemblée plénière du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes de ces 29 et 30 novembre, une délégation d'élus isérois de la majorité Lire plus

Laurent Wauquiez réclame que le pouvoir de police des maires en matière de transports, et notamment ferroviaires, soit transféré aux présidents de région.
La politique sécurité de la Région pilotée par un commissaire de police

La Région Auvergne - Rhône-Alpes avait son Monsieur montagne – en la personne du conseiller régional Gilles Chabert –, elle a dorénavant son Monsieur sécurité. Lire plus

Flash Info

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin