Après Alstom, l’État va-t-il assis­ter impuis­sant au déman­tè­le­ment d’Ecopla ?

Après Alstom, l’État va-t-il assis­ter impuis­sant au déman­tè­le­ment d’Ecopla ?

DÉCRYPTAGE - L’appel des ex-Ecopla après le choix du tribunal de commerce de Grenoble de céder leur entreprise au repreneur italien Cuki Cofresco est-il recevable ? De la réponse à cette question, le 20 octobre, dépend l’avenir du dernier fabricant français de barquettes alimentaires en aluminium. Une réponse juridique à un dossier politique, économique et social, qui soulève bien des questions. Celle notamment de l’impuissance des pouvoirs publics face la désindustrialisation d’une vallée. Celle aussi du fonctionnement des tribunaux de commerce que le gouvernement échoue à réformer.

 

 

 

Audience d'appel mercredi 5 octobre au tribunal de commerce de Grenoble : les ex-Ecopla contestent la décision du juge commissaire du choix de l'Italien Cuki comme repreneur du dernier fabricant français de barquettes alimentaires en aluminium

Les ex-Ecopla contestent la décision du juge commissaire : le choix de l'Italien Cuki comme repreneur du dernier fabricant français de barquettes alimentaires en aluminium. © Patricia Cerinsek

Dans dix jours, le sort d’Ecopla, dernier fabricant français de barquettes alimentaires en aluminium, sera scellé. Le 20 octobre, le tribunal confirmera, ou non, le choix fait par le juge commissaire en première instance du repreneur italien Cuki au détriment du projet de Scop des ex-salariés.

 

Sur quoi va se jouer l’avenir d’Ecopla ? Sur l’argument économique, le tour de table ayant permis de collecter 2,8 millions d’euros, depuis que la Région a abondé à hauteur de 400 000 euros ? Sur l’intérêt général, comme le font valoir les politiques, candidats à la Présidentielle qui, tour à tour, ont défilé pour soutenir les ex-Ecopla ?

 

Des arguments qu’a balayés mercredi 5 octobre la présidente du tribunal. « Le juge statuera en droit et non dans un réflexe citoyen ou autre ». Le sort d’Ecopla devrait donc se jouer sur la recevabilité de l’appel. Celui qu’ont formé les ex-salariés, soutenus par l’union régionale des Scop, contre l’ordonnance du juge commissaire. Le 16 juin 2016, Thierry Faure avait justifié son choix par la proposition de l’Italien de reprendre pour 1,5 million d’euros, outre le parc de machines, la dette sociale de l’entreprise. Mais sans les 77 salariés…

 

 

Impuissance des pouvoirs publics

 

 

Le tribunal ne devrait donc pas revenir sur la décision prise en première instance. Et tant pis si le fond du dossier – l’impuissance et le silence des pouvoirs publics pendant deux ans comme le choix du tribunal de privilégier le remboursement des créanciers –, pose question.

 

Pierre Laurent, secrétaire national du parti communiste et la sénatrice communiste Annie David aux côtés de Christophe Chevalier un des fers de lance de la résistance à Ecopla.

Pierre Laurent, secrétaire national du parti communiste et la sénatrice communiste Annie David aux côtés de Christophe Chevalier, un des fers de lance de la résistance à Ecopla. © Patricia Cerinsek

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 64 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le salon Mountain Planet de retour à Grenoble à Alpexo du mardi 16 au jeudi 18 avril 2024
Le salon Mountain Planet de retour à Alpexpo Grenoble du mardi 16 au jeudi 18 avril 2024

ÉVÉNEMENT - Alpexpo Grenoble accueille le salon Mountain Planet, qui se présente comme "le plus grand salon international de la montagne", du mardi 16 au Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Alfa Laval inaugure une nouvelle ligne de production d'échangeurs à circuit imprimé sur son site de Fontanil-Cornillon
Le Fontanil-Cornillon : Alfa Laval inau­gure une nou­velle ligne de pro­duc­tion d’é­chan­geurs à cir­cuit imprimé

FLASH INFO - L'entreprise suédoise Alfa Laval, "leader mondial de l’échange thermique", a inauguré sa nouvelle ligne de production dédiée aux échangeurs thermiques à circuit Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !