Hakim Sabri, adjoint aux finances de la Ville de Grenoble. ©NilsLouna

Hakim Sabri : “Une mesure est contestable ? Faites-moi une contre-proposition !”

Hakim Sabri : “Une mesure est contestable ? Faites-moi une contre-proposition !”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TROIS QUESTIONS À – Hakim Sabri, adjoint aux finances de Grenoble, revient sur le plan d’austérité initié par la Ville avec des conséquences directes sur le service aux usagers à court et moyen termes. Démentant la rumeur au sujet d’une dérive des dépenses que l’opposition impute à l’exécutif en place, l’adjoint annonce, par ailleurs, – à défaut d’une concertation en amont – des temps de dialogue… d’ici novembre.

 

 

 

Place Gre’net : Votre plan de « sauvegarde des services publics locaux » a déclenché bon nombre de réactions négatives de la part d’agents et d’habitants. Outre son contenu, c’est surtout le manque de concertation qui semble choquer. Pourquoi, alors que votre équipe vante les mérites de la co-construction, ne l’avez-vous pas mise en pratique ?

 

 

Hakim Sabri : Sur notre plan qui n’est pas beau­coup appré­cié, je serais un peu plus nuancé. Je dirais qu’il n’est pas appré­cié par cer­tains. Pour avoir eu des assem­blées géné­rales avec des agents de la Ville, les avis des uns et des autres sont contras­tés. Il y a en a qui nous disent que cela va nous coû­ter notre élec­tion. D’autres, qu’il fal­lait faire ce tra­vail et qu’on a bien du cou­rage de nous être lan­cés là-dedans. D’autres encore  trouvent qu’on accom­pagne un peu trop faci­le­ment le mou­ve­ment de l’aus­té­rité impo­sée par le gou­ver­ne­ment actuel…

 

Hakim Sabri © Nils Louna - placegrenet.fr

Hakim Sabri, adjoint aux finances de la Ville de Grenoble. © Nils Louna – pla​ce​gre​net​.fr

 

Pour répondre à la ques­tion : « pour­quoi ne pas avoir mis en place de concer­ta­tion ? »  Première chose : c’est qu’il y a urgence. D’ailleurs, le plan de sau­ve­garde des ser­vices publics locaux sur 2017 – 2018 a déjà démarré. Quand on met en place, à par­tir du 1er juillet, les nou­veaux tarifs concer­nant le sta­tion­ne­ment, ça veut dire que c’est une mesure qui a déjà été prise. A notre arri­vée, nous avions même déjà com­mencé ce tra­vail d’é­co­no­mies. On n’a pas renou­velé, par exemple, un cer­tain nombre de postes sur des emplois permanents.

 

La concer­ta­tion, c’est sûr, c’est bien quand on a une marge de manœuvre. Or là, en l’oc­cur­rence, on avait décidé de faire au moins 14 mil­lions d’é­co­no­mies mais on n’y arrive pas tout à fait. On en est à 12,7 mil­lions. D’accord pour co-construire avec les citoyens mais leur deman­der de faire quels choix ? On n’a pas plu­sieurs solu­tions, celle-ci ou celle là…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Crèche saint bruno © Florent Mathieu - Place Gre'net
Quel avenir pour la crèche Saint-Bruno de Grenoble, “remplacée” par la crèche Anthoard ?

  DÉCRYPTAGE - Envolées, les 200 places en crèche promises dans Grenoble par la municipalité d'Eric Piolle. On s'achemine vers une trentaine de places créées. De Lire plus

Alors que la Californie légalise le cannabis, le maire de Grenoble invite les internautes à relayer sur les réseaux sociaux son appel à rouvrir le débat.
Dotations de l’État : Éric Piolle tacle Macron et Fillon… et leur préfère Hamon ou Mélenchon

"Nos communes ne sont pas le problème, elles sont la solution !" Le maire de Grenoble Éric Piolle n'a pas souhaité désigner un candidat favori pour Lire plus

Opération réussie de militants grenoblois qui ont empêché le déménagement des livres de la bibliothèque Prémol, fermée à Grenoble pour raison budgétaire.
Prémol : le collectif Touchez pas à nos bibliothèques empêche le départ des livres

REPORTAGE – Ce mercredi 18 janvier matin, des agents bibliothécaires de Grenoble s’apprêtaient à déménager les livres de la bibliothèque Prémol, fermée par la Ville Lire plus

Un faux Julien Zloch, chef de cabinet d'Éric Piolle, a fait parvenir dimanche un courriel prétendant que la messagerie Telegram des élus avait été piratée.
Le chef de cabinet d’Éric Piolle victime d’une usurpation d’identité par courriel ?

EN BREF – Un mail envoyé le dimanche 8 janvier peu avant 11 heures depuis l'adresse de Julien Zloch, chef de cabinet d'Éric Piolle, affirme Lire plus

uneplandesauvergardecorinnebernardcreditseverinecattiaux_opt
Corinne Bernard : “Il faut un petit peu changer ses habitudes”

ENTRETIEN - Après la fermeture des bibliothèques Prémol et Hauquelin cet été, la pétition du collectif Touchez pas à nos bibliothèques continue de circuler pour demander Lire plus

La Ville de Grenoble organise trois réunions publiques sur le Budget 2018 durant le mois de novembre, en présence d'Élisa Martin et de Hakim Sabri.
A quasi j‑30, la pétition sur la Maison des habitants Bajatière est loin du compte

A environ un mois de l'échéance, la pétition en faveur du « maintien de la gestion directe du centre social Bajatière par la Ville de Grenoble » Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin