Casseroles debout, nouvelle façon de se faire entendre à Grenoble

Casseroles debout, nouvelle façon de se faire entendre à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DIAPO-SON – Les manifestants contre la loi Travail font beaucoup de bruit ces temps-ci, mais l’État continue de faire la sourde oreille. Aux grands maux, les grands remèdes. Vendredi soir, des groupes de personnes munies de casseroles se sont donné rendez-vous devant les mairies, partout en France. Elles étaient plus d’une soixantaine devant l’hôtel de Ville de Grenoble.

 

 

 

Casseroles, poêles, cuillères se sont joyeu­se­ment entre­cho­quées, ce ven­dredi 17 juin, devant les mai­ries de France, sur le coup de 19 h 30. Baptisée “Casseroles Debout”, l’opération visait, une fois de plus, « la loi Travail et son monde ». D’où est venue l’idée ? Elle est née au cours d’une réunion du mou­ve­ment Nuit debout Nantes. Elle s’est ensuite dif­fu­sée, comme une traî­née de poudre, dans le reste de la France. En seule­ment deux semaines, 500 ras­sem­ble­ments ont ainsi été recensés.

 

 

 

 

Festif, joyeux et bon enfant… en apparence

 

 

A Grenoble, plus d’une soixan­taine de par­ti­ci­pants ont répondu à l’invitation. Parmi les joueurs de cas­se­roles, des jeunes et moins jeunes et, bien sûr, des fidèles de Nuit debout Grenoble, à l’ins­tar de Françoise. Elle a emmené avec elle une par­tie de sa bat­te­rie de cas­se­roles pour en prê­ter à ceux venus les mains vides.

 

L’événement est fes­tif, joyeux et bon enfant… en appa­rence. Car les slo­gans pous­sés dans le micro sont moins tendres : « P comme pourri, S comme salaud. A bas, le Parti socia­liste ! » ; « Tout est à nous. Rien n’est à eux. Tout ce qu’ils ont, ils l’ont volé ! » ; « Qui c’est les cas­seurs ? C’est eux les cas­seurs ! » ou « Le peuple uni ne sera jamais vaincu. »

 

Christian, un artiste franco-ita­lien de pas­sage à Grenoble, a eu connais­sance de l’événement sur les réseaux sociaux. « J’ai voulu aussi frap­per sur la cas­se­role. Je trouve ça for­mi­dable toutes ces ini­tia­tives qui sortent les gens de quelques années de mutisme, de non-espé­rance. Je sou­tiens toutes ces mani­fes­ta­tions que Nuit debout orga­nise, qui vont dans le sens de la cri­tique de ce monde, où l’homme va tout droit à sa perte… »

 

Témoignage d’une participante :

 

 

 

Après l’ac­tion qui s’est ache­vée vers 21 heures, les par­ti­ci­pants ont par­tagé leurs impres­sions. « Casseroles debout nous a donné la pêche ! Ça peut appor­ter un nou­veau souffle au mou­ve­ment », s’est réjoui le groupe. « On n’était pas nom­breux, mais on a dis­tri­bué pas mal de flyers. »

 

 

Yuliya Ruzhechka (pho­tos) et Séverine Cattiaux (texte et son)

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Dimanche 9 avril 2017, les militants de Nuit debout Grenoble fête leur un an. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Un an après, que devient Nuit debout Grenoble ?

REPORTAGE - Pour célébrer la première année d’existence de leur mouvement, les militants de Nuit debout Grenoble se sont réunis ce dimanche 9 avril en Lire plus

Un collectif d'associations appelle à un rassemblement devant la préfecture jeudi 21 septembre contre la politique de gel des contrats aidés.
Manifestation anti-corruption dimanche à Grenoble : un appel à réagir

Plusieurs associations et organisations politiques et syndicales appellent à un rassemblement anti-corruption dimanche 26 février à partir de 15 h 30, place Victor-Hugo à Grenoble. Lire plus

La pétition demandant la mise à disposition d'espaces pour cultiver des fruits et légumes en ville touche à sa fin. Manquent encore plus de 1500 signatures…
Derniers jours pour la pétition « fruits et légumes gratuits en ville »

Dernière ligne droite pour la pétition demandant « des fruits et légumes gratuits, en ville, pour tous », à travers la mise à disposition d'espaces permettant aux Lire plus

Samuel, marionnettiste et militant à Nuit Debout Grenoble. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Samuel, marionnettiste et militant à Nuit debout

DIAPO-SON – Après Alice, nous rencontrons Samuel, un marionnettiste altruiste qui participe au mouvement Nuit debout quasiment depuis le début. Dans un parc à Grenoble, Lire plus

Alice au pays de Nuit Debout. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net
Alice fait sa rentrée au pays de Nuit debout

TÉMOIGNAGE – Nuit debout Grenoble fait sa rentrée ce dimanche 4 septembre à 17 heures, sur les marches de la MC2. Le mouvement semble loin de s'être Lire plus

Vote des Grenoblois - Budget participatif. © Ville de Grenoble© Ville de Grenoble
Votation citoyenne : dernière ligne droite pour les pétitionnaires grenoblois

DÉCRYPTAGE - Il ne reste vraiment plus beaucoup de temps aux quatre pétitions citoyennes grenobloises pour atteindre le seuil des 2 000 signatures. Car passé le Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin