Les lauréats de l'édition 2016 du Concours des poètes en présence de Jean-Paul Trovero et Dominique Boitel. © Alexandra Moullec

Concours des poètes 2016 : un bon cru pour voya­ger au rythme des rimes

Concours des poètes 2016 : un bon cru pour voya­ger au rythme des rimes

FOCUS – La céré­mo­nie de remise des prix du Concours des poètes de la Sémitag s’est dérou­lée mardi 14 juin 2016 à la biblio­thèque du centre-ville de Grenoble. Objectif du concours : appor­ter une réflexion poé­tique sur la citoyen­neté et le “vivre ensemble”, tout en offrant un moment d’évasion aux voya­geurs du réseau Tag. Une 16e édi­tion mar­quée par un record de par­ti­ci­pa­tion avec 460 œuvres pré­sé­lec­tion­nées. Et une forte contri­bu­tion des éta­blis­se­ments scolaires.

Les lauréats de l'édition 2016 du Concours des poètes en présence de Jean-Paul Trovero et Dominique Boitel. © Alexandra Moullec

Les lau­réats de l’é­di­tion 2016 du Concours des poètes en pré­sence de Jean-Paul Trovero et Dominique Boitel. © Alexandra Moullec

Sandrine Duc, Nicolas Tauveron et bien d’autres poètes en herbe ou confir­més sont les heu­reux lau­réats de la 16e édi­tion du Concours des poètes.

Bon-cadeau, livres, sty­los… Les gagnants ont reçu de nom­breuses récom­penses. La plus belle d’entre elles, sans doute : l’af­fi­chage de leurs œuvres sur le réseau Tag pen­dant tout le mois de juin.

Créé par le poète de rue Dominique Boitel de l’association Rime sans frime et la Sémitag en 2000, ce concours a voca­tion à lut­ter contre les inci­vi­li­tés dans les trans­ports, à « sus­ci­ter une réflexion et déclen­cher un échange autour des trans­ports et des com­por­te­ments dans les trans­ports », explique Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine et direc­teur de la Sémitag depuis 2015.

Cet évè­ne­ment s’inscrit par ailleurs dans le cadre d’une mani­fes­ta­tion natio­nale et inter­na­tio­nale, le Printemps des poètes, visant à sen­si­bi­li­ser à la poé­sie sous toutes ses formes. Le thème cette année : « Le grand XXe, d’Apollinaire à Bonnefoy – cent ans de poésie ».

De gauche à droite : Laurence Barray, chargée de communication SEMITAG, Myriam Bottana, responsable Bibliothèque Centre-ville de Grenoble, Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine et directeur de la SEMITAG. © Alexandra Moullec

De gauche à droite : Laurence Barray, char­gée de com­mu­ni­ca­tion Sémitag, Myriam Bottana, res­pon­sable Bibliothèque Centre-ville de Grenoble, Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine et direc­teur de la Sémitag. © Alexandra Moullec

Pour Dominique Boitel, la poé­sie est une néces­sité dans notre société. « La poé­sie est à la culture ce que la terre est à l’agriculture », pré­cise-t-il.

S’associer avec la Sémitag ? Un choix stra­té­gique pour la rendre acces­sible au plus grand nombre : « C’est un réseau qui s’adresse à beau­coup de per­sonnes. Dans le tram, vous ne savez pas qui vous croi­sez, vous avez le gars en cos­tume, le gars en sur­vê­te­ment… Il y a toutes les classes sociales ». Et d’ajouter : « Dans le tram ou les abri­bus, il y a plein de publi­ci­tés. Donc pour­quoi pas un peu de poé­sie de temps en temps ? »

« Dans le rétro­vi­seur », un thème porteur

L’édition 2016 du Concours des poètes a été mar­quée par une par­ti­ci­pa­tion record : 460 œuvres récep­tion­nées, dont 365 dans la caté­go­rie texte et 95 dans la caté­go­rie image. Le thème cette année « Dans le rétro­vi­seur » en aura ins­piré plus d’un.

Les lauréates de la catégorie 12-16 ans reçoivent leur prix en présence de Carole Bourbon-Fourt, leur enseignante (à droite). © Alexandra Moullec

Les lau­réates de la caté­go­rie 12 – 16 ans reçoivent leur prix en pré­sence de Carole Bourbon-Fourt, leur ensei­gnante (à droite). © Alexandra Moullec

« Une fois qu’on a eu lancé les élèves sur l’interprétation au sens figuré – regard vers le passé –, ça a donné des choses très inté­res­santes », sou­ligne Nadine Ouabdesselam, pro­fes­seure de fran­çais au col­lège Stendhal de Grenoble.

« Le thème était vrai­ment por­teur. Au col­lège Henri Wallon, on a beau­coup d’élèves d’o­ri­gines loin­taines. Avec « Dans le rétro­vi­seur », ils nous ont tous parlé de leur famille […] Ils ont vrai­ment écrit des textes magni­fiques », s’émeut Carole Bourbon-Fourt, pro­fes­seure de fran­çais au col­lège Henri Wallon de Saint-Martin‑d’Hères.

Même constat pour Nicolas Tauveron, lau­réat du Concours des poètes dans la caté­go­rie des plus de seize ans : « Le thème m’a parlé tout de suite. » Ses sources d’ins­pi­ra­tion ? Le deuil, la page tour­née et le jeu sur les mots rétro et viseur.

Pour Jean-Paul Trovero, le thème doit être lié à « la réa­lité Sémitag, le trans­port et le vivre-ensemble ». Jugé trop com­pli­qué, le thème du Printemps des poètes (« Le grand XXe d’Apollinaire à Bonnefoy – cent ans de poé­sie ») n’a pas été retenu : « On veut évi­ter l’élitisme », sou­ligne Dominique Boitel, membre du jury du Concours des poètes. « On pré­fère “res­ter Sémitag”. »

« Entre les lignes », « Correspondances »… le jury essaie donc tou­jours de trou­ver des thèmes acces­sibles et adapté aux publics sco­laires qui par­ti­cipent mas­si­ve­ment au concours. Pour Laurence Barray, char­gée de com­mu­ni­ca­tion à la Sémitag et membre du jury, « Dans le rétro­vi­seur » fait réfé­rence au passé, élé­ment pré­sent dans le Printemps des poètes.

« Un record de participation »

« Au départ, on est tou­jours inquiets de savoir si les gens vont par­ti­ci­per comme on l’espérerait et fina­le­ment, à chaque fois, c’est très bien et c’est même en pro­gres­sion puisqu’on a de plus en plus de retours, sur­tout chez les jeunes. Maintenant, les ins­tits et profs […] par­tagent la poé­sie avec leurs élèves », sou­rit Dominique Boitel.

Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine et directeur de la SEMITAG et Dominique Boitel, poète de rue de l'association Rime sans frime. © Alexandra Moullec

Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine et direc­teur de la Sémitag et Dominique Boitel, poète de rue de l’as­so­cia­tion Rime sans frime. © Alexandra Moullec

« Il y a même des petites classes avec des moins de douze ans qui par­ti­cipent en col­lec­tif. […] C’est tel­le­ment impor­tant de faire écrire des jeunes. »

Nicole Loynet, éga­le­ment membre du jury, pré­cise : « C’était très dif­fi­cile de dépar­ta­ger les heu­reux gagnants et can­di­dats […] Il y avait tel­le­ment de bonnes choses qu’on a eu beau­coup de mal à choi­sir. […] Il y a eu un record de par­ti­ci­pa­tion de grande qua­lité, cette année ».

Avec 460 par­ti­ci­pants en 2016, contre 263 en 2015, le taux de par­ti­ci­pa­tion a en effet fait un bond de 43 %. Et le concours a été mar­qué par une forte par­ti­ci­pa­tion des éta­blis­se­ments sco­laires. Le col­lège Henri Wallon de Saint-Martin‑d’Hères s’est d’ailleurs dis­tin­gué avec deux lau­réats dans la caté­go­rie des moins de douze ans et deux autres dans la caté­go­rie des douze à seize ans.

« C’est une belle moti­va­tion pour les élèves car, la poé­sie, ils n’apprécient pas trop à l’origine mais, là, ils se sont tous pris au jeu. J’ai fait par­ti­ci­per quatre classes, donc cent élèves et j’ai eu cent poèmes d’élèves moti­vés et inté­res­sés par ce concours », sou­ligne Carole Bourbon-Fourt. Et d’ajouter, avec enthou­siasme : « Les élèves sont curieux de savoir pour­quoi la Tag fait des concours de poé­sie et curieux de voir leurs tra­vaux affi­chés aux arrêts de tram­way. »

Sandrine Duc, lauréate dans la catégorie plus de seize ans. © Concours des poètes 2016

Sandrine Duc, lau­réate dans la caté­go­rie plus de seize ans. © Concours des poètes 2016

Pour sa consœur Nadine Ouabdesselam pré­sente depuis le début de l’aventure poé­tique, on ne badine pas avec le Concours des poètes. Les élèves sont ainsi fami­lia­ri­sés avec la poé­sie dès sep­tembre et ils tra­vaillent toute l’année pour sou­mettre des œuvres abou­ties au concours.

Près d’une dou­zaine des élèves de l’en­sei­gnante ont été lau­réats au cours de ces seize années. Approchant de la retraite, cette der­nière devrait même rejoindre l’équipe du Printemps des poètes et du Concours des poètes de la Sémitag.

Seul petit bémol de cette édi­tion 2016 : l’ouverture de la caté­go­rie Images du concours aux vidéos n’a pas séduit les foules, avec une seule par­ti­ci­pa­tion vidéo enre­gis­trée. Un nou­veau défi pour direc­teur de la Sémitag, qui compte bien déve­lop­per cette sec­tion l’an prochain.

Alexandra Moullec

AM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Simone, une exposition itinérante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la bibliothèque Mi-Plaine de Meylan
Simone, une expo­si­tion iti­né­rante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la biblio­thèque Mi-Plaine de Meylan

ÉVÉNEMENT - La bibliothèque Simone-Lagrange/Mi-Plaine de Meylan accueille du mercredi 22 mai au samedi 29 juin 2024 la première étape de l'exposition itinérante Simone, organisée Lire plus

Plusieurs propositions de sorties et d'animations en Isère à l'occasion de la Fête de la nature du 22 au 26 mai
Plusieurs pro­po­si­tions de sor­ties et d’a­ni­ma­tions en Isère à l’oc­ca­sion de la Fête de la nature

ÉVÉNEMENT - Plusieurs acteurs opérant dans les domaines de l'environnement et de la biodiversité se mobilisent à l'occasion de l'édition 2024 de la Fête de Lire plus

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes souffle ses dix bou­gies pour son édi­tion 2024

ÉVÉNEMENT - L'année 2024 marque le dixième anniversaire du Street Art Fest Grenoble-Alpes, dont la nouvelle édition est annoncée du 24 mai au 30 juin. Lire plus

Les Musées de l'Isère à l'honneur avec Musées en fête - Nuit des musées, samedi 18 et dimanche 19 mai
Les Musées de l’Isère à l’hon­neur tout le week-end avec Musées en fête – Nuit des musées

ÉVÉNEMENT - Les musées de l'Isère sont à l'honneur le week-end du samedi 18 et dimanche 19 mai 2024, avec le rendez-vous Musées en fête Lire plus

De nombreuses animations pour la neuvième édition de Faites du vélo, du 13 au 26 mai
De nom­breuses ani­ma­tions pour la neu­vième édi­tion de Faites du vélo dans la région grenobloise

ÉVÉNEMENT - Le Smmag et l'ADTC ont lancé la neuvième édition de "Faites du vélo", un événement se déroulant du 13 au 26 mai 2024, Lire plus

Le Festival du numéro de clown de retour au parc Bachelard de Grenoble pour une dixième édition
Le Festival du numéro de clown de retour au parc Bachelard de Grenoble pour une dixième édition

ÉVÉNEMENT - Le parc Bachelard de Grenoble accueille la dixième édition du Festival du numéro de clown, du jeudi 16 au samedi 18 mai 2024. Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !