Troupeau de vaches en montagne dans le Vercors. © Paul Turenne - placegrenet.fr

Mis sous tutelle, le parc naturel régional du Vercors cherche une issue

Mis sous tutelle, le parc naturel régional du Vercors cherche une issue

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Placé sous tutelle de l’État, le parc naturel régional du Vercors est-il le théâtre de l’affrontement des appareils politiques ? Entre, d’un côté, une gouvernance verte et, de l’autre, des financeurs, Région et Départements, qui ont basculé à droite ? Poussée à quitter son poste, la présidente EELV du parc, dont la gouvernance est contestée, refuse de laisser la place. Derrière, c’est peut-être aussi l’avenir des parcs naturels régionaux qui est en jeu.

 

 

 

Le parc natu­rel régio­nal du Vercors est-il au bord de l’implosion ? Depuis le 2 mai 2016, cette col­lec­ti­vité à che­val sur deux dépar­te­ments, l’Isère et la Drôme, est pla­cée sous tutelle de l’État. Pour ne pas avoir voté son bud­get dans les délais impar­tis – la date butoir était fixée au 30 avril –, le parc est désor­mais dirigé par le pré­fet de la Drôme. Et c’est la chambre régio­nale des comptes qui, sai­sie, exa­mi­nera le bud­get dans les jours à venir.

 

Vercors

 

Mais le bud­get n’est que la par­tie visible de la crise qui secoue le parc natu­rel régio­nal (PNR) du Vercors depuis plu­sieurs mois. Miné par une guerre intes­tine que se livrent peu ou prou deux camps – les par­ti­sans de la pré­si­dente Catherine Brette (EELV) et ses détrac­teurs, assem­blée en appa­rence hété­ro­clite mêlant des sen­si­bi­li­tés diverses –, le parc cherche une porte de sortie.

 

Continuez la lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

mairie de Grenoble
Services publics à Grenoble : le plan passe, la concertation trépasse

DÉCRYPTAGE - En économisant 14 millions d’euros sur ses services publics, la Ville de Grenoble se donne deux ans pour échapper à une éventuelle mise Lire plus

A Saint-Pierre-de-Chartreuse, le maire a été dessaisi de ses pouvoirs budgétaires. Le temps pour le préfet de reprendre la main et redresser la barre.
Saint-Pierre sous tutelle de l’État, la note s’annonce salée

FOCUS - Le budget de Saint-Pierre-de-Chartreuse ayant été voté en déficit, la commune a été placée sous tutelle de l'État. Attendues, les mesures préconisées par Lire plus

Pourquoi la ville de Grenoble a-t-elle choisi de réduire drastiquement ses dépenses de fonctionnement ? D'autres scénarios étaient envisageables...
Réduction des dépenses à la Ville de Grenoble : il y avait bien un plan B en 2015…

FOCUS - Toute occupée à se serrer la ceinture, la Ville de Grenoble avait, en 2015, décidé de tailler drastiquement dans ses dépenses de fonctionnement. Lire plus

Flash Info

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin