Enfant bienveillance éducative © Séverine Cattiaux

Journées de la bien­veillance édu­ca­tive : six jours pour édu­quer autrement

Journées de la bien­veillance édu­ca­tive : six jours pour édu­quer autrement

FOCUS – Grande pre­mière en France, le minis­tère des Familles et de l’Enfance dénonce les fes­sées dans son nou­veau livret de famille, don­nant ainsi rai­son aux adeptes de l’é­du­ca­tion posi­tive. Désireux d’en savoir plus ? La troi­sième édi­tion des Journées de la bien­veillance édu­ca­tive se tient en Isère du lundi 25 au samedi 30 avril 2016.

Crier sur un enfant, s’é­ner­ver contre lui, le punir, don­ner la fes­sée… Pour les par­ti­sans de l’é­du­ca­tion posi­tive, ces vieilles recettes bar­bares n’en­gendrent que dés­équi­libre affec­tif, perte de confiance et d’es­time de soi chez l’en­fant. Sans comp­ter d’é­ven­tuelles séquelles psy­cho­lo­giques plus tard à l’âge adulte. Mais alors que faire à la place ?

EnfantCreditSeverineCattiaux

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Tout sim­ple­ment, opter pour de nou­veaux réflexes, chan­ger d’attitude… Bref, se mettre à la bien­veillance éducative.

Cette édu­ca­tion consiste à « accom­pa­gner son enfant avec un regard posi­tif sur son com­por­te­ment, ses capa­ci­tés, en répon­dant à ses besoins », résume Flore Viard, ani­ma­trice d’ate­liers de paren­ta­lité posi­tive et créa­tive, et coor­di­na­trice de la troi­sième édi­tion des Journées de la bien­veillance, qui se déroulent du 25 avril au 2 mai en Isère et notam­ment à Grenoble.

Sont pro­gram­més, à cette occa­sion, des ate­liers, des confé­rences, des pro­jec­tions-débats qui pro­posent d’a­bor­der, concrè­te­ment, l’é­du­ca­tion posi­tive. Attention ! La très grande majo­rité des évé­ne­ments est gra­tuite, mais il faut, pour cer­tains d’entre eux, s’ins­crire à l’avance.

Donner la chance à tous les parents de se former

La plu­part des parents sont sou­cieux du bien-être de leurs enfants, mais peuvent néan­moins s’a­ga­cer par­fois de leur com­por­te­ment. « Ayez à l’es­prit que votre enfant ne fait jamais exprès de pleu­rer, de bou­der ou autres pour vous embê­ter ! », indique Flore Viard. Leur déve­lop­pe­ment céré­bral et affec­tif est sim­ple­ment en cours de construction.

CCatherine Dumonteil Kremer est auteure de dix ouvrages sur l’éducation respectueuse, dont "Élever son enfant… autrement", souvent qualifié de « bible de l’éducation alternative ». DR

Catherine Dumonteil Kremer est auteure de dix ouvrages sur l’éducation res­pec­tueuse, dont Élever son enfant… autre­ment, sou­vent qua­li­fié de « bible de l’éducation alter­na­tive ». DR

D’où la néces­sité de les accom­pa­gner pour gran­dir en dou­ceur. Les neu­ros­ciences ont d’ailleurs récem­ment apporté de nou­veaux élé­ments très éclai­rants à ce sujet. Cela n’empêche pas bon nombre de parents de se retrou­ver par­fois tota­le­ment dému­nis face à un enfant colé­rique, violent, refu­sant de coopé­rer, ne tra­vaillant pas bien à l’é­cole, pho­bique, etc. « Utiliser le jeu pour résoudre les conflits, pour renouer la com­mu­ni­ca­tion avec son enfant peut être un moyen très inté­res­sant », conseille Flore, pour qui « l’ap­proche de l’é­du­ca­tion posi­tive doit être glo­bale et sur la durée ».

Par ailleurs, selon l’éducation reçue, tous les parents ne partent pas, à l’évidence, avec le même bagage de connais­sances en matière d’é­du­ca­tion et de péda­go­gie. C’est donc pour leur don­ner une chance de se sen­si­bi­li­ser à la bien­veillance édu­ca­tive que des pro­fes­sion­nels orga­nisent ces journées.

« L’idée n’est pas de culpa­bi­li­ser les parents »

Enfant2CreditSeverineCattiaux

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Mettre en pra­tique la bien­veillance édu­ca­tive requiert, pour le parent qui veut s’en sai­sir, un peu de tra­vail sur soi afin de chan­ger son état d’es­prit et ses habi­tudes. Arrêter de crier constam­ment, par exemple.

Il s’a­git, au contraire, d’a­dop­ter de nou­veaux com­por­te­ments. Comme « sor­tir de la pièce où se trouve votre enfant et res­pi­rer six fois pro­fon­dé­ment ! », sug­gère Flore.

Être à l’é­coute des émo­tions de sa pro­gé­ni­ture, quand on est un papa ou une maman très occupé, n’est pas chose aisée… « L’idée n’est pas de culpa­bi­li­ser les parents [lors des jour­nées de la bien­veillance édu­ca­tive, ndlr], tient à sou­li­gner Flore… mais de les sen­si­bi­li­ser à des outils concrets, uti­li­sables dans le cadre fami­lial, per­met­tant de poser des limites autre­ment ».

La fes­sée pas encore inter­dite par la loi en France

A quelques jours de cette troi­sième édi­tion, les défen­seurs des droits des enfants et les adeptes de la bien­veillance posi­tive boivent du petit lait. En effet, la France vient d’é­di­ter un nou­veau livret de paren­ta­lité, excluant expli­ci­te­ment pour la pre­mière fois les châ­ti­ments cor­po­rels (fes­sées, claques) ainsi que les vio­lences psy­cho­lo­giques. Un petit pas offi­ciel… vers l’é­du­ca­tion positive.

En revanche la ministre des Familles et de l’Enfance, Laurence Rossignol n’a pas sou­haité pour l’heure ins­crire l’in­ter­dic­tion de la fes­sée dans la loi, tan­dis que 49 pays dans le monde dont 20 en Europe l’ont déjà fait, et depuis de nom­breuses années.

Séverine Cattiaux

QUATRE ÉVÉNEMENTS SUR GRENOBLE

AfficheJourneesBienveillanceEducativeDR

Mercredi 27 avril, à 15 heures

Atelier « Développer la coopé­ra­tion en famille grâce à la com­mu­ni­ca­tion non vio­lente », à la Maison des asso­cia­tions de Grenoble, 6 rue Berthe de Boissieux, salle 319.

Mercredi 27 avril, à 19 h 30

Conférence « Favoriser la confiance en soi chez l’enfant », au Café des Enfants, 9 rue des Champs Élysées à Grenoble.

Jeudi 28 avril, à 20 heures

Conférence-débat « Entre liberté et dis­ci­pline, quelles limites poser ? », à la Maison des asso­cia­tions de Grenoble.

Samedi 30 avril, à 9 h 30

Échanges autour de l’é­du­ca­tion bien­veillante en géné­ral ou en par­ti­cu­lier autour d’articles de Peps, le maga­zine de la paren­ta­lité posi­tive lors d’une « dis­cus­sion auto­gé­rée », à la Maison de la nature et de l’environnement, 5 place Bir Hakeim à Grenoble.

Pour plus d’in­fos, consul­ter la tota­lité du pro­gramme en ligne.

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

La piétonnisation du centre-ville historique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal
La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville his­to­rique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal

FOCUS - La piétonnisation des places et rues du centre-ville historique de Grenoble a fait l'objet de débats au sein du conseil municipal de Grenoble Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !